Daily Issue 399: De beaux rêves

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 399: De beaux rêves

Bonjour à tous. C’est mardi, le 5 mai… Le jour de la naissance, en 1800, de l’éditeur français Louis Hachette.  Jeune homme, il a ouvert à Paris une librairie près de la Sorbonne, à Paris, afin d’améliorer le système d’enseignement scolaire et universitaire. Elle a fini par se transformer en la maison d’édition qui porte encore aujourd’hui son nom, l’une des plus grandes du monde. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 399: De beaux rêves

«Je chanterai» (2019), de Erza Muqoli. Parce que la musique nous élève tous..  «Enfant j’inventais des mondes idéaux, / Tellement beaux mais tellement faux, / J’voulais oublier qu’on était humains, / Des gens bien, bienmoyens»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 399: De beaux rêves

Comment mieux dormir en ces temps stressants? Nous savons tous comment le sommeil est important. Il est ancré en nous depuis l’enfance, mais beaucoup d’entre nous — moi y compris — sont coupables de ne pas le prendre au sérieux. Surtout avec tout ce qui se passe dans le monde en ce moment, fermer les yeux et s’éloigner paisiblement au pays des rêves n’est peut-être pas votre priorité ou facile à faire. Parfois, la vie se met en travers du chemin. Mais c’est à ce moment-là qu’une bonne quantité de sommeil chaque nuit peut être la plus bénéfique. Ouest France a interviewé le psychothérapeute Benjamin Lubszynski pour savoir comment le confinement et le moral général affectent les horaires de sommeil. Et comment l’éviter. De l’article: «Le premier facteur pour les troubles du sommeil, c’est le niveau d’anxiété, le stress. On sait à travers les études menées sur le SRAS, la grippe H1N1 et même le Covid en Chine qu’il augmente avec le confinement, Et avec ça tous les problèmes qui y sont reliés, y compris l’insomnie et d’une manière générale les troubles du sommeil. C’est un facteur aggravant pour ceux qui ont déjà des insomnies, sauf peut-être pour une petite partie qui pour une fois à l’occasion de faire une grasse matinée. (…) Si, beaucoup de gens se couchent aussi plus tard, et ça s’est très embêtant! Pour être en bonne santé, psychique et physique, il faut dormir huit heures, à peu près toujours aux mêmes horaires.Or en situation de confinement, on a une perception du temps bizarre, les journées se traînent et en même temps sont très vides, insatisfaisantes, donc comme en situation de chômage, de maladie, de retraite, ou d’autres situations où l’on est moins actif, il y a une tendance naturelle à reporter le moment de se coucher. Parfois jusqu’à 3 h – 4 h du matin. Et ça c’est très mauvais pour le sommeil»… L’expert dit qu’il faut «garder des rythmes: leverdéjeuner, coucher à heure fixe, activités bien organisées, différence entre jours de semaine et week-end… Car on n’est plus obligé de rien, on perd ce rythme, et c’est extrêmement perturbant»… Dormez-vous plus ou moins ces jours-ci? Comment vous assurez-vous d’établir une routine tout au long de la journée (et de la nuit)?

Daily Issue 399: De beaux rêves

Pourquoi Amazon va perdre de l’argent. Alors que de nombreuses entreprises souffrent, d’autres se trouvent dans une situation idéale pour gagner de nouveaux clients et servir les clients existants. Les places de marché du commerce électronique comme Amazon en sont un bon exemple: vous ou votre voisin achetez probablement plus en ligne, même avec des retards de livraison, puisque vous êtes coincé à la maison ou ne voulez pas aller au magasin. L’offre et la demande… Mais il s’avère que même l’une des plus grandes entreprises du monde ne peut pas échapper à l’impact de la pandémie. Du Figaro: «Le modèle de commande en ligne et de livraison à domicile d’Amazon peut paraître idéal à des millions de consommateurs confinés. En revanche pour son inventeur, Jeff Bezos, le patron du leader du commerce sur internet, ce modèle doit être adapté de manière urgente: le risque de contagion du Covid-19 pour ses employés représente en effet un défi sanitaire et logistique inattendu et coûteux. Les actionnaires, généralement indulgents, d’Amazon sont donc mis en garde. D’avril à juin, l’entreprise peut soit gagner 1, 5 milliard de dollars, soit en perdre autant, précise son directeur financier. C’est décevant venant de cette incroyable machine qui affiche sa plus forte hausse d’activité depuis la fin 2012.D’autant qu’ Amazon, alors que la plupart des chaînes de grands magasins mettent leurs employés en chômage temporaire, vient d’embaucher 175.000 personnes de plus»… 

Daily Issue 399: De beaux rêves

En France, on parle beaucoup de «tourisme à proximité» cet été. Si vous n’êtes pas dans le pays, il y a toujours moyen de l’explorer. Du Figaro: Et si l’on faisait le tour du monde en France?