Daily Issue 384: Mozart à la maison

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 384: Mozart à la maison

Bonjour à tous. C’est mardi, le 14 avril… le jour de la naissance, en 1912, du photographe français Robert Doisneau. Pionnier du photojournalisme avec Henri Cartier-Bresson, il a capté de petits moments intimes dans les rues du Paris des années 1930, avec un cliché de deux amoureux près de l’Hôtel de Ville son œuvre la plus célèbre. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 384: Mozart à la maison

«L’amour à la plage» (2019), de Alice et Moi. Parce que nous rêvons tous de plages d’été… «Ce soir j’irai danser le mambo, / Au Royal Casino sous les lambris rococo, / La pluie viendra me faire oublier, / Tu me feras rêver, / Comme dans les chansons d’été»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 384: Mozart à la maison

Le jazz et la musique classique, deviennent-ils plus populaires? Quel genre de musique écoutez-vous à la maison? Peut-être des chansons qui dominent les charts pop, pour vous faire bouger et rendre les jours de confinement un peu moins mornes. Peut-être quelques ballades rock pour vous motiver à faire de l’exercice. Peut-être des chansons country pour vous sentir plus ancré. Ou peut-être… quelque chose que vous n’écoutez pas d’habitude? Il s’avère que des genres de musique plus niches, comme le classique ou le jazz, gagnent en popularité ces jours-ci. De Les Échos: «Depuis le début de la période de confinement visant à enrayer la propagation du virus Covid-19, il semble y avoir une nouvelle affection des consommateurs pour les genres musicaux habituellement moins exposés en ligne. Si durant les premières semaines de confinement, le volume de streams a chuté, en moyenne, de 15% à 20% sur les services populaires, la baisse se limitant à 10% sur Deezer, les plateformes de streaming proposant un contenu considéré “de niche”, ont connu des augmentations notables. En Angleterre par exemple, si la même tendance à la baisse a été observée sur des plateformes comme Spotify, le service d’écoute de musique spécialisé dans la musique classique Primephonic a annoncé que l’écoute sur sa plateforme avait augmenté de 20% depuis la mise en place des mesures d’isolement en Europe».  Pourquoi? Nos habitudes changent, d’une part, en nous incitant à écouter de la musique qui ne serait pas notre premier choix en allant au travail ou entre amis. Et nous recherchons sans doute plus de calme en ces temps troublés. Selon Reza Ackbaraly, cofondateur et PDG de Qwest TV, la raison pour laquelle n’est pas trop complique: «Les gens sont chez eux, ils prennent plus de temps pour écouter et découvrir de nouvelles musiques, c’est un peu comme les livres qu’on laisse sur la table de chevet pour les lire qu’on aura le temps. Ils ont du temps, alors ils consomment moins les musiques très populaires un peu fast-food, pour des musiques un peu plus exigeantes qui mérite de se plonger totalement dedans». Que pensez-vous de ses remarques? Écoutez-vous des types de musique différents de ceux que vous écoutez habituellement?

Daily Issue 384: Mozart à la maison

Une révolution pour le recyclage? Le recyclage n’est pas aussi simple qu’on le dit. Si le plastique perd son utilité mécanique ou ses avantages tout au long du processus, il en résulte encore plus de déchets. Mais une entreprise française a mis au point un moyen de décomposer les bouteilles en plastique à grande échelle, ce qui pourrait résoudre un problème majeur.  Du Guardian (article en anglais): «Une enzyme bactérienne mutante qui décompose les bouteilles en plastique pour le recyclage en quelques heures a été créée par des scientifiques. L’enzyme, découverte à l’origine dans un tas de feuilles de compost, a réduit les bouteilles en éléments chimiques qui ont ensuite été utilisés pour fabriquer de nouvelles bouteilles de haute qualité. Les technologies de recyclage existantes ne produisent généralement que du plastique suffisamment bon pour les vêtements et les tapis. La société à l’origine de cette découverte, Carbios, a déclaré qu’elle visait un recyclage à l’échelle industrielle dans les cinq ans à venir. Elle s’est associée à de grandes entreprises, dont Pepsi et L’Oréal, pour accélérer le développement. Des experts indépendants ont qualifié la nouvelle enzyme d’avancée majeure»… 

Daily Issue 384: Mozart à la maison

Vous êtes fatigué d’être coincé à la maison? Napoléon l’était aussi! Du Point: «Envoyé sur le caillou de Sainte-Hélène par ses ennemis, l’empereur a profité de son confinement pour méditer sur son œuvre, quitte à la réécrire»…