Daily Issue 332: Retour en avance?

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 332: Retour en avance?

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 31 janvier… le jour de la naissance, en 1865, d’Henri Desgranges. Après avoir établi douze records du monde en tant que cycliste, il devient journaliste et rédacteur en chef d’un nouveau journal sportif, L’Auto, ce qui l’amène à organiser le premier Tour de France, en 1903, afin de stimuler les faibles ventes… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 332: Retour en avance?

«Larmes à paillettes» (2019), de Rose. Parce que malgré tout, il faut continuer à danser… «J’ai le cœur usé, / Comme un disque rayé, / Qu’on a trop écouté, / J’ai le cœur up tempo, / Comme un tube de disco, / Qu’on a dansé de trop»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 332: Retour en avance?

La micro-ferme, un nouveau modèle de l’agriculture ou un retour en arrière?  De nos jours, l’agriculture est devenue extrêmement industrialisée. Comment produire autrement suffisamment de nourriture pour des milliards de personnes qui se sont habituées à toutes sortes de fruits et légumes et de céréales et tout cela dans leurs supermarchés? Au moins un homme ne pense pas que cela soit durable et veut la ramener à «l’échelle humaine».  Cet homme a l’idée de se détourner de la production de masse et de relocaliser l’agriculture, de nous reconnecter tous à la terre d’une manière rentable. Une idée noble, une idée folle? Elles ne s’excluent pas mutuellement… Mais décidez-vous pour vous-même. Ce reportage vidéo de Brut et France Info met en lumièrele travail et la vision de Jean-Martin Fortier, qui a créé au Québec une «micro-ferme bio intensive devenue un modèle du genre». Un modèle, et un tout petit: Sa ferme ne fait qu’un hectare et compte que quatre employés. Mais selon lui, il faut bien commencer quelque part: «C’est mener par l’exemple, c’est arrêter de rouspéter et de faire les Che Guevara de salon et puis se dire: ‘Moi, je fais, j’ai un impact, je contribue, je suis un acteur du changement, je suis un agriculteur, je suis fier, je fais un beau métier et je contribue à un monde meilleur.’ (…) Il faut arrêter de voir trop large. C’est une ferme à la fois. Le modèle aujourd’hui, c’est un cul-de-sac». Pensez-vous qu’il ait raison? La micro-ferme est-elle une bonne voie pour l’agriculture?

Daily Issue 332: Retour en avance?

Construire deux hôpitaux en moins de deux semaines. Cela peut sembler une tâche impossible, mais la Chine entreprend ce projet monumental par nécessité: Il n’y a pas assez de lits d’hôpitaux pour toutes les victimes du coronavirus qui menace de ravager le pays. De France Info: «Un ballet de pelleteuses, un fourmillement d’ouvriers et un compte à rebours serré. Le gouvernement chinois s’est lancé un défi: construire en une dizaine de jours deux hôpitaux pour accueillir chacun plus de mille patients infectés par le coronavirus 2019 nCoV qui sévit depuis décembre. Wuhan, la mégapole d’où s’est propagé le virus, a aussi été mise sous cloche par les autorités. Des mesures radicales pour éviter la propagation du virus, qui a contaminé plus de 7 700 personnes et fait 170 morts au 30 janvier». Bien entendu, l’urgence des circonstances rend tout cela possible: Pas besoin de permis ou d’autres formalités qui ralentiront les ouvriers, un accès illimité aux ressources et à la main-d’œuvre (on l’imagine), et une spécialité de la Chine: les bâtiments préfabriqués…

Daily Issue 332: Retour en avance?

La ville la plus congestionnée de France. Il y a beaucoup de bonnes choses à dire sur le fait d’habiter à Paris — mais probablement pas beaucoup qui viennent à l’esprit si vous demandez aux gens qui y habitent… Surtout si cela concerne leur trajet du matin. Du Figaro: «Les automobilistes parisiens auront perdu plus de six jours dans les bouchons en 2019. Selon la neuvième édition de l’étude TomTom Traffic Index, dévoilée ce mercredi 29 janvier, Paris a encore conforté l’année dernière sa place d’agglomération la plus congestionnée de France. Le conducteur empruntant son véhicule en semaine dans la capitale pour un trajet de 30 minutes pendant les heures de pointe aura ainsi passé 163 heures dans les embouteillages, soit 13 heures de plus qu’en 2018. Ce qui représente un taux de congestion de 39%. (…) Paris se place à la 42e position à l’échelle du globe, loin derrière la ville de Bangalore en Inde qui trône en tête du classement avec un taux de congestion de 71%. Elle se situe au 19e rang au niveau européen»…

Daily Issue 332: Retour en avance?

Ce dimanche, le 2 février… C’est la journée de la Chandeleur. Une date ancrée dans la tradition chrétienne. Et une date où les Français mangent beaucoup de crêpes. Mais pourquoi?