Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 20 mars… le jour où, en 1815, Napoléon arrive, triomphalement, à Paris après avoir fui son exil sur l’île d’Elbe. Bien qu’il soit vaincu à Waterloo le 18 juin de cette année-là, par une coalition de pays européens, son règne est appelé les Cent Jours, car le retour officiel du roi Louis XVIII n’aura lieu que le 8 juillet… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

«Ça (C’est vraiment toi)» (1982), de Téléphone. Parce qu’un week-end coincé à la maison nécessite une chanson pour danser dans le salon…  «Quelque chose en toi, / Ne tourne pas rond, / Un je ne sais quoi, / Qui me laisse con, / Quelque chose en toi, /Ne tourne pas rond, / Mais autour de moi, / Tout tourne si rond»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

Que faire, exactement, des Jeux olympiques de Tokyo? Le monde entier prend cette crise inédite au jour le jour. Mais, comme il semble que les semaines et les mois à venir continueront à résister à la normalité, cette question est dans l’esprit de beaucoup de gens. Les Jeux ne devraient pas commencer avant juillet et, jusqu’à présent, le comité international olympique (CIO) a résisté à toute demande de report du plus grand événement sportif du monde. Alors même que les athlètes qui s’entraînent depuis des années, voire des décennies, pour ce moment au Japon, condamnent son inaction… Du Parisien: «Reste qu’en l’état, alors que 43 % des futurs participants doivent encore décrocher leur qualification, les Jeux semblent, quoiqu’il arrive, faussés. “S’ils reportaient les Jeux, cela ôterait de la pression à la situation actuelle, a glissé Bob Bowman, l’entraîneur historique du roi de l’Olympe Michael Phelps. Les gens se bousculent. La plupart ne s’entraînent pas. Si nous avions un peu plus de temps pour nous préparer, ce serait probablement une bonne chose. Ce que nous voulons tous voir en nous préparant pour les Jeux olympiques, c’est une sorte de rythme régulier et prévisible pour la compétition et l’entraînement. C’est exactement ce que nous n’avons pas en ce moment. Cela ne signifie pas que cela ne peut pas être fait, mais c’est définitivement différent. Nous sommes en territoire inconnu». Pour les athlètes, et pour le reste du monde, certainement… Pensez-vous que la tenue des Jeux Olympiques cet été serait “insensible et irresponsable“? Pourquoi ou pourquoi pas?

Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

L’avenir de la traduction en temps réel? Si vous apprenez une nouvelle langue, vous avez probablement déjà utilisé Google Translate. Bien que ce soit souvent imprécis (je préfère DeepL) et parfois peu propice à un véritable effort d’apprentissage, les outils de traduction peuvent être utiles. Surtout maintenant… Du Point: «Traduire instantanément un discours, une conférence entière en huit langues différentes est désormais possible. Grâce à l’utilisation toujours plus aboutie de l’intelligence artificielle, Google est parvenu à améliorer son système de traduction, le fameux Google Traduction, pour permettre à ses utilisateurs de suivre en direct un discours dans une langue étrangère en disposant de la traduction sur leur smartphone qui analysera la voix de l’orateur. Comme l’explique le site Futura, une fonction vocale permet déjà à Google Traduction de traduire quelques phrases entendues. Mais l’évolution développée, dans un premier temps, pour Android, permet désormais de traduire des discours entiers»… 

Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

Quand vous êtes obligé de rester à la maison… vous regardez beaucoup Netflix. Dans l’Europe en quarantaine, les gens regardent tellement Netflix, en fait, que le réseau Internet du continent est soumis à une forte pression. Assez pour que la Commission européenne très concernée ait demandé à la plate-forme de résoudre le problème. Du Parisien: «Netflix a communiqué jeudi dans la soirée et a annoncé “avoir décidé de réduire le débit de toutes ses vidéos en Europe pendant 30 jours”. La plateforme américaine estime que “cela réduira le trafic de Netflix sur les réseaux européens de 25% tout en maintenant une bonne qualité de services pour nos abonnés”. Un épisode de 20 minutes, visionné au même moment par des milliers de consommateurs, implique de faire transiter en temps réel par le réseau Internet plusieurs gigabits par seconde de données. Il y avait urgence à agir car l’entreprise américaine représente pas moins de 20% du trafic Internet français, selon les dernières données de l’Arcep. Objectif de cette réduction temporaire: libérer de la bande passante pour des activités plus prioritaires que les loisirs»…

Daily Issue 367: Les cent jours de Netflix

Pour vous distraire ce week-end… D’Europe 1: 5 podcasts pour penser à autre chose qu’au coronavirus!