Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 12 décembre… le jour, en 1917, de la plus grande catastrophe ferroviaire de l’histoire de France. Cela s’est produite pendant la Première Guerre mondiale, lorsqu’un train transportant des soldats français, revenant du front italien pour fêter Noël avec leurs familles, a déraillé en Savoie, dans le sud-est de la France, tuant plus de 600 personnes… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

«Chaque jour reste le nôtre» (2016), de Louise Attaque. Parce qu’il faut profiter au maximum de la vie… «C’est vrai, la distance nous fait un petit peu peur, / Un peu de hauteur, un peu de grandeur, / On ne voit que le vide, on se voit tout en pleurs, / Un peu de hauteur, un peu de douceur»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

Ce conservateur comestible pour mieux conserver les fruits et légumes, peut-il nous sauver des emballages plastiques? Si vous avez fait des achats récemment aux États-Unis, vous avez peut-être déjà rencontré cette technologie étrange dans certains supermarchés: Des avocats sans emballage apparent, qui sont en fait recouverts d’une «peau comestible» invisible faite de matières végétales qui prolongent considérablement leur durée de conservation. Incroyable! Cet enrobage sans goût peut être appliqué sur presque tous les types de produits frais (au moins, c’est l’idée) et contribue à réduire le gaspillage alimentaire ainsi que les emballages en plastique — un avantage pour tous, on dirait. Ouest France explique: «Comment fonctionne cet enrobage? Il forme une sorte de seconde peau et renforce ainsi l’écorce ou la peau d’un fruit ou d’un légume. Il réduit la vitesse à laquelle l’eau s’échappe de la surface de l’aliment et celle à laquelle entre l’oxygène. Il diminue ainsi la vitesse d’altération. Cet enrobage est fait de matières d’origine végétale – lipides et glycérolipides – qui se trouvent dans les épluchures des fruits et légumes, dans les pépins et dans la pulpe. Il est distribué aux producteurs sous forme de poudre, puis, est mélangé à de l’eau. Il est ensuite pulvérisé ou appliqué au pinceau sur les fruits ou légumes, une fois récoltés. Autre solution : les fruits et légumes peuvent être trempés dedans. Il faut ensuite les laisser sécher »… Apeel Sciences, la société à l’origine de cette technologie, vient de se lancer en Europe cette semaine, et les consommateurs allemands et danois peuvent déjà aller acheter certains de ces avocats magiques… Pensez-vous que c’est une bonne solution au gaspillage alimentaire? Ou le problème de l’emballage? Mangeriez-vous des fruits qui ont cet enrobage?

Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

La personnalité de l’année. Tous les ans, autour de cette période, Time Magazine publie un numéro mettant en vedette une personne (ou des personnes, des groupes, des choses, des idées…) qui a le plus influencé l’année écoulée. Pour 2019, le choix s’est porté sur… Greta Thunberg. De Figaro: «La Suédoise de 16 ans, devenue l’égérie de la lutte contre le changement climatique à travers la planète, est ainsi la plus jeune lauréate de cette distinction, décernée depuis 1927 par le magazine américain. Greta Thunberg, qui a commencé à l’été 2018 à manifester seule pour le climat tous les vendredis devant le Parlement suédois, a depuis rallié des millions de partisans à sa cause. Ils ont fait une démonstration de force en septembre avec des millions de personnes dans les rues de villes du monde entier, juste avant un sommet de l’ONU sur le climat»…

Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

Le marché de Noël de Strasbourgcomme ceux des autres villes en Europe ou partout dans le monde, est censé être une célébration de la période des fêtes. Une occasion de boire du cidre chaud, manger des spécialités de saison, et même danser et chanter un peu sous les lumières…  Mais l’année dernière, ce n’était pas du tout le cas, car une tragédie a frappé la ville sous la forme d’une attaque terroriste. Hier, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, s’est rendu sur place pour rendre hommage aux victimes et remettre des honneurs à plusieurs policiers et à d’autres intervenants.  De Europe 1: «”Le 11 décembre ne sera jamais la date de la haine, elle sera la date du souvenir, du souvenir des valeurs, des passions et des combats (de ces) cinq hommes“, a assuré le ministre, se disant “fier que la joie ait à nouveau envahi les travées du marché du Noël de Strasbourg“, qui tient sa 450e édition, un an après l’attentat».

Daily Issue 306: Chaque jour reste le nôtre

C’est jeudi… oui, l’heure d’un quiz! De Ouest France: Vingt questions pour tester votre culture générale. Bon courage