Daily Issue 408: Changer d’air

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 408: Changer d’air

Bonjour à tous. C’est lundi, le 18 mai… Le jour où, en 1917, un groupe des plus grands artistes d’avant-garde européens — dont Jean Cocteau, Erik Satie, Pablo Picasso, Salvador Dali, et bien d’autres — créent un ballet révolutionnaire appelé Parade au théâtre du Châtelet, à Paris. Il a provoqué au moins une émeute et a donné un aperçu fascinant de ce que deviendra le surréalisme. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 408: Changer d’air

«Nuits d’été» (2020), de Oscar Anton et Clementine. Parce que l’amour se prolonge comme ces nuits…  «On me dit arrêtes, tu te fais du mal, / Mais si j’ai mal à la tête c’est que tout m’ramène à toi , / Et j’en ai marre de voir tes yeux quand je ferme les miens»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 408: Changer d’air

Vers des vacances plus naturelles et plus sereines? Alors que les jours s’allongent et que la température se réchauffe, nous pensons tous à nos projets d’été. Et comme le monde reste changé par le coronavirus, même avec l’assouplissement des restrictions dans le monde entier dans les semaines à venir, nombreux sont ceux qui planifient des vacances en plein air, pour éviter les foules et même trouver un peu de paix et de tranquillité avec eux-mêmes. Une nouvelle tendance qui restera longtemps dans l’avenir? D’Europe 1: «Les vacances d’été auront bien lieu! Le Premier ministre Edouard Philippe l’a assuré cette semaine. Depuis ces annonces, les Français commencent à réfléchir plus sérieusement à leur future destination et les réservations sont en hausse. Une bonne nouvelle pour les professionnels du tourisme, qui accusaient jusqu’à présent un gros retard. Alors quelle est la tendance cette année? Europe 1 vous a posé la question et pour le moment, avec les frontières toujours fermées, c’est la découverte de l’Hexagone qui est plébiscitée. “La côte Atlantique en France“, ou alors “une région de France qu’on connaît pas, l’occasion de découvrir notre pays qui est beau“… Pour un autre, ce sera la “Camargue, et ensuite sur la côte d’Azur, essentiellement pour faire du bateau… On a besoin de changer d’air et de voir autre chose!” Pour leurs congés, ces Français souhaitent changer d’air… et surtout être à l’écart des autres! Pour beaucoup, ces vacances d’été rimeront en effet avec calme et sérénité et ça ne sera pas de trop après cette période mouvementée. “Ce que l’on voit, c’est vraiment un désir d’espace, de pleine nature, avec beaucoup moins de monde. On le voit aussi pour les locations de maisons, et notamment les locations de maisons avec piscine qui sont plébiscitées“, constate Didier Arino, directeur de Protourisme. Exit les villages vacances bondés, cette année la destination sera plus rurale et plus authentique»… Vous comptez partir en vacances cet été? Si oui, resterez-vous dans la région et profiterez-vous du plein air? Pourquoi ou pourquoi pas?

Daily Issue 408: Changer d’air

Comment sauver la Grande Barrière de corail. Il y a toujours de l’espoir, même lorsque les choses semblent les plus sombres. Aussi bon que soit l’homme pour détruire la nature,  notre ingéniosité pour la réparer n’est pas à sous-estimer. Un exemple du Point: «Au cours de l’été austral qui s’est achevé il y a quelques semaines, le récif situé au large de l’Australie a vécu son plus grave épisode de blanchissement de coraux, un phénomène dû au réchauffement climatique qui menace la survie même de ce joyau classé au patrimoine mondial. Le blanchissement est un phénomène de dépérissement dû à la hausse de la température de l’eau et qui se traduit par une décoloration du corail. Pour répondre à ce phénomène qui affaiblit et affame le corail, des scientifiques ont récemment développé en laboratoire une souche de microalgue plus résistante à la chaleur, selon la BBC. Implantée dans le corail, cette algue lui confère une meilleure tolérance au blanchiment provoqué par la température»… Et ce n’est pas tout. Les efforts des scientifiques partout pour sauver le récif ont donné lieu à une autre solution potentielle impressionnante: Rendre les nuages plus brilliants pour qu’ils réfléchissent les rayons du soleil. L’article continue: «Afin de refroidir les eaux situées autour du récif, les chercheurs ont utilisé un ventilateur monté sur un bateau ressemblant à un canon à neige qui projette des cristaux de sel dans les nuages afin de les rendre plus brillants. En effet, un nuage qui contient plus d’eau est plus brillant et freine donc plus efficacement la chaleur du soleil, en renvoyant ses rayons vers l’espace»…

Daily Issue 408: Changer d’air

Pourquoi dit-on «seniors» au lieu de «vieux»? Ouest France s’interroge sur la façon dont on parle du vieillissement