Bonjour à tous. C’est vendredi, le 12 avril… le jour de l’ouverture de Disneyland Paris, en 1992. Ce n’est que le deuxième endroit le plus joyeux du monde à ouvrir ses portes en dehors des États-Unis, après Tokyo… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #144: J’expire un Shakespeare très français

«Lalalove you» (2009), de BB Brunes. Un peu de nostalgie de la nouvelle scène rock française pour commencer le week-end sur la bonne note: «Elle me dit qu’elle n’aime que les slow en anglais / Et j’expire un Shakespeare très français / Si l’élocution traine, l’intention y est quand je frêle / “I love you”»… (Youtube / Spotify)

Daily Issue #144: J’expire un Shakespeare très français

Est-ce que 16 ans est trop jeune pour voter? Anne Hidalgo ne le pense pas. La maire de Paris dit que les jeunes d’aujourd’hui sont bien équipés pour participer au processus politique: «On a une génération d’adolescents extrêmement lucides sur leur avenir, il suffit de les voir faire grève le vendredi pour le climat… Et 16 ans, c’est le bon âge pour prendre de bonnes habitudes en matière de démocratie». A cet effet, certains lycéens parisiens pourront bénéficier d’une «expérience de vote dans des conditions réelles» à l’occasion des élections européennes du mois prochain… Selon vous, cher lecteur, quel est l’âge minimum qui devrait être requis pour voter?  (Le Figaro)

Daily Issue #144: J’expire un Shakespeare très français

Décathlon. Un nom familier si vous avez fait du shopping en France, mais un nom inconnu de la plupart des Américains — c’est-à-dire, sauf pour les gens de San Francisco (à partir d’aujourd’hui). C’est là que le géant de la distribution d’articles de sport ouvre son premier «superstore» aux Etats-Unis, espérant que son mélange unique de qualité et prix — entre autres trucs, il vend des petits sacs à dos pour 3 euros — séduira les consommateurs américains déjà satisfaits des magasins comme Dick’s Sporting Goods, REI, ou même Amazon.com…. Ce n’est pas la première fois que Decathlon tente de s’implanter aux Etats-Unis — la chaîne a acheté 18 magasins à Boston en 1999 mais les a tous abandonnés en 2006. Mais, selon le directeur général de la filiale américaine, «Les conditions étaient très différentes» à l’époque, et «en vingt ans, nous avons beaucoup évolué; en particulier nos produits»… (Le Monde)

Daily Issue #144: J’expire un Shakespeare très français

Perte des valeurs collectives? L’Express: «La France a peur. Ou, du moins, elle redoute que le vivre-ensemble ne traverse des turbulences. C’est ce que révèle une étude Ipsos… Cette enquête lève le couvercle d’une cocotte bouillonnante, où mijotent les inquiétudes des Français à l’égard de la vie en société. Ils redoutent que, par les temps qui courent, celle-ci soit de moins en moins harmonieuse». Plus précisément, les Français pensent que le «savoir-vivre» et la «politesse» soient des qualités essentielles qui doivent être transmises aux générations futures — mais deux tiers d’entre eux craignent que ces valeurs ne soient perdues. La troisième valeur la plus importante, selon les sondés, est «le respect des autres». Cependant, il est intéressant de noter que les concepts plus altruistes — tels que la «solidarité» ou la «générosité» — n’étaient pas aussi populaires. La France s’oriente-t-elle vers une société plus individualiste?  Une étude à étudier pendant le week-end… (L’Express)

Daily Issue #144: J’expire un Shakespeare très français

Les traditions du printemps: «La transhumance est également la période idéale pour tondre les brebis. Dans l’Hérault, c’est devenu un rituel pour les éleveurs». Voici une petite vidéo sur le changement de costume des brebis et des moutons dans la vallée de l’Hérault, dans le sud de la France…. (LCI)