Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

Bonjour à tous. C’est mercredi, le 4 décembre… Le jour de la naissance, en 1866, de Vassily Kandinsky, considéré comme le pionnier de l’art abstrait. Après la fermeture par les nazis de l’école d’architecture Bauhaus de Munich, où il enseignait, le peintre d’avant-garde — originaire de Moscou —  s’installe en France dans les années 1930. Il devint citoyen et mourra à Neuilly-sur-Seine, à Paris. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

«Le diable s’habille plus en Prada» (2016), de Soprano. Parce qu’il semble parfois que l’élève a dépassé le maître… «Le diable s’habille plus en Prada, / Les hommes lui ont fait les poches, / Lui ont pris sa femme et ses gosses, / Il n’a plus d’emprise sur le globe, / Depuis qu’on lui a pris son job»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

La «beauté du proximité» est-elle une meilleure façon de voir le monde? À mon avis, il y a peu de choses aussi remarquables à apprécier dans la nature qu’un beau coucher de soleil. Et voici ce qu’il y a de bien avec les couchers de soleil — vous n’avez pas besoin d’aller loin pour en trouver un. Si le ciel n’est pas couvert, tournez vos yeux vers l’ouest à un moment donné, et vous pourriez être éblouie. C’est une bonne leçon que vous n’avez pas besoin d’acheter un billet d’avion pour vous émerveiller du monde dans lequel nous vivons. Fanny Agostini élabore sur cette idée sur Europe 1: «Nous avons tendance à penser que la beauté se trouve ailleurs. Nous sommes prêts à parcourir le monde pour découvrir de somptueux paysages, observer des animaux fabuleux ou des fleurs exotiques. Mais s’il s’agissait simplement de poser un regard légèrement plus insistant sur le monde qui nous entoure? Et si le trèfle qui pousse à quelques pas de chez vous était tout aussi spectaculaire à regarder qu’une cascade d’Amérique du sud?» Elle prend l’exemple de Christophe Lartige, un photographe professionnel qui  «a décidé d’orienter son objectif sur la “beauté de proximité”, afin de capturer la magie de chaque chose, à commencer par les plantes de son jardin», explique Agostini. «C’est ainsi qu’il nous livre, sans filtres et sans retouches, en jouant simplement sur la profondeur, les clichés d’un monde secret qui pourtant se situe juste sous notre nez. On découvre alors des pissenlits, des pâquerettes ou des crocus sous un angle nouveau»… Êtes-vous d’accord? Pensez-vous que nous devrions tous ralentir de temps en temps pour mieux apprécier ce qui nous entoure?

Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

Le plus vieux jeu d’échecs du monde. Il s’avère que — n’étonnant peut-être personne — les gens jouent aux échecs depuis très, très longtemps. C’est juste un de ces jeux qui peut durer éternellement… Du Point: «L’un des artefacts découverts en 1991 sur le site d’Humaymah (Hawara dans son appellation moderne), en Jordanie, et daté de la fin du VIIe siècle ou du début du VIIIe siècle, dont la nature intriguait les scientifiques serait une… pièce de jeu d’échecs! Taillée dans un petit morceau de calcaire, cette figurine avait été retrouvée dans ce qui devait être, il y a 1 300 ans, une halte caravanière sur la route séparant la cité nabatéenne de Petra et la mer Rouge. Elle a fait couler beaucoup d’encre depuis son exhumation. Le lieu où elle a été mise au jour avait mis les archéologues sur de fausses pistes»…

Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

Un pays paralysé? Alors que la France se prépare à une grève massive jeudi, personne ne sait exactement quelle sera son ampleur. Mais il y a beaucoup de fâchés… De Libération: «Mobilisation “solidaire” pour l’opposition de gauche, “pour conserver des inégalités” pour la majorité, la grève interprofessionnelle contre la réforme des retraites, sur fond de rejet de la politique du gouvernement, fait converger les colères. Le mouvement, lancé par la traditionnelle intersyndicale CGT, FO, FSU et Solidaires, et rejoint ensuite par la CFE-CGC, la CFTC et la CFDT, se veut être historique. “Jeudi noir,” “grève générale et reconductible”: vers un remake de la mobilisation de 1995?» Et 20 Minutes a encore plus de questions: «La grève du 5 décembre sera-t-elle une unique journée d’énorme mobilisation ou se prolongera-t-elle dans le temps? Et jusqu’à quand? Noël, le Nouvel An? Lundi, les syndicats de la régie de la RATP ont annoncé qu’ils étaient prêts à faire grève durant un mois pour “protéger leurs retraites.” De quoi donner un ordre d’idée du mouvement global?» Au moins une chose est sûre: les transports publics seront très perturbés

Daily Issue 300: Le diable s’habille plus en Prada

À la découverte… des secrets de la cathédrale de Strasbourg.