Daily Issue 404: Plus grand et plus vert

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 404: Plus grand et plus vert

Bonjour à tous. C’est mardi, le 12 mai… Le jour où, en 1940, les forces allemandes traversent la Meuse. Ayant entamé l’invasion deux jours plus tôt, les chars nazis ont émergé de la forêt ardennaise, jugée impénétrable, et ont rapidement avancé à travers le fleuve grâce à de lourds bombardements. Cela leur a donné l’élan et le positionnement stratégique nécessaires pour finalement conquérir la France. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 404: Plus grand et plus vert

«Le mot juste» (2015), de Bertrand Belin avec Camélia Jordana. Parce que l’herbe est toujours plus verte ailleurs…  «Si tu crois que là-bas, / Si tu crois qu’il y a mieux pour toi, / Va, / S’il t’en coûte de voir une route, / Sans l’emprunter, / Va, / On t’oubliera, / On peut faire ça»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 404: Plus grand et plus vert

À l’avenir, faudra-t-il construire «plus grand et plus vert»? Il se peut que vous êtes en train de lire cette newsletter à la maison. Vous y passez très probablement plus de temps que d’habitude ces jours-ci. Regardez, alors, autour de vous. Observez les murs, l’architecture, l’espace qui entoure votre maison ou votre appartement. Que changeriez-vous? Si vous vivez en zone urbaine, vous souhaitez probablement disposer de plus d’espace. Peut-être que cela a toujours été votre désir, mais jamais autant qu’aujourd’hui. Une pièce plus grande, un jolie balcon, un jardin modeste, un garage pour travailler… Pour beaucoup, le coronavirus redéfinit les priorités lorsqu’il s’agit d’imaginer l’espace de vie idéal. D’Ouest France: «Il n’y a pas si longtemps encore, le must, pour les citadins, c’était l’appartement de centre-ville, non loin du bureau, de l’atelier, du métro ou du tramway, des épiceries, des cinémas et des cafés. De petites surfaces. Le charme de l’ancien, souvent. Or, certains de ces logements se sont révélés “les prisons dorées de ceux qui se considéraient comme privilégiés”, expliquent sur leur blog l’économiste Nicolas Tarnaud et l’architecte Gabrielle Millan. “Un Parisien vit, en moyenne, dans 31 m2 et la superficie médiane des appartements dans la capitale est seulement de 59 m2 tandis que la surface moyenne des logements en France est de 91 m2”.  Pour ces deux experts, qui craignent que d’autres risques, jusqu’ici ignorés, de se retrouver enfermés entre quatre murs ne puissent survenir, architectes et promoteurs devront anticiper et s’adapter. Les logements de demain seront  “plus lumineux, avec un balcon spacieux, une terrasse ou un jardin privatif en rez-de-chaussée. Les caves pour stocker les denrées alimentaires seront également recherchées”. Sans oublier d’indispensables espaces de coworking réservés aux résidents pour le télétravail. (…) En Italie, d’ores et déjà, l’urbaniste Stefano Boeri, partisan d’un développement durable, réfléchit aux modalités d’instauration du  “mur biologique” que le coronavirus impose désormais entre les personnes. Ainsi qu’à un nouveau mode de vie. “Nous avons compris qu’on peut faire du télétravail et que nous passerons plus de temps à la maison. La campagne facilite cela, parce qu’il faut libérer de l’espace dans les zones urbaines” afin de respecter la fameuse distanciation sociale. Son idée? “L’Italie compte 5 800 villages de moins de 5 000 habitants, dont 2 300 quasiment à l’abandon. Si les quatorze métropoles du pays  ‘adoptent’  ces petits centres historiques inhabités, en leur donnant des avantages fiscaux, des moyens de transport, etc., ce serait une porte de sortie. C’est ça l’avenir”, s’enthousiasme l’architecte dans le journal La Repubblica»… Pensez-vous que c’est une bonne idée? Une idée viable?

Daily Issue 404: Plus grand et plus vert

Les plus anciens Homo sapiens d’Europe. Au cours de la journée, les bactéries détériorent la santé de vos dents. C’est pourquoi les brosses à dents, et les dentistes, existent. Mais lorsque vous mourez, les bactéries meurent aussi.  Ce qui explique pourquoi les dents semblent si parfaitement conservées dans des squelettes vieux de plusieurs milliers d’années. Une bénédiction pour les scientifiques qui étudient nos prédécesseurs…  Du Monde: «Située en Bulgarie, la grotte de Bacho Kiro a été l’objet de plusieurs explorations archéologiques depuis la fin des années 1930. Comme le rapporte une équipe internationale à l’occasion de deux articles publiés lundi 11 mai dans Nature pour l’un et dans Nature Ecology & Evolution pour l’autre, les dernières fouilles, ouvertes en 2015, ont mis au jour une dent et quatre fragments d’os humains. La morphologie de cette molaire ainsi que l’analyse de l’ADN mitochondrial prélevé sur ces vestiges ont permis de les attribuer à Homo sapiens. Les deux méthodes de datation utilisées (carbone 14 et ADN) donnent à ces restes un âge approchant les 45 000 ans, ce qui fait des occupants de la grotte de Bacho Kiro les plus anciens Homo sapiens connus à ce jour en Europe, continent qui était jusqu’ici le domaine des seuls néandertaliens»… 

Daily Issue 404: Plus grand et plus vert

À la découverte… de la station balnéaire de Daklha, le «paradis marocain du kitesurf».