Daily Issue 438: Les tubes de l’été

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 438: Les tubes de l’été

Bonjour à tous. C’est mardi, le 30 juin… Le jour où, en 1827, l’une des plus grandes célébrités du XIXe siècle est arrivée à Paris — la fameuse girafe Zarafa! Elle était un cadeau de Méhémet-Ali d’Égypte au roi Charles X de France, et, étant l’une des premières girafes à avoir été vues en Europe depuis des siècles, elle a fait sensation au Jardin des Plantes, sa résidence pendant plus de 18 ans… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 438: Les tubes de l’été

«Bien plus précieux» (2017), de Nolwenn Leroy. Parce qu’il faut profiter de chaque instant…  «Qu’en dis-tu de ces peurs? / Qui me transpercent le cœur, / C’est perdre la lumière, / Dire adieu à la terre, / C’est oublier l’odeur, / Douce et enivrante de fleurs sauvages»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 438: Les tubes de l’été

Quels sont les secrets d’une chanson d’été parfaite? Vous savez de quoi je parle: quand ils passent à la radio, vous avez envie de baisser les vitres et de chanter à tue-tête, ou de vous mettre à danser avec un verre à la main. L’été est une période où certaines chansons brillent, cars elles incarnent et  donnent vie à tout ce que nous aimons de la saison. Mais y a-t-il une formule derrière leur succès? Ouest France s’est penché sur la question. De l’article: «Quel rapport entre Aline et Despacito? Les deux morceaux sont des tubes de l’été, objets musicaux de tous les fantasmes, à l’histoire foisonnante. Le terme “tube de l’été” fut inventé dans les années 1950 par Boris Vian, touche-à-tout de génie dont on fête le centenaire de la naissance cette année. “Dans son esprit c’était un peu péjoratif, une musique de mauvaise qualité“, glisse auprès de l’AFP Alain Pozzuoli, co-auteur avec Jean-Marie Potiez de 101 tubes de l’été, paru aux éditions du Layeur. Existe-t-il un moule pour ce tube? “On pourrait dire une mélodie pas trop compliquée, des paroles simples et un ‘gimmick’, un truc musical qui reste dans l’oreille“, avance Alain Pozzuoli qui signa aussi Le dico du disco (déjà avec Jean-Marie Potiez) et le Dictionnaire des Yé-Yés. “Mais ce ne sont que des ingrédients, ça ne marche pas à tous les coups“, nuance-t-il, conforté par Jean-Marie Potiez: “heureusement, non, il n’y a pas de recette“, insiste ce dernier»… Comme l’explique l’article, de nombreux facteurs entrent dans la composition d’une chanson d’été, dont beaucoup ne partagent pas du tout de similitudes — à part le fait qu’ils déclenchent tous quelque chose de primaire dans en nous, tout comme les longues journées et les attitudes insouciantes… Avez-vous une chanson d’été qui vous rappelle de bons souvenirs? Pourquoi? Qu’est-ce qui en fait votre morceau préféré?

Daily Issue 438: Les tubes de l’été

Le fameux roi Midas, a-t-il vraiment existé? D’abord, les Amazones, et maintenant, l’homme qui transformait en or tout ce qu’il touchait… il semble que la mythologie grecque prenne vie cette année. Du moins, possiblement… D’Ouest France: «La légende raconte que cet homme transformait tout ce qu’il touchait en or. Des archéologues américains ont découvert ce qu’ils pensent être la stèle de Midas en Turquie, comme ils le détaillent dans des travaux publiés au mois de février sur le site de l’Oriental Institute, de l’Université de Chicago (États-Unis). C’est un fermier local qui les a mis sur sa trace. Il leur a expliqué qu’une grande pierre étrange était apparue dans un canal récemment dragué, sur laquelle était notée une inscription inconnue. James Osborne, l’un des archéologues de l’étude, a déclaré: “Nous pouvions la voir sortir de l’eau, alors nous avons sauté dans le canal, jusqu’à la taille, en pataugeant. Nous avons vite compris que cette pierre était ancienne”. Sur celle-ci, ils ont rapidement reconnu le Luwian, cette langue utilisée à l’âge du bronze et du fer dans la région. (…) Si l’on en croit les hiéroglyphes de la stèle, c’est un autre roi, Hartapu, qui aurait capturé le roi Midas: “Les dieux de la tempête ont livré le roi à sa majesté”, trouve-t-on inscrit dessus»… 

Daily Issue 438: Les tubes de l’été

Si vous avez toujours voulu sentir comme l’espace – oui,  l’espace — vous avez de la chance: il y a un parfum pour vous