Daily Issue 392: Une pomme par jour, santé toujours

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 392: Une pomme par jour, santé toujours

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 24 avril…Le jour où Jean-Paul Marat, journaliste et leader jacobin, est acquitté de toutes les charges portés contre lui par les Girondins, une faction politique qui résistait à la direction que prenait la révolution française. Il sera plus tard assassiné dans sa baignoire par une sympathisante des Girondins, un acte qui incitera les massacres du Règne de la Terreur à suivre.  Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 392: Une pomme par jour, santé toujours

«La mer est calme» (2017), de Ben Mazué avec Louane. Parce qu’il y a ceux qui regardent les vagues et voient les tempêtes…  «De nous deux amoureux qui bâillera le premier, / Qui se jettera le dernier à flot, / Qui boudera, qui sera le saoulé, / Qui effacera la craie du tableau, / Et qui croira encore que tout ça vaut le coup»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 392: Une pomme par jour, santé toujours

Pourquoi les fruits sont-ils de plus en plus sucrés Il existe une expression bien connue: Une pomme par jour, santé toujours. Les fruits, tout comme les légumes, font partie des choses naturelles les plus saines que nous puissions mettre dans notre assiette ou grignoter. Comme pour tous les aliments, la modération est essentielle. Manger trop de n’importe quoi, tout comme manger trop peu, peut entraîner des problèmes. En ce qui concerne les fruits, la perception persistante est qu’ils contiennent beaucoup — même trop — de sucre, ce qui les rend mauvais pour nous. Mais il est presque impossible de consommer une quantité excessive de sucre — à quel point le fructose devient nocif — à partir d’une quantité saine (ou même excessive) de fruits. Cela est vrai même si, au fil des ans, en réponse aux préférences des consommateurs, la teneur en sucre des fruits a augment d’une manière qui peut surprendre. Rien que pour les bananes, selon un expert espagnol cité dans cet article de Ouest France, «En 50 ans, elles sont devenues six fois plus sucrées»! Il ne s’agit pas d’une science noire ou de l’OGM, mais de simples croisements de plantes pour obtenir la plus grande quantité de sucre dans les fruits que nous gravitons tous vers naturellement en tant qu’animaux, et en tant qu’acheteurs. Jusqu’à quel point les fruits peuvent-ils être sucrés, demandez-vous? Il suffit de regarder le raisin sec, qui est aussi sucré qu’il peut l’être sans qu’il devienne impossible à aimer, selon une chercheuse dans l’article… Cela vous surprend? Avez-vous tendance à manger plus de fruits s’ils sont plus sucrés ou non?

Daily Issue 392: Une pomme par jour, santé toujours

La chute des émissions de gaz à effet de serre. Il faut s’attendre à ce que la planète respire un peu mieux alors que l’activité économique mondiale fait une pause. Un moment de répit, si vous voulez. De nouveaux chiffres en provenance de France, le pays avec l’un des confinements les plus stricts d’Europe, montrent à quel point la crise affecte l’environnement — même si tout peut s’inverser lorsque les choses reviendront à la normale… Du Figaro: «Pendant le confinement, les émissions de gaz à effet de serre ont chuté de 30%, a indiqué Corinne Le Quéré, professeure au prestigieux Tyndall Center à l’Université East Anglia et présidente du Haut conseil pour le climat, fondé il y a dix-huit mois par Emmanuel Macron pour orienter la politique du gouvernement. La baisse du trafic routier, qui pèse 31% dans les émissions annuelles de la France, explique en grande partie ce fort repli. L’effondrement de la circulation automobile devrait compter pour 60% de la baisse totale actuelle, estimée à quelque 20 millions de tonnes équivalent CO2 (MtCO2e) d’ici au 11 mai. Pour l’ensemble de l’année, le repli est déjà évalué entre 5% et 15%, soit autour de 45 MtCO2e. Mais une forte incertitude demeure notamment sur les transports pour le second semestre et la fin progressive du confinement»…

Daily Issue 392: Une pomme par jour, santé toujours

Un peu de bonnes nouvelles pour finir la semaine... D’Ouest France: Devenu millionnaire par hasard, il donne sa fortune pour une bonne cause!