Daily Issue 289: Zéro bébé

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial.

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 289: Zéro bébé

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 15 novembre… Le jour où, en 1777, les Articles de la Confédération, la première constitution américaine, sont adoptés par Congrès. Ce n’est qu’en mars 1781 qu’ils sont ratifiés par tous les treize états fondateurs, après que l’assemblée législative très réticente du Maryland eut dû être persuadée par le Chevalier de la Luzerne, le ministre français aux États-Unis (plus tard son premier ambassadeur) et figure clé de son développement. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 289: Zéro bébé

«Dans mes poches» (2017), de Gauvain Sers. Parce que chaque paire de jeans raconte une histoire… «Si tu viens fouiller tout au fond, archéologue du pantalon, / Tu trouveras pleins de choses sympatoches, / Au milieu des miettes de brioche, / Avec mes clés qui se baladent, / Y a quelques pièces quand je suis en rade»… Disponible sur Youtube.

Daily Issue 289: Zéro bébé

Ne pas avoir d’enfant pour sauver la planète? C’est presque le week-end, mais voici une question difficile à laquelle vous pouvez réfléchir jusqu’à lundi. Le sujet d’aujourd’hui: Si avoir des enfants, si introduire une nouvelle génération, est une bonne chose étant donné la situation déjà sombre de la planète. De plus en plus de gens prennent la position de vouloir arrêter la croissance de l’espèce humaine — et, par conséquence, réduire son impact négatif sur l’environnement. Jean-Pierre Montanay, rédacteur en chef chez Europe 1, explique:  «On les appelle les “no kids”, pour le zéro bébé. Pour limiter le réchauffement climatique et sauver la Terre qui suffoque sous la pression démographique, ces jusqu’au-boutistes de la cause écolo optent pour une solution radicale: ne pas avoir d’enfant. Ils sont guidés par leur angoisse existentielle, qui se résume en une question: comment la Terre déjà essorée pourra-t-elle nourrir 8,6 milliards de bouches en 2030 et près de 10 milliards en 2050?»  Il est vrai qu’il n’y a pas encore de bonne réponse à cette question. Mais une autre opinion est: Qui d’autre qu’une nouvelle génération qui apprendra de nos erreurs pour relever les défis auxquels l’espèce humaine est confrontée? C’est ce que pense en tout cas M. Montanay, qui dénonce l’idée que la «seule solution» soit «la disparition de l’espèce humaine» — le but ultime pour certains des «no kids» les plus extrémistes. Dit-il: «Face à cette vision crépusculaire de l’humanité disons plutôt ‘faites des bébés’ ! Les enfants de demain seront les talents, les esprits innovants capables de faire changer les comportements et d’imaginer des solutions, justement, pour sauver la planète». Une vision plutôt optimiste. Avec qui êtes-vous d’accord?

Daily Issue 289: Zéro bébé

Le dégoût pour les légumes, validé? Bonne nouvelle pour les gens qui ne veulent jamais manger leurs verts (Désolé, maman!): Vous pouvez maintenant blâmer la science pour votre haine inexplicable des choux de Bruxelles… Au moins, vous pourriez essayer. Du Point: «Ils ne sont souvent pas les bienvenus dans les assiettes des enfants et sont même parfois plus tard bannis de celles des plus grands. Les légumes ne font pas l’unanimité et si certaines personnes n’arrivent pas à en manger, ce serait peut-être à cause de leurs gènes, révèle une étude relayée par Healthline. Des chercheurs de l’Université du Kentucky aux Etats-Unis pensent avoir découvert l’existence d’un gène qui modifie le goût de certains légumes. Le porteur, après avoir consommé du brocolis, du chou-fleur ou encore des choux de Bruxelles, aurait une sensation amère dans la bouche qui l’empêcherait d’aimer ces familles de légumes»…

Daily Issue 289: Zéro bébé

Le pass culture. Une initiative visant à donner aux jeunes Français de l’argent à dépenser pour des biens et des activités culturelles fait l’objet de critiques pour avoir inclus… les jeux vidéo. De LCI: «Destiné aux jeunes dans leur 18e année, [le pass culture] octroie une somme de 500 euros à utiliser pour profiter de biens et activités culturelles. Encore en phase d’expérimentation, le dispositif a pour l’instant été déployé dans 14 départements et adopté par 35.000 jeunes (sur 150.000 potentiels). Dans l’hémicycle, plusieurs parlementaires ont partagé leur scepticisme, s’interrogeant notamment sur le faible “taux de consommation” du pass, avec en moyenne 94 euros dépensés sur les 500 prévus. Emmanuelle Ménard, députée de l’Hérault apparentée RN, s’est montrée l’une des plus vindicatives. Elle a qualifié le pass culture de “fiasco” et s’est interrogée sur l’offre culturelle proposée aux jeunes adultes. Outre des livres ou des places de cinéma, ils peuvent en effet accéder à une sélection de jeux vidéo». Mais comme le souligne l’article, les critiques sont infondées puisque les réservations de jeux vidéos restent «très minoritaires» avec plus de 50% des réservations utilisées pour les livres (suivies par la musique).

Daily Issue 289: Zéro bébé

Pour vous aider apprendre… This podcast by Hugo Cotton that delves deep into engaging topics and includes transcripts (upon free registration). Perfect for intermediate learners to familiarize themselves with spoken French. Pour la maison… This traditional fleur de sel that is still hand raked and harvested in the marshes of Brittany, yielding its famously complex flavors. You’ll never use regular salt again. Pour quelqu’un de spécial… This very first issue of the iconic comic strip that introduced the adventures of Astérix and his merry band of Gauls to the world. For kids of every and any age.*

*Les Recommendations is a weekly section with handpicked suggestions for the French language and culture lover. News in French may receive a small affiliate commission if you purchase products through these links. Thank you for your support.