Daily Issue 430: Penser petit

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 430: Penser petit

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 18 juin… Le jour, en 1815, de la fameuse bataille de Waterloo. Dernière bataille de Napoléon Bonaparte, qui était revenu d’exil plus tôt cette année-là, son armée française fut mise en déroute en Belgique par celles de la Septième Coalition, composée d’États européens qui s’étaient regroupés pour mettre fin au pouvoir de Napoléon, une fois pour toutes. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 430: Penser petit

«Comme des enfants» (2020), de Trois Cafés Gourmands. Parce que les rêves ne sont pas seulement pour les enfants… «C’est notre plus belle chance, c’est notre victoire, / Il est loin derrière le jour de notre départ, / S’il était possible un temps de se projeter, / J’aimerais qu’on soit unis à l’arrivée»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 430: Penser petit

Cette année, devrions-nous tous nous lancer dans des micro-aventures? La vie, c’est ce que vous en faites. Vous pouvez vous amuser à visiter des îles tropicales en vacances, ou à tester vos limites en escaladant les plus hauts sommets du monde, deux exemples qui demandent beaucoup de temps, d’énergie et d’argent.  Mais vous pouvez aussi vous amuser en faisant beaucoup d’activités plus «banales» (et mieux adaptées au climat actuel). Après tout, ce sont les petites choses qui s’additionnent. Du Huffington Post: «Entre le virus toujours présent et une crise économique majeure à envisager, l’avenir a de quoi nous faire angoisser cette année. Toutefois, après des mois à s’adapter chez soi à coups de Netflix, de cours de yoga en ligne ou de recettes de gâteau, le déconfinement actuel et l’été peuvent encore être synonymes d’expériences extraordinaires. En effet, il est possible de s’évader et de partir à l’aventure sans que ce soit loincher ou complexe. C’est tout le concept de la “micro-aventure”. Le terme est une invention de l’aventurier britannique Alastair Humphreys. Ce baroudeur a passé quatre ans à faire le tour de la planète à vélo, il a été élu “aventurier de l’année” par National Geographic en 2012. En théorisant la “micro adventure”, il propose des activités de plein air simples, praticables par tous, dans son pays. Ce concept a été repris en 2017 par deux trentenaires désireux de rendre l’aventure plus accessible en France. “On ressentait un besoin de déconnexion et d’évasion grandissant autour de nous. Mais on voyait aussi des freins comme le fait que ça soit trop loin, trop cher et que les personnes intéressées ne sachent pas comment s’y prendre”, se souvient Ferdinand Martinet, chasseur de micro-aventures et fondateur de Chilowé. Crée en juin 2017, Chilowé est un média et une newsletter autour du concept de micro-aventure ainsi qu’une mine d’or pour se lancer dans des expéditions courtes qui sortent de l’ordinaire mais près de chez nous, avec peu de moyen et peu de préparation. Ainsi, vous ne ressentirez pas le stress de dépenser beaucoup d’argent»… Voici quelques-unes des suggestions de Chilowé:  «Aller dormir à la belle étoile, un soir de semaine», «Faire une rando en forme de cœur», ou même «Jouer toutes les décisions du week-end au dé»… Comment essayer d’intégrer certaines «mini-aventures» dans votre vie quotidienne? Vous allez en essayer cet été?

Daily Issue 430: Penser petit

Les mini-forêts contre le changement climatique? Lorsque nous réfléchissons à la manière de résoudre des problèmes difficiles, nous avons tendance à voir grand. Mais des solutions plus modestes — juste comme les «micro-aventures» — pourraient-elles mener à de plus grandes choses? Du Point: «C’est une technique méconnue qui commence à faire son trou en Europe. Pour lutter contre le réchauffement climatique et pour restaurer la biodiversité, des mini-forêts à la poussée ultrarapide sont plantées un peu partout en ville sur le Vieux Continent, comme le rapporte The Guardian. Grâce à une technique de pousse mise au point par Akira Miyawaki, des forêts pas plus grandes qu’un terrain de tennis présentent des caractéristiques bien supérieures en comparaison avec des plantations traditionnelles. Ce botaniste japonais a planté plus d’un millier de forêts de ce type dans son pays, mais aussi en Malaisie et dans d’autres pays du monde. Les partisans de cette méthode affirment que les forêts miniatures poussent dix fois plus vite et deviennent 30 fois plus denses qu’en utilisant la méthode traditionnelle. La biodiversité y serait même 100 fois plus importante»…

Daily Issue 430: Penser petit

À la découverte… de la cueillette des fleurs de tilleul, «une tradition centenaire dans la Drôme provençal»…