Daily Issue 394: C’est du jamais vu

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 394: C’est du jamais vu

Bonjour à tous. C’est mardi, le 28 avril…Le jour de la naissance, en 1928, de l’artiste français Yves Klein. Membre éminent du Nouveau Réalisme connu pour son attitude audacieuse envers l’art, il est célèbre pour sa quête visant à «libérer la couleur de la prison de la ligne» pendant son époque bleu, en peignant des monochromes intenses. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 394: C’est du jamais vu

«Avant la pluie» (2018), d’Ancolie. Parce qu’avant que la pluie ne tombe, il y a toujours un moment de magie… «Les ondes avaient prédit, / L’ondée avant midi, / On est sortis quand même, / Un parc, une balançoire, / Deux larmes de cahors, / Je crois bien que je t’aime»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 394: C’est du jamais vu

Pourquoi les produits biologiques deviennent-ils de plus en plus populaires? De nos jours, la nécessité fait en sorte que tout le monde se familiarise avec sa cuisine un peu plus que d’habitude. Alors qu’il y a eu dans le monde entier une augmentation des achats des aliments ou ingrédients de base pour concocter la magie dans le four ou à la poêle, en France, les agriculteurs biologiques en particulier en ressentent l’amour. Comme l’explique ce reportage video de LCI, il s’avère que les Français confinés dépensent de plus en plus d’argent pour acheter des produits frais dans les supermarchés, en particulier des fruits et légumes biologiques. Les gens veulent manger sainement, et quoi de plus sain qu’une tête de laitue bio provenant d’une ferme locale? De cette façon, il n’y a aucun doute sur sa provenance et il y a aussi l’avantage supplémentaire de soutenir ce qui est probablement une petite exploitation agricole. Plus fiable et plus authentique. Oui, le bio est plus cher, mais comme personne ne dépense d’argent dans les restaurants — ils sont tous fermés — les Français ont un budget plus généreux à consacrer à des produits de meilleure qualité, et ils consomment aussi plus, puisqu’ils sont chez eux tout le temps. Ce qui en fait une tempête parfaite pour les produits bio. Il est intéressant de noter que si, en cette période particulière, nous sommes tous obsédés par la propreté — pensez auxlingettes nettoyantes, au gel hydroalcoolique, à l’eau de javel, à tous ces produits chimiques agressifs pour tuer les germes et les bactéries — les aliments frais cultivés naturellement, sans pesticides, additifs chimiques, ou conservateurs, connaissent également un regain de popularité. Et aussi que nombreux sont ceux, au moins en France, qui dépensent plus que d’habitude pour ces aliments frais, alors qu’on pourrait penser que les aliments en conserve ou surgelés seraient favorisés dans une crise… Mangez-vous plus sainement à la maison ou pas du tout? Aimeriez-vous manger bio, si vous ne le faites pas déjà? Pourquoi ou pourquoi pas?

Daily Issue 394: C’est du jamais vu

En parlant de choses qui deviennent populaires… Quand les gens ne préparent pas la ratatouille dans la cuisine, ils sont (probablement) assis sur le canapé à regarder la télévision. Et c’est plus amusant quand vous avez un chien à câliner — surtout si vous vivez seul! C’est l’une des raisons pour lesquelles le nombre d’adoptions des animaux de compagnie aux États-Unis est en plein boom. D’Ouest France: «“Nous n’avons jamais vu ça”, s’exclame Kitty Block, présidente et directrice de l’association de défense des animaux Humane Society of the United States, partenaire de près de 400 refuges à travers le pays. “Les placements en famille d’accueil et les adoptions ont explosé”, explique-t-elle. “Tous les refuges font le même constat. C’est incroyable de voir combien de vies ont été sauvées”. Lorsque l’épidémie de coronavirus est apparue, les refuges — qui ont dû fermer pour la plupart à cause des décrets de confinement — ont lancé des appels à adoption et la réponse du public a dépassé les attentes, raconte la responsable». De très bonnes nouvelles, tant que le taux d’abandon n’augmente pas dans les mois à venir…   

Daily Issue 394: C’est du jamais vu

On en parle tout le temps... et cela va jouer un rôle encore plus important à l’avenir. Mais comment l’expliquer de manière simple? D’Ouest France: L’intelligence artificielle et ses usages décryptés pour les enfants.