Daily Issue #111: Faire du skateboarde sur la Lune

«Tu ne le vois pas» (2018), de Maître Gims avec Dadju. Les rappeurs chantent l’histoire d’un amour malheureux, en disant «Je t’ai donné bien plus que ce qu’il fallait / J’me suis bagarré contre vents et marées / J’l’ai fait pour toi / Tu n’le vois pas»…


Quel est l’intérêt du nouveau smartphone de Samsung avec écran pliable? Au prix de près de 2 000 dollars, la merveille technologique de l’entreprise coréenne, de la taille d’une tablette, est davantage un produit de frime, une affirmation de l’innovation de Samsung face à des concurrents agressifs tels que Huawei. Cet «appareil de luxe», tel que décrit lors du lancement, ne se vendra probablement pas par millions, mais c’est OK — c’est de l’avenir qu’il s’agit….Achèteriez-vous le Galaxy Fold ou pas?


Israël va à la lune. Le pays ne sera que le quatrième —  après la sainte trinité de la Russie, les États-Unis et la Chine — à envoyer un engin à la surface de la Lune, son lancement étant prévu pour ce soir, le 21. Le véhicule spatial, qui sera envoyé dans l’espace via une fusée SpaceX (merci Elon Musk), fait partie d’un projet israélien financé par des fonds privés qui a coûté 100 millions de dollars. Ses découvertes sur le champ magnétique de la Lune, une fois qu’il arrive en avril, seront partagées avec la NASA. Bon voyage…


Pas les J.O. de votre grand-mère. Les organisateurs de Paris-2024 ont proposé que le breakdance, l’escalade, le skateboard et le surf fassent partie du programme officiel des Jeux Olympiques, après ceux de Tokyo l’année prochaine. Bien que cette sélection plaise certainement à un public plus jeune, le but était de «se connecter aux sports qui cartonnent partout dans le monde pour apporter aux Jeux une dimension plus urbaine, plus sport de nature, plus artistique» selon les organisateurs. L’inclusion de ces sports devra être validée par le Comité international olympique en décembre. Surfer à Biarritz, ça pourrait être pire


Vous avez peut-être entendu dire qu’une fromagerie vegan de Vancouver, au Canada, a récemment été interdite d’utiliser le nom “fromage” pour décrire ses produits, qui sont faits à base de lait de coco, de noix de cajou et d’amandes. Mais saviez-vous que 2,3 millions de Canadiens se considèrent vegans ? C’est presque 10 % de la population du pays — et certainement assez de gens pour trouver un nouveau nom pour ce fromage, enfin, ce non-fromage…