Daily Issue 453: L’urbanisme éolien

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 453: L’urbanisme éolien

Bonjour à tous. C’est mardi, le 21 juillet… Le jour de la naissance, en 1620, de l’astronome français Jean-Félix Picard — à ne pas confondre avec Jean-Luc Picard, le fameux capitaine de l’USS Enterprise! Le vrai monsieur Picard est connu pour avoir mesuré avec précision la taille de la Terre après avoir soigneusement étudié un degré de latitude le long du méridien de Paris. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 453: L’urbanisme éolien

«Il nous faut» (2011), de Elisa Tovati avec Tom Dice. Parce que les petites choses deviennent quelque chose de plus…  «Il nous faut du temps, / Des insomnies, / Des engueulades, / Des retrouvailles, / À la bougie»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 453: L’urbanisme éolien

Les villes éoliennes, l’avenir pour un climat chaud? Si vous avez déjà conduit pendant l’été dans votre voiture, vous savez à quel point il peut faire chaud. Vous pouvez soit déclencher la climatisation, soit baisser les vitres (et augmenter la musique). Mais pour une maison, c’est une autre affaire. Refroidir une maison entière avec la climatisation demande beaucoup d’énergie. Et les ventilateurs ont leurs limites. Alors que le monde ne cesse de se réchauffer et que la population ne cesse de croître, l’«urbanisme éolien» est-il la solution?  D’Ouest France: «Les 140 pays de la zone tropicale abritent 34% des habitants de la planète et occupent une part beaucoup plus conséquente que les pays des latitudes moyennes dans l’accroissement actuel de la population mondiale. Dans le contexte de crise climatique et sanitaire, se pose dans ces régions où les épisodes de grande chaleur se multiplient la question de la climatisation, qui représente une dépense énergétique colossale et engendre des problèmes de qualité de l’air. Comment réduire au maximum son usage et favoriser une conception passive et plus saine des bâtiments? Poursuivre cet objectif exige un travail de conception à l’échelle du bâtiment, avec des protections solaires et une ventilation naturelle efficaces. Mais également à l’échelle du quartier et de la ville, pour favoriser les écoulements d’air, et non les réduire. L’idée est de promouvoir un “urbanisme éolien”. La conception d’un édifice en climat tropical repose sur ce que l’on appelle le concept de l’arbre: l’occupant doit ressentir la même sensation de confort thermique qu’à l’ombre d’un arbre, à savoir un système d’air ventilé et une protection solaire efficace. La convection (c’est-à-dire ici le transfert de chaleur entre l’air et le corps humain) liée à la vitesse de l’air représente entre 35% et 50% des échanges du corps humain, en fonction de son intensité. Ceci souligne l’importance fondamentale de la ventilation naturelle dans le confort, que ce soit à l’échelle du quartier ou du bâtiment dans lequel on vit ou l’on travaille. La conception bioclimatique en milieu tropical humide repose, en partie, sur l’optimisation de celle-ci»… Que pensez-vous de cette stratégie? Avez-vous des idées pour les villes éoliennes?

Daily Issue 453: L’urbanisme éolien

Netflix: Le roi de l’internet? La plateforme est devenue omniprésente pour regarder des films en ligne, et un concurrent légitime aux méthodes traditionnelles de consommation du cinéma. Et elle a connu une excellente année — même si sa croissance pourrait commencer à ralentir…  De L’Express: «Netflix conduit de séduire: le géant du streaming a séduit 10,1 millions de nouveaux abonnés au deuxième trimestre 2020, mais son action chutait de plus de 10% jeudi à Wall Street alors que son bénéfice est moins bon que prévu et que la croissance devrait ralentir.  Depuis le début de l’année, la plateforme a au total attiré 26 millions de nouveaux abonnés payants, alléchés par les milliers d’heures de programmes proposées par le site au moment où la pandémie de Covid-19 forçait nombre d’entre eux à rester chez eux. C’est presque autant que les 28 nouveaux millions d’abonnés enregistrés sur l’ensemble de l’année 2019, remarque Netflix qui compte désormais 192,95 millions d’abonnés. “Cependant, comme attendu, la croissance ralentit au fur et à mesure que les consommateurs se remettent du choc initial du Covid et des mesures de restriction”, souligne le groupe, qui n’anticipe que 2,5 millions de nouveaux abonnés payants au troisième trimestre»…

Daily Issue 453: L’urbanisme éolien

À la découverte… d’Etretat, «un fantasme de peintres»…