Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 7 février… Le jour où, en 1992, le traité de Maastricht est signé par les membres de la Communauté européenne, aux Pays-Bas, fondant officiellement l’Union européenne et créant une monnaie unique, l’euro. Il devrait encore être ratifié par le Danemark, l’Irlande et la France, cette dernière approuvant l’UE avec seulement 50,8 % de voix favorables… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

«Feu rouge» (2019), de Pépite. Parce qu’il n’y a pas de mélancolie romantique comme celle de Paris… «Oh il ne manquait que la pluie, / Voilà je t’écris du taxi, / Et les gouttes dansent comme nous dansions, / Et la radio chante comme nous chantions»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

Le chocolat va-t-il bientôt (re)devenir un produit de luxe? Tout est cyclique. C’est peut-être une généralisation, mais c’est étonnamment vrai pour la plupart des choses. Prenez, par exemple, le chocolat. Les fèves de cacao étaient vénérées par les Aztèques et considérées plus valables que l’or, et dès que les premiers explorateurs sont revenus avec leurs navires, le chocolat est devenu un mets délicat réservé à la royauté et à l’élite. Aujourd’hui, il est facile de l’acheter dans n’importe quel magasin, et un cadeau facile si vous avez oublié que la Saint-Valentin est la semaine prochaine… Mais avec le temps, le chocolat redeviendra-t-il inaccessible à la plupart d’entre nous? Dans sa chronique sur Europe 1, Jean-Pierre Montanay explique pourquoi nous ne devrions pas le prendre pour acquis: «Depuis des lustres, les Cassandre prédisent un avenir noir au chocolat. Ils ont peur que demain, les Chinois en mangent trop: on estime qu’un Chinois en consommera un kilo par an d’ici dix ans, contre 100 grammes seulement aujourd’hui. A titre de comparaison, les Français en consomme eux… sept kilos par an. En somme, la consommation chinoise mettrait le marché sous pression et ferait flamber les prix. Pour l’instant, seuls les riches chinois gourmets sont fans du carré de chocolat. Si le cours du cacao s’est envolé de 20% depuis août dernier, c’est surtout parce que les deux principaux pays producteurs, la Côte d’iVoire et le Ghana, se sont mis d’accord pour imposer une sorte d’OPEP du cacao afin de stabiliser des cours qui ont une fâcheuse tendance à faire du yoyo. Les deux pays cherchent à garantir un meilleur revenu aux planteurs. Le message semble bien reçu par les industriels qui savent que si les petits paysans ne peuvent plus vivre du cacao, le chocolat pourrait disparaître»… Au moins, le vrai chocolat, récolté de la nature: Bientôt, nous pourrions voir apparaître le chocolat créé artificiellement. Pensez-vous que le chocolat va devenir une chose du passé?

Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

Les sardines rétrécissantes. Non, ce n’est pas un tour de magie, mais une étrange réaction au dérangement climatique qui expose la fragilité de la chaîne alimentaire.  D’Europe 1: «C’est une conséquence étonnante mais grave du réchauffement climatique: la taille des sardines diminue rapidement depuis dix ans. Depuis 2010, elles ont rétréci de trois à quatre centimètres, et leur poids a été divisé par trois. Leur durée de vie est aussi impactée par les changements climatiques: elles vivent un an en moyenne contre trois auparavant. La raison: elles ne mangent plus à leur faim.  Le problème réside donc dans leur alimentation, dégradée par le réchauffement climatique. “Les sardines se nourrissent de planctons“, explique Sabine Roux de Bézieux, présidente de la Fondation de la mer. “Or, avec le réchauffement climatique, le plancton est plus abondant mais plus petit, donc moins nourrissant qu’auparavant“, explique la spécialiste»…

Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

L’amiante dans les écoles françaises. Une nouvelle enquête révèle la présence inquiétante du matériau isolant fibreux, toxique pour la santé, dans les bâtiments scolaires de tout le pays. D’Ouest France: «Une très grande majorité des établissements scolaires français construits avec de l’amiante, avant son interdiction en 1997, contiennent encore ce matériau isolant connu pour sa toxicité. Près de 80% des lycées professionnels, 77% des lycées généraux et technologiques, 73% des collèges et 38% des écoles en contiennent encore. Ces chiffres, rapportés lundi 3 février par Libération et relayés par France Info, proviennent d’une enquête menée en 2016 dont les résultats ont été consignés dans un document interne de l’Éducation nationale. Un peu moins de 20 000 établissements privés et publics, soit environ un tiers du total des écoles du pays, ont répondu au questionnaire»…

Daily Issue 337: Des sardines au chocolat

A la découverte… de l’île la plus dangereuse d’Europe.