Daily Issue 435: Hyperréaliste

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 435: Hyperréaliste

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 25 juin… Le jour de la naissance, en 1956, d’Anthony Bourdain. Le célèbre chef américain, qui a popularisé la culture «foodie» et a gagné des millions de fans pour ses documentaires de voyage explorant la cuisine du monde, était en partie français par ses grands-parents paternels. Né à New York, il a passé de nombreux étés en France, où il a même dégusté sa première huître. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 435: Hyperréaliste

«Promets pas la lune» (2015), de Cheraze. Parce que le plus dur peut être d’être honnête avec soi-même…  «Promets pas la lune, / Sans lever la tête au ciel au ciel, / Moi je déverse ma plume, / Que des écris des cris de peine, / Je ris mon vécu, / Les souvenirs reviennent»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 435: Hyperréaliste

Des robots pourraient-ils remplacer les animaux dans les zoos et les parcs aquatiques? Je pense que de nos jours, la plupart d’entre nous verraient des éléphants se promener sur deux pattes autour d’une scène en feu, ou des phoques jongler avec des balles sur le nez, et ne pas applaudir comme le public d’autrefois, mais ressentir un sentiment de honte. Ces animaux devraient être dans la nature, et non des prisonniers pour notre plaisir! Nous pouvons étendre le même argument à la plupart des zoos. Toutefois, ils peuvent également jouer un rôle important dans la préservation des animaux en exposant le public à des espèces rares ou non locales qui doivent être protégées…. Les gens seraient-ils donc aussi intéressés si le tigre ou le gorille qu’ils ont vu n’était pas réel? Pour l’un des animaux les plus intelligents du monde, les jours de captivité pourraient bientôt toucher à leur fin. D’Ouest France: «Comment observer des dauphins sans partir à l’autre bout du monde ou participer à la maltraitance animale? Une société américaine d’effets spéciaux a résolu le problème en réalisant des animatroniques (contraction d’animaux et électronique) hyperréalistes, rapporte le Daily Mail. Le prototype pèse environ 270 kg et peut nager pendant dix heures, contrôlé par télécommande, mais aussi bouger la tête et émettre le sifflement singulier du dauphin. Edge Innovations, basé à San Francisco, a conçu ce robot à des fins d’observation et de sensibilisation, mais l’interdiction en Chine du trafic d’animaux sauvages suite au coronavirus représente un nouveau marché. Plusieurs parcs aquatiques chinois ont commandé ces dauphins artificiels et l’entreprise estime que 150 devraient être livrés d’ici trois ans, au prix unitaire de 40 à 60 millions de dollars. Mais leurs créateurs et créatrices assurent que ce montant serait vite amorti puisque le modèle peut durer jusqu’à 10 ans et ne nécessite évidemment aucun soin vétérinaire. Pour les associations de protection animale, cette invention est prometteuse, et fait souffler un vent d’espoir»… Iriez-vous voir un dauphin robot? Cela aurait-il le même effet sur vous qu’un vrai animal? Pourquoi ou pourquoi pas?

Daily Issue 435: Hyperréaliste

Parlant d’animaux sauvages… Enfin de bonnes nouvelles pour une espèce menacée en Afrique. Aussi (au moins en partie) grâce aux nouvelles technologies… Du Point: «En l’espace d’un siècle, les rhinocéros blancs du Sud, sont passés d’une cinquantaine seulement à plus de 17 000, note un article de CNN relayé par Slate. Ainsi, depuis la fin du XIXe siècle, la population de ces herbivores a bondi de 34 000%, grâce notamment au programme de conservation instauré dans l’un des parcs d’Afrique du Sud – considéré comme le berceau des rhinocéros blancs – afin de lutter contre le braconnage qui s’intensifie de jour en jour. “Il fut un temps où tout le monde pensait que le rhinocéros ne survivrait pas à cause du braconnage”, révèle à CNN Tumelo Matjekane, chef de projet à la Peace Parks Fondation. La réserve d’Hluhluwe-Imfolozi, qui compte bon nombre de rhinocéros blancs, lutte efficacement contre le braconnage qui tue dix à quinze mammifères tous les mois au sein des 96 000 hectares du parc. Des caméras de surveillance ont notamment été installées pour prévenir les gardes forestiers en cas d’incident. Il ne leur faut désormais que quelques minutes pour intervenir contre plusieurs heures avant l’installation de cette technologie précieuse»… 

Daily Issue 435: Hyperréaliste

C’est jeudi… l’heure d’un quiz! Et un tout sur le grand bleu… D’Ouest France: Connaissez-vous bien la mer?