Daily Issue #167: C'est mercredi, faites une sieste

Bonjour à tous. C’est mercredi, le 15 mai… le jour de la naissance du virtuose de l’accordéon-musette Gus Viseur, en 1915. en Belgique, ce musicien avant-gardiste a joué aux côtés de Django Reinhardt et Edith Piaf… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #167: C'est mercredi, faites une sieste

«On m’a dit» (2019), de Aysat. Pour tous ceux qui rêvent de quelque chose de formidable: «On m’a dit, jeune fille faut te lever / Ta chance n’est pas loin / Faut aller la chercher / On m’a dit aussi, faut pas rêver / Les dés sont jetés / Pourquoi te fatiguer»… (Youtube / Spotify)

Daily Issue #167: C'est mercredi, faites une sieste

Les siestes sont-elles la clé d‘un mode de vie plus sain?  Plus d’un tiers des Américains ne dorment pas assez, en moyenne moins que les sept heures recommandées par jour, selon le CDC. Et plus d’un tiers des Français dorment moins de six heures, a révélé une étude réalisée en mars, ce qui peut compromettre leur santé. L’école, le travail et la technologie étant plus présents à chaque heure de notre vie que jamais auparavant, que faire? Selon le spécialiste du sommeil Brice Faraut, la réponse réside dans la sieste. «Ce que le sommeil n’a pas eu le loisir de corriger ou de réparer pendant la nuit, la sieste peut s’y employer pendant le jour», il dit, notant que les petites périodes de repos pendant la journée ne devraient pas remplacer une bonne nuit de sommeil, mais plutôt faire partie d’une «symphonie de la vie» plus productive et plus saine. Avec quelques règles à respecter, bien sûr… (Le Figaro)

Daily Issue #167: C'est mercredi, faites une sieste

Non à la reconnaissance faciale. Hier, San Francisco est devenue la première ville des États-Unis à mettre le poing sur la table et à rejeter cette technologie controversée. Ses conseillers municipaux ont voté presque à l’unanimité pour interdire à la police et aux services municipaux d’utiliser la reconnaissance faciale, une victoire majeure pour les défenseurs de la vie privée comme l’ACLU et l’Electronic Frontier Foundation, qui craignent une sorte de réalité dystopique comme celle que se déroule en ce moment en Chine. Selon le texte adopté, «La propension de la technologie de reconnaissance faciale à mettre en danger les libertés civiles surpasse substantiellement ses bénéfices supposés… La technologie va exacerber les injustices raciales et menacer notre capacité à vivre libres de la surveillance permanente du gouvernement». Toutefois, le secteur privé et le gouvernement fédéral, qui contrôle la sécurité d’endroits comme l’aéroport, sont toujours libres d’utiliser la reconnaissance faciale pour identifier et suivre les gens dans la ville… (Le Monde)

Daily Issue #167: C'est mercredi, faites une sieste

Sommet pour faire face à la violence en ligne. Après la fusillade de Christchurch il y a deux mois, le président Macron organise aujourd’hui une réunion internationale, aux côtés du premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern, pour trouver un moyen pour que l’Internet soit plus rapide que les terroristes qui l’utilisent pour diffuser leur propagande. Cet appel «réunit à Paris des chefs d’Etat – le roi Abdallah de Jordanie, le président du Sénégal Macky Sall, le Premier ministre canadien Justin Trudeau, la Première ministre du Royaume-Uni Theresa May ou encore Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne. Ce sommet associe aussi les géants du net (Microsoft, Facebook, Twitter, etc.) et la société civile. Il ne s’agit pas d’en rester au stade des déclarations, indique-t-on à l’Elysée, mais de mettre les entreprises numériques devant leurs responsabilités, même s’il y a déjà une vraie prise de conscience des géants du net de cette problématique. Bref, coordonner les efforts entre les États et les entreprises privés»… tout en gardant l’Internet ouvert et libre pour tous.  (France Info)

Daily Issue #167: C'est mercredi, faites une sieste

Tony Parker: Quatre fois champion de NBA, avec les Spurs de San Antonio, et le meilleur basketteur français de tous les temps. Maintenant, alors qu’il se prépare pour la fin de sa carrière américaine, il achète…la station de ski de Villard-de-Lans, dans le sud-est de la France. Une décision surprenante que l’homme d’affaires bourgeonnant qualifie de «coup de cœur». (LCI)