Daily Issue #173: Un caillou dans ma chaussure

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 23 mai… le jour (ou plutôt la nuit) en 1920 où le président français Paul Deschanel, connu pour son… excentricité, disons, tomba de la fenêtre d’un train, en pyjama. Une des anecdotes les plus bizarres de la politique de l’Hexagone… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #173: Un caillou dans ma chaussure

«Parce que c’est toi» (1999), de Axelle Red. Une chanson d’amour pour le genre d’amour qui dure toute une vie: «Si tu crois un jour qu’je t’laisserai tomber / Pour un détail, pour une futilité / N’aie pas peur, je saurais bien / Faire la différence»… (Youtube / Spotify)

Daily Issue #173: Un caillou dans ma chaussure

Les assistants vocaux aident-ils à renforcer les stéréotypes sexistes? Selon un nouveau rapport de l’UNESCO… oui. Il y a quelques mois, cette newsletter vous a invité à imaginer une voix totalement neutre, ni masculine ni féminine, qui permettrait de mettre fin aux stéréotypes de genre avec des appareils comme Alexa, Siri, Cortana, et Google Assistant. Cette voix aiderait probablement à lutter contre les cliché négatifs que les assistants vocaux perpétuent aujourd’hui, selon l’étude, tels que: «Les femmes sont serviables, dociles, toujours prêtes à aider». De plus, «l’assistant vocal répond toujours aux demandes, quels que soient leur ton ou leur hostilité», ce qui qui peut normaliser un comportement toxique, surtout si Siri répond de façon flirteuse à des agressions ou des solicitations inappropriées, par exemple. Une voix féminine qui nous aide à tout moment, qui accepte passivement toutes nos commentaires… comment faire en sorte que cela ne devienne plus ce qui est «normal» dans notre société? (Le Monde)

Daily Issue #173: Un caillou dans ma chaussure

L’arme secrète de la Chine dans la guerre commerciale contre les États-Unis est… les terres rares? Ces éléments métalliques sont largement utilisés dans de nombreux secteurs et sont présents dans les aimants, les panneaux solaires, les radars, les batteries, votre téléphone, et cetera. Et la Chine contrôle 70% du marché et 40% des réserves mondiales, ce qui rend les États-Unis extrêmement dépendants des importations chinoises et vulnérables à l’implantation de quotas d’exportation, de tarifs, ou d’embargos… Mais il serait risqué pour la Chine d’essayer de tirer parti de sa position, car les États-Unis pourraient contrer toute mesure possible par 1) à court terme, en utilisant le Japon comme intermédiaire, et 2) à long terme, en relançant l’industrie nationale des terres rares — ce qui se fait déjà au Texas. Après tout, ces terres rares ne sont pas vraiment rares, car elles sont abondantes dans la croûte terrestre. Mais leur extraction et leur raffinage sont «très coûteux et polluants», ce qui explique pourquoi la Chine est son principal producteur, suivie de loin par l’Australie et les États-Unis… (Le Figaro)

Daily Issue #173: Un caillou dans ma chaussure

Parlant de choses qui viennent de la Terre….aussi dans les actualités: la silice cristalline, un minéral qui, «à l’état naturel dans le sable, le granit, la roche, partout à la surface du globe, compte parmi les cinq facteurs cancérogènes auxquels les travailleurs sont les plus exposés en France, dans plus d’une cinquantaine de secteurs d’activité». L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail estime dans une nouvelle étude que jusqu’à 30 000 travailleurs en France pourraient avoir été exposés à des niveaux dangereux de silice cristalline, ce qui les rend vulnérables à des maladies respiratoires telles que le cancer broncho-pulmonaire. Et ce danger ne se limite pas seulement aux gens qui travaillent dans la construction, par exemple, alors si vous êtes un bricoleur en train de refaire votre salle de bain, assurez-vous de porter une protection adéquate dans un espace bien ventilé… (Le Point)

Daily Issue #173: Un caillou dans ma chaussure

En parlant de sexisme….un pas dans la bonne direction? Une ancienne joueuse de football a eu l’idée de féminiser le baby-foot, en introduisant des figurines féminines dans le jeu sur table pour affronter les traditionnelles figurines masculines. Comme le dit Nicole Anbar: «Les filles et les garçons ensemble ça avait un sens fondamental pour moi, c’est que les filles arrivent mais les garçons continuent à jouer»… (France Info)

Want more News in French? Become a member!