Daily Issue #128: Ralentissement à venir

Bonjour à tous. C’est mercredi, le 20 mars…le même jour où les Cent-Jours de l’Empereur Napoléon Ier commencent, à son retour à Paris, en 1815. Un rappel de savourer les bonnes choses tant qu’elles sont là…voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #128: Ralentissement à venir

«Pas là» (2014), de Vianney. «Je suis une cruche / Percée de plus / J’ai la peau craquelée / Depuis toi, desséchée / Quand vient la lune / Et le vent frais»…sa voix évocatrice perce à travers de douces cordes de guitare pour exploser sur un refrain accrocheur de regrets et tristesse(Youtube / Spotify)

Daily Issue #128: Ralentissement à venir

L’exploration spatiale pourrait-elle être menacée par des virus inattendus? Alors que de plus en plus de fusées, de satellites, et de robots sont lancés avec succès dans l’espace chaque semaine, une nouvelle étude de la NASA met en garde contre un obstacle possible aux rêves de conquête galactique de l’humanité: la réactivation des virus «dormants» due à l’affaiblissement du système immunitaire pendant les longs voyages spatiaux. Plus précisément, le virus de l’herpès hautement contagieux, qui, dans certains cas, inclut la varicelle. C’est déjà un problème: «Sur 89 personnes ayant effectué un vol spatial, 53% ont été concernées. Pour les 23 astronautes ayant séjourné sur la Station spatiale internationale, ce chiffre grimpe à 61%». Ce serait donc peut-être une bonne idée de commencer à travailler sur une contre-mesure avant d’établir une colonie sur Mars… (Le Point)

Daily Issue #128: Ralentissement à venir

Netflix…pour les jeux vidéo. C’est ce que propose Google en dévoilant, hier, un nouveau service appelé Stadia. Bref: c’est une plateforme qui vous permet de jouer à des jeux vidéo en streaming — entièrement via le réseau Internet — au lieu d’avoir à télécharger ou exécuter le programme sur votre propre ordi. Tout comme Netflix a livré des films à la demande, n’importe où, Stadia fera la même chose pour les jeux vidéo (du moins en théorie). C’est un concept ambitieux. Comme l’explique le chef des jeux vidéo de Google: «Imaginez que vous regardez un jeu Assassin’s Creed sur YouTube, vous voyez un bouton “Jouer” qui apparaît, et en seulement cinq secondes, sans téléchargement, Stadia vous offre un accès instantané au jeu». Cependant, des questions cruciales abondent. Quelle est la vitesse de la connexion Internet nécessaire pour pouvoir utiliser le service d’une manière aussi nonchalant? Ralentira-t-elle les réseaux ou aura-t-elle un impact négatif sur l’environnement en consommant trop d’énergie? Nous en saurons plus une fois que Stadia sera lancé au cours de l’année (sans qu’aucun prix ne soit encore annoncé)….  (Le Monde)

Today’s abridged News in French is coming to you from spring break in Santa Monica, CA — we’ll be back with regular programming on Thursday. Stay updated on Twitter and Facebook.