Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial.

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

Bonjour à tous. C’est mercredi, le 30 octobre… Le jour de la naissance, en 1839, d’Alfred Sisley, un impressionniste spécialisé dans les paysages en plein air tranquilles et réservés, auquel il a consacré sa vie. Bien qu’il soit né à Paris et qu’il ait passé la majeure partie de sa vie en France, il est resté citoyen britannique jusqu’à sa mort. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

« Tombe la neige » (2016), de Vianney. Pour quand les flocons vous font sentir mélancolique… « Et tombe et tombe et tombe en trombe la neige, / Et si j’y monte je tomberai du toit, / Comme m’inonde ton monde et ton manège, / Qui me font tomber raide dingue de toi »…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

Les animaux sauvages dans les cirques devraient-ils être interdits partout ? Le cirque qui vient en ville ne signifie plus la même chose que par le passé. Pour beaucoup, l’occasion de voir des tigres sauter à travers des cerceaux en feu et des éléphants faire des tours est plutôt un triste spectacle d’animaux soumis à une vie cruelle de misère. C’est pourquoi les militants des droits des animaux aux États-Unis ont fêté la fermeture du célèbre cirque Ringling Bro’s en 2017, et un grand nombre de villes, états et municipalités — et 40 pays dans le monde — interdisent de telles pratiques. En France, qui n’a pas d’interdiction nationale, l’opinion publique semble également s’y opposer.  De France Info: « Les Français ne sont pas fans des tigres et des lions dans les cirques. Selon un sondage réalisé début octobre et commandé par des ONG de protection animale (SPA, Fondation Brigitte Bardot et Fondation Droit Animal, Ethique et Sciences), 65% des personnes interrogées se disent “défavorables” à la présence d’animaux sauvages dans les spectacles de cirque (28% plutôt défavorables, 37% tout à fait défavorables). A l’inverse, 34% se montrent favorables à leur présence (26% plutôt favorables, 8% tout à fait favorables). » Il y a de moins en moins de cirques qui voyagent avec des animaux sauvages ou qui en importent, et il semble qu’ils sont sur le point de disparaître. Êtes-vous d’accord pour dire que ce changement se fait attendre depuis longtemps ? Ou êtes-vous un peu triste de voir une tradition disparaître ?

Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

L’impact environnemental de l’activité en ligne.  À part vous distraire du travail ou de l’école, vous ne pensez probablement pas que regarder des vidéos YouTube de chats ou de célébrités à trop de conséquences négatives. Mais il s’avère qu’il y a un lourd coût caché à votre « streaming ». Cet article de France Info explique : « Parce que la diffusion numérique semble dématérialisée, on se figure qu’elle ne pollue pas.Or, terminaux, réseaux de stockage et de diffusion, tous sont bien plus gourmands en énergie qu’on ne l’imagine. Le numérique émet aujourd’hui 4% desgaz à effet de serre du monde, soit davantage que le transport aérien civil, et il devrait doubler d’ici 2025 pour atteindre 8% du total, soit la part actuelle occupée par l’usage de la voiture, selon The Shift Project, le think tank français sur la transition carbone. Prenons le streaming vidéo, qui occupe aujourd’hui 60,6% du trafic global sur internet selon le dernier rapport (septembre 2019) de la société canadienne Sandvine, spécialiste des équipements de réseaux. Sur ce total Google (avec YouTube) représente 12%, Netflix 11,44%. » Est-ce que cela changera nos comportements en ligne ? Soyons honnêtes, probablement pas….

Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

Les sans domicile en France. Une autre année, un autre rappel des tragédies qui se produisent chaque jour sous les yeux des Français. Du Parisien: « 612 officiellement. Mais la liste pourrait être six fois plus longue, selon l’Institut national de la santé et de la recherche médicale. Le collectif des Morts de la rue publie ce mardi son triste rapport annuel sur la mortalité des personnes sans domicile fixe en France en 2018. Ce recensement minutieux, élaboré grâce aux associations locales et à un travail de veille médiatique, ne peut prétendre à l’exhaustivité. Il permet toutefois de souligner encore une fois le profil particulièrement insaisissable, vulnérable et complexe de ceux qu’on appelle les “marginaux”». Ce chiffre déconcertant de 612 représente un augmentation de plus de 100 décès par rapport à 2017.

Daily Issue 277: Ours, tigres, et lions!

A la découverte du… choucroute d’Alsace. De LCI: « En automne, la choucroute est le plat le plus prisé à Krautergersheim. Les clients en raffolent et de nouvelles recettes ont vu le jour au fil du temps »…