Daily Issue #243: Ni trop chaude ni trop froide

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 12 septembre… le jour où, en 1940, quatre adolescents découvrent la grotte de Lascaux, qui abrite plus de 600 peintures murales préhistoriques, près de Montignac, dans le sud-ouest de la France. Une découverte archéologique exceptionnelle de ce qui est aujourd’hui un site du patrimoine mondial de l’UNESCO… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #243: Ni trop chaude ni trop froide

«Pour oublier» (2018), de Kendji Girac. Parce qu’il n’y a (presque) rien que la musique ne puisse soigner… «Enfant des villes ou enfant des foins / On se fait tous une île / Pour aller bien / À l’horizon pas de boulot / C’est pas qu’on est con non c’est qu’on est trop»… (Youtube / Spotify)

Daily Issue #243: Ni trop chaude ni trop froide

Comment prévenir efficacement le burn-out? Le burn-out, ou l’épuisement professionnel — pour éviter les anglicismes – est un problème de plus en plus reconnu. Selon Marie-Noël Vercambre-Jacquot et Sofia Temam, deux chercheuses épidémiologistes: «L’épuisement professionnel se caractérise généralement par trois signaux: [1] l’épuisement émotionnel: la personne se sent vidée de son énergie; [2] la dépersonnalisation (ou “cynisme”): la personne a tendance à chosifier les individus de son entourage, en particulier ceux qu’elle est censée accompagner ou aider dans son poste (patients, élèves ou usagers); [3] le non-accomplissement personnel: la personne se sent inefficace et inutile, notamment dans ses missions professionnelles»…. Si tout cela vous semble familier, ce n’est pas une raison de paniquer. L’un des principaux moyens de lutter contre l’épuisement professionnel consiste à s’appuyer fortement sur «l’influence positive du soutien social au travail», c’est-à-dire le support émotionnel de vos collègues et de votre entourage au travail, ce qui est particulièrement important pour les enseignants, selon les chercheuses…Avez-vous déjà vécu le burn-out? Que pensez-vous de ces conseils? (Ouest France)

Daily Issue #243: Ni trop chaude ni trop froide

C’est l’heure de faire vos valises…. les enfants, nous déménageons a un autre système solaire. «C’est un océan de promesses. Pour la première fois, des astronomes ont retrouvé de l’eau autour d’une exoplanète, qui laisse penser qu’il y a une vie au-delà du système solaire. De cette perle rare, “super intéressante”, les astronomes savent encore peu de choses. Mais ce qu’ils ont découvert est très prometteur, et propulse cette exoplanète très lointaine, située à plus d’un million de milliards de kilomètres de la Terre, au rang de “meilleur candidate” pour la recherche de signes de vie extraterrestre»… La planète est huit fois plus grande que la Terre, et se trouve dans la «zone habitable» de son étoile, c’est-à-dire qu’elle n’est ni trop chaude ni trop froide pour que la vie existe. Eh bien, en attendant que l’humanité y arrive… (LCI)

Daily Issue #243: Ni trop chaude ni trop froide

Victoire pour les Bleus. La France a éliminé les Etats-Unis, les favoris à gagner, de la Coupe du monde de basket après une victoire 89-79 en quart de finale hier, mercredi.  Mais… une mise en garde. Avant que quelqu’un généralise en disant que cela signifie que les Français sont meilleurs au basket que les Américains, il faut bien noter que la plupart des joueurs d’élite américains ne font pas partie de cette relativement faible équipe mondiale, ayant refusé de jouer pour de nombreuses raisons, y compris la peur des blessures et un meilleur salaire ailleurs, comme dans la NBA… Cela dit, ne sous-estimez pas les Français et le basket, ça pourrait être fatal… (Europe1)

Daily Issue #243: Ni trop chaude ni trop froide

Une petite excursion en Bretagne… «La faïencerie de Quimper figure parmi les plus anciennes manufactures du pays. Elle est la dernière à fabriquer le bol breton du pays, et ce, avec des techniques traditionnelles. Avec plus de 330 années d’histoire, l’usine conçoit des pièces uniques et originales»… (LCI)