Daily Issue 314: Je kiffe

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 314: Je kiffe

Bonjour à tous. C’est mardi, le 7 janvier… Le jour où, en 1558, les clés de la ville de Calais sont remises aux Français par les Anglais — qui la gouvernait depuis la guerre de Cent Ans — après un long siège. En raison de son importance stratégique, le grand port du nord de la France a longtemps été contesté,  y compris pendant la deuxième guerre mondiale, lorsqu’ il a été presque entièrement rasé par les forces allemandes. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 314: Je kiffe

«Conscience» (2017), de Lynda. Parce que il faut toujours faire confiance à sa conscience… «Je vois en toi trop de failles derrière tes sourires, / J’n’écoute plus tes promesses, / Même si tu sais que tes paroles ne vont pas suffire, / Tu essayes quand même»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 314: Je kiffe

Le bonheur est-il vraiment une question de gratitude? La recherche du bonheur est une quête qui nous garderait tous éveillés la nuit — si nous n’étions pas trop occupés à vivre notre vie! Et c’est en faisant cela, tout simplement, que beaucoup d’entre nous le trouvent. (Au moins, je l’espère.) Nous devons juste faire attention à ne pas le laisser nous échapper quand nous ne sommes pas attentifs. C’est ce que dit Florence Servan-Schreiber, journaliste, adepte de la discipline de «psychologie positive», et promotrice d’une méthode qu’elle appelle «Trois petitskifs par jour». Dans une interview avec Europe 1, elle le détaille et dit qu’elle est particulièrement efficace avec les enfants:  «Au moment où l’on va se coucher, à table en famille ou encore en écrivant sur un petit carnet, on se pose soi-même la question suivante : ‘Quelles sont les trois choses pour lesquelles je dis merci aujourd’hui?’ Ensuite, on les note et on dort mieux et plus profondément. Les chercheurs ont démontré que plus nous éprouvons de la gratitude, c’est-à-dire un élan qui consiste à dire remercier une situation que l’on vit, plus nous sommes satisfaits de notre vie et plus nous allons vivre longtemps. En effet, cela a une influence sur notre système immunitaire». Selon elle, «si dans une journée, nous sommes capables de trouver trois situations pour lesquelles nous éprouvons de la gratitude, soit trois kifs, nous allons vivre plus longtemps et en meilleure santé». Allez-vous essayer la méthode de Servan-Schreiber? Pensez-vous que la recherche du bonheur puisse être aussi simple que cela? Ça ne peut pas faire de mal

Daily Issue 314: Je kiffe

Travailler seulement six heures par jour, quatre jours par semaine. Si cela vous semble être un rêve, vous devriez peut-être vous renseigner sur les conditions de visa pour la Finlande…. La jeune première ministre de ce pays cherche à introduire la semaine de travail réduite pour ses citoyens. Une proposition radicale — du moins pour ceux d’entre nous qui vivent en Amérique du Nord. De L’Express: «Sanna Marin, qui commence son mandat de Première ministre, a ainsi déclaré que cette mesure pourrait être “la prochaine étape dans le domaine de la vie professionnelle“. “Je pense que les gens méritent de passer plus de temps avec leurs familles et leurs proches, de se consacrer à leurs hobbys et d’autres aspects de la vie, comme la culture“, a-t-elle expliqué, rapporte C News. Elle envisage également de limiter les journées à 6 heures de travail. Actuellement, les Finlandais travaillent, comme dans beaucoup d’autres pays, huit heures par jour, cinq jours par semaine». Comme le note l’article, le fait de passer moins de temps au bureau s’est avéré jusqu’à présent bénéfique pour la productivité et le bonheur des salariés

Daily Issue 314: Je kiffe

Niveau de scolarité en France. De l’année dernière, un rapport qui vaut la peine d’être examiné cette nouvelle décennie. Le niveau de scolarité des jeunes Français stagne, avec le pays en 22e position en lecture sur 77 pays interrogés. Et les raisons qui expliquent cette situation révèlent une tendance inquiétante. D’un article très intéressant du Figaro: «Cette stagnation française masque une autre donnée: si le niveau des meilleurs élèves a eu tendance à augmenter entre 2000 et 2018, celui des plus faibles a baissé. La France est tirée par son élite. Comme pour les éditions précédentes, elle s’impose parmi les champions des inégalités sociales, avec des pays comme Israël, le Luxembourg et la Hongrie, où les performances sont étroitement liées au milieu social. Ce qui est nettement moins le cas dans des pays comparables, comme le Portugal et le Royaume-Uni. Dans ce dernier pays, la politique menée à la fin des années 90 par Tony Blair a porté ses fruits»… En tête des classements ? Des pays asiatiques, bien sûr, mais aussi l’Estonie, le Canada et la Finlande…

Daily Issue 314: Je kiffe

Cela ne se ferait pas aujourd’hui… De France Info: «Cela paraît complètement hors du temps. Presque un poisson d’avril. Et pourtant en 1954, Lille était bien la première ville de France à accueillir une innovation majeure: le chauffage extérieur. En pleine rue»…