Daily Issue #258: Du silence, s'il vous plaît

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 3 octobre… le jour de la naissance, en 1848, du peintre et collectionneur Henry Lerolle. Peut-être pas aussi célèbre que ses contemporains, son tableau le plus important, La Répétition à l’orgue (voir ci-dessus), est néanmoins un bel exemple de naturalisme. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #258: Du silence, s'il vous plaît

«Pour elle» (2019), de Alexis Roussiaux. Parce que parfois, l’amour peut être cruel… «Comment je vais me sortir de la / A mon tour je tombe dans ses bras / Elle sait comment y faire elle mène la danse / Et moi je n’suis qu’un homme a la mer quand elle se penche / Pour elle ce n’est qu’un jeu»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue #258: Du silence, s'il vous plaît

Sommes-nous devenus intolérants aux bruits de la vie? Une question intrigante posée dans cette article de LCI. On pourrait dire que, de manière générale, notre société est devenue plus sensible et plus susceptible d’être offensée par un grand nombre de choses. Un constat qui, du moins en France, s’étend aux bruits du quotidien: «Des hurlements d’enfants dans les aires de jeux aux chants de coq dès potron-minet, la société française semble de plus en plus hypersensible aux bruits pour lesquels, jadis, elle avait un seuil de tolérance. Qu’est-ce qui peut expliquer ce “droit au silence” ?» Pour le psychologue Sébastien Garnero, cette incapacité peut être interprétée comme étant «le reflet narcissique de notre société toujours plus individualiste ayant tendance à conforter chacun dans le fait que le monde doit être à son image». Note Laurie Hawkes, aussi psychologue: «Le risque avec ce genre de plaintes, c’est que l’on devienne trop exigeant, pas assez adaptable, voulant absolument rendre l’environnement tel qu’il nous convient et non le prendre tel qu’il est»… Êtes-vous d’accord avec ces experts? Pourquoi ou pourquoi pas?

Daily Issue #258: Du silence, s'il vous plaît

Découverte d’un trésor africain disparu. De France Info: «Une couronne éthiopienne d’une valeur inestimable, datant du 18e siècle, sera bientôt de retour à Addis-Abeba après avoir été cachée par un ancien réfugié pendant plus de 20 ans dans un appartement des Pays-Bas. La couronne, ornée de cuivre doré et sur laquelle sont représentés Jésus-Christ et ses apôtres, a refait surface lorsqu’un réfugié éthiopien devenu citoyen néerlandais, Sirak Asfaw, a contacté l’expert d’art Arthur Brand. Surnommé l’“Indiana Jones du monde de l’art” pour ses exploits d’enquêteur, Arthur Brand a affirmé que la couronne sera prochainement remise aux autorités éthiopiennes». Le monsieur Asfaw, qui est entré en possession de la couronne lorsqu’elle a été laissée dans une valise à sa porte en 1998, a attendu que la situation politique dans son pays d’origine soit suffisamment stable pour que l’artefact soit rendu. C’est ce que vous appelez de la patience!

Daily Issue #258: Du silence, s'il vous plaît

La Marche de la colère. Une mobilisation sans précédent des forces de l’ordre dans la capitale — non pas pour lutter contre le contre-terrorisme, mais pour exprimer leur indignation. Comme le décrit le Huffington Post: «Une faucheuse, des masques blancs et des cercueils. Sur un air de “Marseillaise”, des policiers ont mené une action, mercredi 2 octobre, en mémoire de leurs collègues suicidés lors de la Marche de la colère, à Paris. Un manque de moyenscriant”, des conditions de travail “catastrophiques”, une réforme des retraites “inacceptable”…Les policiers ont dénoncé cet après-midi une “déshumanisation” de leur travail, la “cause principale”, selon eux, de la hausse des suicides dans la profession». Un message fort qui résonne auprès des Français, dont 56% «pensent que le gouvernement ne soutient pas suffisamment les policiers», selon un sondage

Daily Issue #258: Du silence, s'il vous plaît

Un quiz (très difficile) à envoyer à ceux qui se croient experts en géographie… ou peut-être est-ce vous-même? Faites de votre mieux.