Daily Issue 286: Les merveilles volantes

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 286: Les merveilles volantes

Bonjour à tous. C’est mardi, le 12 novembre… le jour où, en 1859, l’acrobate français Jules Leotard étonne son public parisien en réalisant le premier trapèze volant du monde. Le costume qu’il portait est devenu connu comme le léotard, et il a été l’inspiration pour la chanson populaire du 19e siècle, «The Daring Young Man on the Flying Trapeze». Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 286: Les merveilles volantes

«Oui ou non» (2018), de Angèle. Parce que la fin de quelque chose est rarement nette… «Pourquoi j’me mens à moi-même en croyant c’que tu m’racontes, / Quand tu m’écris que je suis belle et finalement c’est des mensonges»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 286: Les merveilles volantes

Les insectes peuvent-ils sauver des millions de vies? Je pense que nous avons tendance, en tant que race humaine collective, à sous-estimer les insectes. Nous nous sentons tous tristes pour les abeilles et acceptons de faire la guerre aux moustiques, mais souvent nous ne réalisons pas qu’il y a littéralement des milliards de milliards de milliards d’insectes de toutes formes et tailles qui vivent dans notre monde. Il y en a tellement qu’il est impossible de les calculer. Et beaucoup de gens ne se rendent pas compte de l’impact de certains de ces insectes, par exemple lorsqu’ils ravagent l’agriculture qui est censée nourrir des milliers — ou des millions — de personnes. Ou, à l’inverse, comment ils pourraient tous nous garder en vie et bien nourris, et même défendre les champs contre les «mauvais» insectes… Le Monde a un reportage vidéo fascinant sur le sujet: «Des millions de vies humaines sauvées grâce à des insectes? C’est ce qui s’est passé en Afrique au début des années 1990, grâce à l’introduction de micro-guêpes dans des champs de manioc ravagés par la cochenille. Selon certaines études, la méthode aurait sauvé vingt millions de personnes de la famine. A la ferme de Gally, près de Paris, des agriculteurs croient beaucoup à cette alternative au tout-pesticides. Leur héros: le typhlodrome, un insecte hyperefficace pour lutter contre des acariens qui risquent de ravager leurs pommiers. L’équipe vidéo du Monde a rencontré les découvreurs et les utilisateurs de cette méthode aussi efficace que spectaculaire». Pensez-vous que c’est une bonne alternative aux pesticides? Peut-on utiliser les insectes pour de bon?

Daily Issue 286: Les merveilles volantes

Une découverte plutôt… mammouth. Des chercheurs au Mexique ont découvert les squelettes de quatorze mammouths (plus de 800 os au total!), et ils semblent avoir péri après avoir été intentionnellement piégés — une trouvaille qui est la première du genre et qui change beaucoup de ce que nous savons des relations entre mammouth et humains il y a 15.000 ans. Du Figaro: «Les paléontologues estiment qu’au moins cinq troupeaux de mammouths vivaient dans cette zone où habitaient aussi des hommes, des bisons et d’autres animaux. Auparavant, il y avait peu de preuves que les chasseurs attaquaient intentionnellement ces gigantesques animaux. “On pensait qu’ils effrayaient les mammouths pour les bloquer dans des marécages, et attendaient qu’ils meurent”, affirme Luis Córdoba Barradas de l’INAH au Guardian. “C’est la preuve d’une attaque directe sur les mammifères”. Selon lui, la poursuite des recherches pourrait révéler d’autres pièges». Moi, je ne savais même pas qu’il y avait des mammouths au Mexique…

Daily Issue 286: Les merveilles volantes

Le Service national universel. Gabriel Attal, le Secrétaire d’Etat à la jeunesse, a fait part de ses réflexions après la première phase de l’initiative, destinée à renforcer le devoir civique et la cohésion sociale d’une nouvelle génération de jeunes Français, en juin dernier. D’Europe 1: “Alors que, selon une étude indépendante publiée en septembre par l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (INJEP), 94% des jeunes volontaires disent être ressortis “satisfaits” de cette expérience, Gabriel Attal note que “leurs motifs de satisfaction correspondent bien à nos objectifs: mixité sociale, envie de s’engager, formation aux premiers secours, savoir réagir en cas de crise“. Cependant, note-t-il, “les jeunes ont parfois eu le sentiment de se retrouver en classe“. Ainsi, pour 2020, le secrétaire d’État estime que “nous devons vraiment éviter la théorie et favoriser la participation des jeunes“. Éviter la théorie, quelque chose que j’aimais faire à l’université…

Daily Issue 286: Les merveilles volantes

Plongez-vous dans la forêt la plus visitée de France. De LCI: «Fontainebleau, c’est plus de onze millions de visiteurs par an. Découvrez son univers surprenant et parfois inquiétant»…