Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial.

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

Bonjour à tous. C’est mardi, le 15 octobre… le jour, en 1952, de la sortie d’Images à la sauvette (The Decisive Moment en anglais), «l’un des plus grands livres de photographies jamais publié». Une collection des meilleures œuvres d’Henri Cartier-Bresson, pionnier de la street photographie et l’un des membres fondateurs de Magnum Photos. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

«Ce Soir» (2019), de Sara’h. Parce que parfois il faut échapper aux tourbillons de la vie: «Ce soir je ne me maquille pas, les filtres seront salutaires, / Mon cœur je le garde pour moi, je ne le vends pas aux enchères, / J’ai peut-être encore trop parlé mais je ne peux plus me taire, / Si le silence est d’or, vos cœurs sont de pierre»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

Doit-on avoir peur de la reconnaissance faciale? Personnellement, quand il s’agit de technologies nouvelles et émergentes, je suis un peu réticent à les adopter. Par exemple, je ne pense certainement pas que la possibilité de déverrouiller mon iPhone avec mon visage soit particulièrement utile, mais plutôt… inquiétante. C’est vrai que la reconnaissance faciale et son utilisation croissante fait depuis longtemps l’objet de débats, mais pour Cédric O, le secrétaire d’Etat au numérique en France, la technologie a peut-être été injustement dénigrée. Dans une interview avec Le Monde, il a expliqué sa proposition de création d’une «une instance de supervision et d’évaluation», et a dit: «Il ne faut pas avoir une vision exclusivement nihiliste de la reconnaissance faciale: il y a beaucoup d’usages qui, s’ils sont bordés juridiquement et techniquement, ne posent aucun problème et apportent de la simplification – par exemple, pour tout ce qui nécessite aujourd’hui de se présenter à un guichet ou pour valider une formation en ligne. Expérimenter est également nécessaire pour que nos industriels progressent». Êtes-vous d’accord? Pensez-vous que la reconnaissance faciale va faire avancer le monde, ou craignez-vous que ses applications mèneront à un avenir dystopique?

Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

Perte et gaspillage de nourriture. Un nouveau rapport souligne le fait choquant que même avant que les bananes ou les carottes n’atteignent votre frigo ou les rayons de votre supermarché, un grand pourcentage d’entre eux est perdu en raison de mauvaises conditions de stockage et de transport (en particulier dans les pays moins développés). De Ouest France: «Cela représente l’équivalent de 400 milliards de dollars de produits agricoles. Près de 14% des aliments disparaissent entre la récolte et la vente au détail, selon la FAO, l’agence mondiale pour l’alimentation des Nations Unies, qui a publié un rapport sur le sujet lundi 14 octobre. Ce sont exactement 13,8% de la valeur ajoutée de la production alimentaire mondiale qui sont perdus entre la récolte et la vente au détail, selon les chiffres communiqués par la FAO. Le pourcentage varie grandement d’une région du monde à l’autre, et d’une famille de produits alimentaires à une autre». Ces nouveaux chiffres mettent à jour (en quelque sorte) une constatation de la FAO de 2011 selon laquelle environ un tiers de la nourriture dans le monde est gaspillé ou perdu chaque année.

Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

Une Française entre dans l’histoire. Et pour une raison plutôt chouette aussi: Esther Duflo, une professeure d’économie au Massachusetts Institute of Technology et ancienne conseillère au développement de Barack Obama, a été attribué, avec deux autres chercheurs, le prix Nobel de l’économie ce lundi, devenant la «deuxième femme distinguée dans la discipline et plus jeune lauréat de l’histoire de ce prix», selon l’Express. Elle a été reconnue, aux côtés de son mari et d’un professeur de Harvard, pour son travail dans la lutte contre la pauvreté dans le monde.  «Le magnifique prix Nobel d’Esther Duflo rappelle que les économistes français sont actuellement au meilleur niveau mondial et montre que les recherches dans ce domaine peuvent avoir un impact concret sur le bien-être de l’humanité», a tweeté Emmanuel Macron.

Daily Issue 266: Doit-on avoir peur?

La mythologie grecque ne vieillit jamais. Ni ces expressions classiques qui en dérivent, comme «ouvrir la boite de Pandore» ou «être dans les bras de Morphée»…. Les connaissez-vous? Voici un petit quiz.