Daily Issue 334: La nuit américaine

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 334: La nuit américaine

Bonjour à tous. C’est mardi, le 4 février… le jour où, en 1794, la France abolit l’esclavage — pour la première fois. Le décret de la Convention nationale interdit cette pratique dans les colonies françaises, des années avant que les États-Unis ou l’Angleterre ne le fassent. Cependant, Napoléon renverse la loi en 1802, et il faudra attendre 1848 pour que le pays mette fin à l’esclavage une fois pour toutes. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 334: La nuit américaine

«Laisse-moi t’aimer» (2019), de Laurie Darmon. Parce que chaque histoire d’amour commence de la même façon, mais différemment… «Ça commence un peu au hasard, / Dans une soirée qui s’éternise, / Minuit passé, il fait tout noir, / Les gens s’ambiancent et j’reste assise»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 334: La nuit américaine

Des panneaux solaires qui fonctionnent la nuit, une solution aux besoins énergétiques?  Il existe une énorme demande d’énergie renouvelable dans le monde entier. Et l’industrie a explosé ces dernières années, surtout en ce qui concerne l’énergie solaire — vous pouvez maintenant acheter et installer des panneaux solaires sur presque tout, pour alimenter une batterie externe pour votre téléphone ou l’électricité de toute votre maison… Sauf si vous habitiez quelque part où il pleut beaucoup. Un désavantage majeur de l’énergie solaire est que, eh bien, elle a besoin du soleil pour fonctionner.Il n’y a pas d’autre moyenA moins que… il y en avait une?  D’Europe 1:  «On a peut-être trouvé un moyen de gommer le principal défaut de l’énergie solaire: des panneaux photovoltaïques qui fonctionnent aussi bien le jour que la nuit. On n’aurait ainsi plus besoin de coupler l’énergie solaire à une énergie de secours, souvent fossile aujourd’hui. On disposerait donc d’une énergie renouvelable produite 24h/24. Un panneau solaire classique convertit la lumière en électricité. Le panneau nocturne, lui, va convertir les flux de chaleur en électricité. La journée, le panneau est chauffé par le soleil. Mais la nuit, il refroidit, car sa chaleur est renvoyée vers le ciel. C’est ce flux de chaleur qui est capté par des cellules thermo-radiatives pour être transformé en électricité»… Ces nouveaux panneaux révolutionnaires n’ont pas encore quitté le laboratoire, donc tout est théorique à ce stade. Mais pensez-vous que cela pourrait transformer notre dépendance à l’énergie solaire? Pourquoi ou pourquoi pas?

Daily Issue 334: La nuit américaine

La «Kardashianisation» des standards de beauté. La beauté est peut-être intemporelle, quelque chose avec lequel on est , quelque chose qui ne peut pas être acheté ou manipulé — mais notre perception de celle-ci est une autre histoire, malheureusement. D’Europe 1: «Les canons de beauté sont en train de changer, en tout cas chez les jeunes filles qui recourent à la chirurgie esthétique. Un article du Figaro révèle quels sont les standards de beauté d’aujourd’hui. Finis les visages de poupée avec les joues bien pleines et le nez retroussé, la mode est désormais aux traits taillés à la serpe, des visages durs et androgynes. Pommettes hautes, nez droit, visage ovale et bouche outrageusement regonflée, voilà ce que demandent en priorité les clientes des chirurgiens esthétiques»… L’article originale est payante, mais il n’est pas nécessaire de lire un rapport détaillé pour s’en rendre compte de cette vérité troublante. Il suffit de consulter les réseaux sociaux. Comme l’a fait remarquer un chirurgien au Figaro: «La première chose que les jeunes patientes font en consultation, c’est dégainer leur portable, lancer Instagram et me montrer invariablement les mêmes visages»… 

Daily Issue 334: La nuit américaine

La chaleur en France. Les marmottes nord-américaines ont fait leurs prédictions ce week-end. Mais quelle que soit l’opinion des rongeurs, l’hiver cède sûrement mais lentement à l’arrivée du printemps.  Et en France, on a eu l’impression que c’était déjà… l’été? De France Bleu: «De nouveaux records de chaleur ont été enregistrés ce lundi à l’occasion d’un épisode “exceptionnel” de douceur hivernale sur la France, notamment sur la moitié sud, mais qui devrait s’interrompre dès mardi, selon Météo-France. À Nîmes, les services de Météo France confirment “des valeurs assez fortes mais pas un record pour autant” pour début février. Pour être précis, en journée, le thermomètre affichait 22,4 degrés [72,3 degrés en Fahrenheit], contre le record absolu de 24,6 degrés le 26 février 2019. Mais en matinée, il s’agit bien d’un record absolu: 14,2 degrés, contre 13,6 en 1928»…

Daily Issue 334: La nuit américaine

Cela fait un mois depuis la fin des terrasses chauffées à Rennes, et la controverse qu’elles ont provoquée… Sont-elles manquées? On discute.