Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

Bonjour à tous. C’est lundi, le 2 décembre… Le jour où, en 1804, Napoléon Bonaparte se couronne lui-même empereur de France à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Le vainqueur de l’Europe, âgé de seulement 33 ans, devient le premier Français à détenir ce titre depuis mille ans. C’est aussi le jour, un an plus tard, de sa victoire éclatante à Austerlitz. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

«Milles couronnes» (2018), de Aöme. Parce qu’ils vous disent toujours de suivre la lumière… «Les néons bleus brillent comme un phare, / Guidant mes pas vers cet infini, / Aucun remords, aucun espoir, / J’attends le jour qui suit»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

Les réseaux sociaux nuisent-ils aux enfants et aux ados? Si vous êtes un parent, les médias sociaux peuvent être frustrants, pour dire le moins,peu importe l’âge de votre enfant. Après tout, même pour les adultes, Instagram, Twitter et Facebook (choisissez votre poison) peuvent provoquer un tourbillon d’émotions négatives qui pourraient probablement être évitées en éteignant les iPhones et en allant faire une promenadeRespirez, sentez la chaleur du soleil, écoutez les oiseaux… Hélas, les réseaux sociaux font partie de notre vie et il est difficile de s’en sortir, surtout pour les jeunes, qui sont plus durement touchés par le harcèlement, la pression sociale et une foule d’autres problèmes. Mais les réseaux sociaux ne sont-ils qu’une mauvaise chose dans leurs vies? Ouest France a posé cette question à des experts (psychologues, professeurs et chercheurs). Les conclusions? A peu près ce à quoi vous pouvez vous attendre… De l’article: «Les quatre experts [sur cinq] qui considèrent que les médias sociaux sont nuisibles s’appuient sur leurs effets négatifs sur la santé mentale, le risque d’apparition de troubles du sommeil, de cyberharcèlement, de comparaison négative avec les autres, de dégradation de la perception de son corps, ou encore en raison des questions liées à la vie privée. Cependant, ils ont également admis que les médias sociaux peuvent avoir des effets positifs en connectant les jeunes les uns avec les autres, et ils reconnaissent que vivre sans y avoir accès pourrait être ostracisant. Pour Marie Yap, qui fait entendre une voix dissidente, les médias sociaux ne sont pas nuisibles en eux-mêmes, mais les problèmes résultent de la façon dont ils sont utilisés». Selon elle, ils ne sont pas nécessairement l’ennemi du bien-être, mais ils nécessitent un dialogue ouvert et franc et une éducation sur la responsabilité et la sécurité pour ne pas les rendre néfastes. Êtes-vous d’accord avec elle? Pensez-vous que les réseaux sociaux peuvent jamais être une bonne chose pour les jeunes?

Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

Le prête-plume de Shakepeare, révélé? Il y a longtemps eu des rumeurs selon lesquelles le célèbre barde d’Avon n’aurait pas écrit toutes ses œuvres par lui-même. Plus précisément, au XIXe siècle, il a été allégué par un certain James Spedding qu’un homme nommé John Fletcher avait participé à l’écriture d’Henri VIII, aux côtés de Shakespeare. Maintenant, grâce à l’intelligence artificielle, nous savons que Monsieur Spedding avait, en fait, raison. De LCI: «Près de 170 ans plus tard, c’est la science qui vient étayer sa thèse. Un chercheur de l’Académie tchèque des Sciences, Petr Plechac, a mis au point une intelligence artificielle capable d’analyser les oeuvres de Shakespeare. L’IA a ainsi avalé des écrits de différentes époques de ce dernier (Coriolan, Cymbeline, Le Conte d’hiver et La Tempête), mais aussi des pièces de Fletcher (Valentinian, Monsieur Thomas, The Woman’s Prize et Bonduca). (…) L’algorithme a appliqué ses connaissances à la pièce Henri VIII pour déterminer les auteurs des différents passages de l’oeuvre. Et d’arriver à une conclusion implacable: Shakespeare n’est pas le seul derrière sa conception». Ah, la technologie, toujours en train de ruiner les choses…

Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

Black Friday en France. Le lendemain de de Thanksgiving (la date de sa célébration aux États-Unis) n’a jamais été le jour le plus calme de l’année. Il suffit de regarder les nombreuses vidéos de consommateurs qui se battent dans un Walmart pour obtenir une nouvelle télé en vente pour s’en rendre compte. Mais ces jours-ci, avec une conscience collective croissante envers les maux du capitalisme pour l’environnement, les conflits se déroulent de plus en plus à l’extérieur des supermarchés et dans les rues. C’est le cas même à l’autre côté de l’océan. D’un reportage vidéo de France Info: «C’est une journée de promotions qui ne cesse de susciter le débat. En France, les opposants au Black Friday ont montré leur mécontentement dans tout le pays vendredi 29 novembre. Des centaines de militants ont bloqué l’entrepôt d’Amazon à Lyon (Rhône) avant d’être évacués avec force parfois par les forces de l’ordre. Ils estiment que cet évènement est un des symboles de la surconsommation qui touche la société»…

Daily Issue 298: Pas de prête-plume ici

Une ville dans l’est du Québec, au Canada, veut changer de nom. Pourquoi? La raison vous fera rire