Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 27 février…  Le jour où, en 1827, un groupe d’étudiants costumés et masqués a dansé dans les rues de la Nouvelle-Orléans, marquant les premières célébrations du Mardi Gras de la ville. Cependant, le premier Mardi Gras américain est réputé avoir eu lieu en 1699, lorsque des explorateurs français ont remonté le Missippi, et Mobile, en Alabama, détient la distinction pour les premières festivités officielles à partir de 1703…  Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

«Facile» (2020), de Camélia Jordan. Parce que la vie d’une artiste n’est pas toujours ensoleillée…  «Je me laisse, je fais facile, / Je chante, je chante, / C’est que ma vie en péril, des nuits, ça me hantent, / Quand de haut en bas ça tangue, moi, les yeux fermés j’avance, / Tout en inconscience, quand j’y pense»…  Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

Et si les transports publics étaient gratuits pour tous?  C’est peut-être un très petit pays, mais le Luxembourg est néanmoins devenu le premier à rendre tous ses transports publics gratuits pour tous (d’ici dimanche le 1er mars). Selon LCI, c’est une façon d’encourager les gens, particulièrement les travailleurs transfrontaliers belges, à prendre le bus et le train plutôt que leur voiture personnelle — un défi commun aux villes et aux pays du monde entier qui veulent accroître l’utilisation de leur réseau. Après tout, les transports publics sont meilleurs pour la planète (moins d’émissions) et réduisent les embouteillages. Cela devrait-il donc être le cas dans d’autres pays? Seriez-vous plus enclin à laisser votre voiture à la maison si le bus était gratuit? Comme l’explique BFM TV, la gratuité des transports publics est toujours un sujet populaire aux élections municipales en France. De l’article: «“C’est une promesse régulière dans les campagnes”, constate Anne Pruvot, spécialiste transports chez Oliver Wyman. “Mais il ne faut pas se leurrer, rien n’est gratuit”, remarque-t-elle. “Si demain, personne ne paie son ticket dans les transports publics, quelqu’un paiera”. Ce quelqu’un sera l’employeur — “un acteur qui ne vote pas”, dit-elle — et surtout le contribuable. “La question est de savoir jusqu’à quel point les contribuables sont prêts à payer”. Faut-il, par exemple, qu’ils subventionnent le ticket de métro des touristes qui visitent leur ville?» Comme le prévient Maxime Huré, président du conseil scientifique de l’Observatoire des villes du transport gratuit: «Le vrai problème pour le passage à la gratuité, c’est la saturation des réseaux, notamment dans les grandes villes … [qui pourrait créer] un effet de sursaturation qui va décourager certains à utiliser les transports collectifs». Qu’en pensez-vous?

Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

L’énergie renouvelable au Sénégal. Ce pays d’Afrique de l’Ouest, membre de la Francophonie, parie sur l’éolien pour aider à réduire la dépendance au charbon et au pétrole importé. De France Info: «Le premier parc de turbines à dimension industrielle du pays, installé à Taïba Ndiaye (ouest du Sénégal), inauguré le 24 février 2020 par le président sénégalais Macky Sall. Il devrait être totalement opérationnel dès le mois de mai, selon la société britannique Lekela Power qui mène le projet (les travaux ont été réalisés par l’entreprise danoise Vestas). Présenté comme le plus grand du genre en Afrique de l’Ouest, ledit projet fournira 158,7 mégawatts dès juin 2020, permettant ainsi d’alimenter près de deux millions de personnes (sur une population de 16 millions de Sénégalais). Grâce à ses 46 éoliennes, l’installation devrait “injecter 15% d’énergie supplémentaire dans le réseau électrique” du pays, rapporte Le Monde. L’ensemble devrait coûter 200 milliards de francs CFA (342 millions d’euros)»…

Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

Les Français sont-ils vraiment sales? Une question qui semble être un mauvais stéréotype… L’année dernière, le Guardian a qualifié Paris de ville la plus sale d’Europe — un fait que même ses habitants ne nient pas. Mais selon une nouvelle étude (française), il y a quelques lacunes en matière d’hygiène personnelle des Français eux-mêmes.  D’Europe 1: «Les Français sont sales. C’est ce qu’une étude IFOP, révélée par le Parisien nous apprend mercredi. Étude qui, plus précisément, fait un point d’étape sur l’hygiène des hommes et des femmes sur la base de plusieurs critères. Parmi eux: la toilette quotidienne, le changement de sous-vêtements, le lavage de mains». Par exemple: «Seulement 71% des Français déclarent passer au lavabo pour se laver les mains. Un lavage négligé également avant de passer à table: seuls 49 des Français disent les laver avant de prendre leur repas»…

Daily Issue 351: Rien n’est gratuit

C’est jeudi…l’heure d’un quiz! Un qui testera vos connaissances du code de la route français. De Ouest France… Permis, pas permis: êtes-vous un bon conducteur?