Daily Issue 411: La naissance d’un œuf

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 411: La naissance d’un œuf

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 21 mai… Le jour où, en 1927, l’aviateur Charles Lindbergh fait une «arrivée triomphale» au champ du Bourget à Paris, ce qui fait de lui le premier à traverser l’Atlantique par avion en solitaire et sans escale. Ayant décollé de New York il y a plus de 33 heures, il était attendu par des dizaines de milliers de personnes qui veulent assister à l’exploit de ce «jeune fou»… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 411: La naissance d’un œuf

«Enfants du danger» (2020), de Hoshi. Parce que parfois, la vérité fait mal… «On joue a cache-cache, / Avec notre avenir, / On danse sous les flashs, / Pour oublier le pire, / Jeunesse trop trash, / Qui ne veut pas grandir»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 411: La naissance d’un œuf

Mangeriez-vous cet œuf artificiel? Le grand public aime les substituts alimentaires, surtout s’ils sont perçus comme étant plus sains. Prenons par exemple l’insensibilité au gluten: en 2015, seuls 6% des Américains souffraient effectivement de la maladie cœliaque et ne pouvaient pas, pour des raisons de santé, consommer les protéines contenues dans le blé, l’orge et le seigle. Mais beaucoup plus nombreux sont ceux qui ont adopté la tendance à ne pas consommer de gluten, même s’ils n’ont pas besoin de pizzas spéciales ou d’alternatives coûteuses à l'[ simple_tooltip content=’grocery store’]épicerie[/simple_tooltip]… C’est pourquoi je pense que les gens adopteraient avec enthousiasme l’œuf artificiel qui est en train d’être développé par deux jeunes françaises. C’est un substitut végétal qui ressemblerait, se comporterait, et aurait le même goût que les vrais œufs… D’Ouest France: «En cuisine, l’œuf est partout: difficile de trouver un succédané permettant d’apporter comme il le fait du liant, du moelleux et de la légèreté. Un casse-tête et une frustration pour les personnes qui ne peuvent pas en consommer, soit à cause d’une allergie, soit pour des raisons environnementales et liées au bien-être animal. Mais deux Françaises pourraient bien avoir trouvé la solution: elles disent avoir mis au point un produit imitant de très près les caractéristiques techniques et visuelles d’un œuf, mais composé entièrement d’ingrédients végétaux. C’est lorsqu’elles étaient encore étudiantes à l’École de biologie industrielle, une école d’ingénieurs à Cergy, que Sheryline Thavisouk et Philippine Soulères ont démarré leur projet de “Merveillœufs”. “En sondant notre environnement, nous nous sommes rendu compte qu’il y avait quelque chose à faire dans les alternatives végétales. Cela convient très bien à certaines personnes de ne plus en manger, mais d’autres aimeraient retrouver ces goûts, raconte Sheryline Thavisouk. Ce qui n’était alors qu’un travail étudiant prendra de l’ampleur. De plus en plus sensibilisées à “la question de l’éthique animale et de l’impact environnemental des produits que nous consommons”, les deux femmes multiplient les tests, et décident de se consacrer à plein temps au projet au sortir de leurs études. À l’automne 2019, elles rejoignent la Station F, l’incubateur de start-up à Paris»… Comme le note l’article, leur alternative aux œufs n’est pas encore tout à fait prête: Bien qu’il puisse agir et ressembler à un œuf, les étudiantes n’ont pas encore réussi à lui donner le goût d’un œuf en utilisant des éléments entièrement végétaux. Mais elles prévoient sa commercialisation dans moins d’un an. L’idée de manger un œuf artificiel vous semble-t-elle bizarre, ou l’essayeriez-vous? S’il existait une bonne alternative, aimeriez-vous renoncer aux œufs pour des raisons éthiques?

Daily Issue 411: La naissance d’un œuf

Le succès de la lecture pendant le confinement. Après presque deux mois de confinement strict, la France a commencé à assouplir les restrictions lundi dernier. Qu’ont fait les Français pendant leur enfermement? Ils ont lu beaucoup de livres qu’ils avaient déjà, apparemment. D’Ouest France:  «Consignés à domicile, les Français ont continué à lire, pratiquer des activités culturelles mais les ventes de livres se sont effondrées durant le confinement, relève une étude de l’institut GfK publiée ce mardi 19 mai. Sur l’ensemble de la période de confinement, il s’est vendu près de 15,5 millions de livres soit un recul de 60% en volume par rapport à la même période de l’année précédente, a souligné Camille Oriot, responsable du marché du livre chez GfK. La chute en chiffre d’affaires a été, elle, de 67% durant les huit semaines de confinement. Néanmoins, indique l’étude, il est des éléments positifs à relever. Tout d’abord, la pratique de la lecture n’a pas été surpassée par les loisirs numériques, au contraire. Huit Français sur dix ont lu au moins un livre ou une bande dessinée pendant le confinement et 34% des Français ont même passé plus de temps à lire qu’en temps normal. Seuls 8% des Français ont consacré moins de temps à la lecture qu’auparavant. À titre de comparaison, seuls six Français sur dix ont joué à un jeu vidéo et 31% ont augmenté leur temps de jeu»…

Daily Issue 411: La naissance d’un œuf

C’est jeudi… l’heure d’un quiz! D’Ouest France: Testez votre culture générale en 25 questions…