Daily Issue 456: Ne vous endormez pas

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 456: Ne vous endormez pas

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 24 juillet… Le jour de la naissance, en 1802, d’Alexandre Dumas père, l’un des auteurs français les plus lus de tous les temps avec des œuvres comme Le comte de Monte-Cristo et Les trois mousquetaires.  Ce romancier et dramaturge à eu un fils, également appelé Alexandre Dumas, et également écrivain. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 456: Ne vous endormez pas

«Au cœur de moi» (2017), d’Amir Haddad. Parce que le coeur peut être capricieux parfois… «Un jour, j’suis prédateur, / Un jour, je suis la proie, / Un jour, j’ai chaud au cœur, / Un jour, j’ai tellement froid»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 456: Ne vous endormez pas

Un logiciel pour prévenir le sommeil au volant, une bonne idée? Quel que soit votre niveau de conduite, vous avez probablement déjà ressenti les effets de la fatigue sur de longs trajets. C’est alors qu’il est temps de s’arrêter et de se reposer, ou de boire le reste de votre café et de mettre de la musique énergisante…. Mais s’il existait un logiciel capable de détecter quand vous commencez à vous éteindre, et quand la route devient dangereuse? D’Ouest France: «Alors que de nombreux Français s’apprêtent à passer, ou ont déjà passé, beaucoup d’heures en voiture pour partir en vacances, il n’est pas inutile de rappeler que la fatigue est la première cause mortelle d’accident sur autoroute. C’est justement pour s’emparer de ce problème que Nicolas Vera a développé “Core for Tech”, un logiciel destiné à détecter au plus vite l’endormissement au volant. Surtout destiné, pour l’instant, aux conducteurs professionnels, notamment aux chauffeurs de poids-lourds, ce dispositif pourrait à terme être intégré à tous les véhicules. Le directeur général de la société Core Technology est venu présenter son projet mercredi, dans “La France Bouge” sur Europe 1. Concrètement, “Core for Tech” fonctionne grâce à une montre connectée, reliée à une application. Le tout permet d’étudier le rythme cardiaque et ses variations. “C’est grâce à cette expertise, développée avec le centre hospitalier de Lille, qu’on va être capable de mettre au point un indicateur permanent de mesure et de prédiction de l’endormissement au volant“, détaille Nicolas Vera. Et le mot “prédiction” est important puisque les premiers signes visibles de fatigue, comme la nuque raide ou les yeux qui piquent, sont en réalité très tardifs et nécessitent de s’arrêter immédiatement. Alors que “Core for Tech” est capable de détecter la fatigue “cinq, dix, jusqu’à vingt minutes avant les premiers signes visibles de l’endormissement“. À ce moment-là, “une douce voix va vous prévenir que vous entrez dans une période de fatigue. Et on va vous dire combien de temps vous pouvez encore conduire en toute sécurité“, complète Nicolas Vera. Le logiciel prend aussi en compte les conditions de route. “En fonction du trafic, du type de route, de la météo”, l’endormissement n’interviendra pas au même moment»…Que pensez-vous de ce logiciel? Voudriez-vous l’utiliser dans votre propre voiture?

Daily Issue 456: Ne vous endormez pas

L’arrivée des premiers hommes sur le continent américain. Des archéologues ont découvert que l’existence d’homo sapiens sur ce jeune continent remonte à plus longtemps que prévu. De France Info: «C’est un chamboulement pour le monde de l’archéologie. Remontant en réalité à 30 000 ans, le peuplement de l’Amérique du Nord, dernier continent à avoir été occupé par l’homme, serait deux fois plus ancien qu’estimé jusqu’ici, révèlent mercredi 22 juillet deux études. En fouillant la grotte de Chiquihuite, dans le nord du Mexique, des archéologues ont mis au jour des centaines d’outils en pierre taillée révélant une industrie lithique encore méconnue, remontant jusqu’à 33 000 ans avant notre ère. Ils prouvent en outre que ce site, perché en altitude, fut occupé pendant 20 000 ans, selon deux études publiées dans la revue Nature (articles en anglais). Les plus anciens spécimens ont été datés au radiocarbone (ou carbone 14) sur une fourchette comprise entre 33 000 et 31 000 ans avant notre ère. “Ils sont peu nombreux, mais ils sont bien là“, a commenté Ciprian Ardelean, auteur principal de l’une des deux études»…

Daily Issue 456: Ne vous endormez pas

À la découverte… des îles sauvages de Poitou.