Daily Issue #116: Big Brother vous surveille

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 28 février….jour de la naissance du philosophe français Michel de Montaigne, il y a 486 ans.  Si vous avez jamais eu à écrire un personal essay à l’école, c’est à cause de ce type…Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #116: Big Brother vous surveille

«Jalousie» (2018), de Angèle. Une belle tragédie. La jeune chanteuse succombe au plus envahissant de tous les sentiments contre lequel elle se lamente, murmurant «Quand le doute roule sur nos épaules, campe dans nos têtes / Et prend un rôle, c’est là que tu agis»… (Youtube / Spotify)

Daily Issue #116: Big Brother vous surveille

Devrions-nous avoir avoir peur de la reconnaissance faciale? La technologie de plus en plus intelligente fait de plus en plus partie de notre quotidien, même si beaucoup craignent que nous nous dirigions vers «que l’année 2024 ressemble à 1984», comme l’a dit le patron de Microsoft. En Chine, par exemple, ils vivent déjà ce cauchemar: la reconnaissance faciale est un élément important du projet «crédit social» du gouvernement, avec des centaines de millions de caméras qui suivent en permanence vos moindres mouvements et une police équipée de lunettes spéciales qui sont capables de vous identifieren moins d’une seconde. Le futur de la surveillance? (France Info)

Daily Issue #116: Big Brother vous surveille

Un Facebook plus privé ? Afin de convaincre ses utilisateurs que le géant des médias sociaux ne vend pas toutes leurs données aux annonceurs, Facebook va dévoiler cette année un nouvel outil appelé «Clear History». Comme son nom l’indique, cela permettra aux utilisateurs de supprimer leur historique et empêcher les applications et les sites externes d’accéder à leurs données. L’inconvénient — même si c’est plutôt une bonne chose — est que cela empêchera Facebook à son tour de cibler les utilisateurs avec des publicités extrêmement pertinentes, car l’algorithme perdra l’accès à leur historique de navigation et à leurs préférences, par exemple. Une évolution intéressante, car la facturation aux annonceurs de données extrêmement ciblées des utilisateurs de Facebook représente 98% du chiffre d’affaires de l’entreprise… (Le Figaro)

+ La Journée mondiale sans Facebook est aujourd’hui — êtes-vous prêt à relever le défi pour 24h? J’ai déjà échoué, mais pour ma défense, j’ai appris que c’était la Journée mondiale sans Facebook sur Facebook… (Le Point)

Daily Issue #116: Big Brother vous surveille

Une révolution linguistique. L’Académie française (qui, ICYMI, a récemment mis en ligne son dictionnaire) reconsidère la place du féminin dans la langue française en ce qui concerne les noms des métiers. L’Académie a déjà accepté certaines variations modernes de mots — comme pharmacienne et avocate, par exemple — en 2014, mais en a considéré d’autres — comme professeure, ingénieure, et même sapeuse-pompière — comme des «véritables barbarismes» de la langue françaisejusqu’ici. Une telle féminisation des mots des métiers est déjà la norme depuis une quarantaine d’années dans des régions francophones comme la Belgique et le Québec.Bien que cela semble donc une décision facile pour l’Académie (après tout, tout le monde dit déjà actrice et non femme acteur), cela se complique pour d’autres métiers. Par exemple, comment décrire une femme médecin? Médecine signifie déjà autre chose… (L’Obs)

Daily Issue #116: Big Brother vous surveille

Des relations tendues. La France et l’Italie se disputent — pas sur quel pays a la meilleure nourriture (c’est une question difficile et compliquée), mais sur Leonardo DaVinci. Selon un accord entre les deux pays, quatre musées italiens sont censés prêter leurs collections DaVinci au Louvre, à Paris, cette année, à l’occasion du 500e anniversaire de la mort du luminaire, mais l’Italie se demande: Pourquoi? Une question également compliquée. Voici un explicatif de cette engueulade diplomatique très artistique. (France Info)