Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

Bonjour à tous. C’est mardi, le 26 novembre… le jour où, en 1965, le premier satellite français, baptisé Astérix d’après la populaire bande dessinée, est lancé dans l’espace depuis une base désertique en Algérie (nouvellement indépendante). Elle a fait de la France le sixième pays à avoir un satellite artificiel en orbite autour de la Terre — après l’URSS, les États-Unis, le Royaume-Uni, le Canada et l’Italie — et seulement le troisième à en lancer un avec sa propre fusée. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

«Ma sœur» (2019), de Clara Luciani. Pour toutes les sœurs, par le sang ou par choix… «Ma sœur, nous avons des cœurs siamois, / Et chaque coup que tu reçois, / Ricoche et me frappe deux fois, / Je tiens dans ma main ton poing serré, / Et rien ne peut nous résister, / Puisque nous l’avons décidé»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

Les humains pourraient-ils un jour hiberner? Parfois, quand la neige tombe dehors et la température donne envie de se réfugier dans des couvertures chaudes — je suis sûr que certains d’entre vous en font l’expérience en ce moment — on se dit: Ça doit être sympa d’être un ours en ce moment. Après tout, nos amis ursins n’ont pas à se soucier du temps froid — ils font juste une longue sieste et se réveillent quand il fait plus beau dehors. Et si les humains pouvaient faire la même chose? Il s’avère que les scientifiques tentent avidement d’y parvenir dans l’espoir que l’hibernation puisse faciliter nos voyages au-delà de la Terre, entre autres applications. De Slate France: «Les scientifiques ont prélevé des échantillons de foie,  de graisse et de muscle de six grizzlys en captivité trois fois par an, en espérant trouver un “déclencheur physiologique”, tel un gène qui pourrait être isolé et “injecté à un animal non hibernant”, a expliqué Charles Robbins, directeur du centre de recherche WSU Bear Centre. Les résultats montrent que seuls les tissus adipeux des animaux changent pendant l’hibernation; les cellules musculaires, elles, restent actives pour que les tissus ne s’atrophient pas. Plus surprenant encore, la graisse de l’ours ne contient non pas un seul type de gène permettant l’hibernation mais “un nombre énorme de gènes diffèrents”, qui modifient leur niveau d’expression au cours de l’année. Cette avancée est importante, souligne le professeur Heiko Jansen, l’auteur principal de l’étude, qui imagine un jour “manipuler les cellules” humaines pour hiberner et faciliter les voyages spatiaux. Il reconnaît cependant que “nous en sommes encore loin”». Comme le note l’article, bien que l’hibernation sur un long vol spatial vers une planète éloignée puisse être la possibilité la plus passionnante, il existe également une foule d’applications médicales si cette percée se produit réellement. Pensez-vous qu’un jour les humains hiberneront? Voudriez-vous le faire?

Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

Plus d’Uber à Londres? Si vous vous rendez à la capitale britannique, vous devriez peut-être prendre le métro ou un taxi traditionnel… Du Monde: «L’autorité des transports londonienne a annoncé, lundi 25 novembre, avoir refusé de renouveler la licence d’exercer de la plate-forme de réservation de voitures Uber dans la capitale britannique. Uber n’est “pas apteà détenir une licence à Londres, a déclaré Transport for London dans un communiqué, en raison de défaillances qui mettent “en danger” les passagers. La licence d’Uber à Londres expirait ce lundi à minuit. La société californienne a aussitôt annoncé qu’elle ferait appel de cette décision, ajoutant qu’elle continuerait de fonctionner jusqu’à ce qu’une décision définitive soit rendue». La question de la sûreté s’est posée après que la ville a trouvé qu’Uber ne faisait pas assez pour empêcher les chauffeurs non titulaires d’un permis ou non assurés de transporter des passagers. Ce n’est pas la première fois que cela se produit — la société a fait appel avec succès d’une décision similaire de Londres en 2017.

Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

La Grande Dame s’éteint pour les femmes.  Les opérateurs de la Tour Eiffel font occasionnellement noircir la principale attraction touristique de Paris à minuit en l’honneur de causes importantes ou de calamités. Ce fut le cas hier soir pour marquer le nombre choquant de féminicides en France. De France Info: «Le gouvernement a dévoilé, lundi 25 novembre, une série de mesures à l’issue du Grenelle sur les violences conjugales. A cette occasion, et pour rendre hommage aux 138 victimes de féminicides (selon le collectif #NousToutes) depuis le début de l’année en France, la tour Eiffel doit s’éteindre à minuit dans la nuit de lundi à mardi. C’est ce qu’a annoncé la maire de Paris, Anne Hidalgo, sur Twitter. L’élue précise que cet événement marque également “la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes”».

Daily Issue 296: Une sieste de sept mois

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur… la carotte.