Daily Issue 463: Pas bête

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 463: Pas bête

Bonjour à tous. C’est mardi, le 4 août… Le jour de la naissance, en 1755, de Nicolas-Jacques Conté. Il était chef du corps de ballons dans l’expédition égyptienne de Napoléon, qui l’appelait «un homme universel avec du goût, de la compréhension et du génie capable de créer les arts de la France au milieu du désert d’Arabie». Mais il est peut-être plus connu pour avoir créé le crayon à papier moderne! Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 463: Pas bête

«Fais le vide» (2020), de Bilal Hassani. Parce que les obstacles ne sont que temporaires…  «Le monde à l’envers, on avance à vitesse grand V, / La tête la première, sans penser à se retourner, / Pas le temps d’avoir le temps, on ne dort plus la nuit, / L’impression de courir au ralenti»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 463: Pas bête

La croissance mondiale de l’élevage de bétail, un danger pour nous tous? À présent, l’histoire est familière: Une chauve-souris infectée par un virus vole dans une zone peuplée, et ses excréments sont consommés par un cochon, qui est ensuite abattu, et le chef qui le prépare serre la main de quelqu’un, l’infectant… Oh attendez, ça, c’est le scénario de Contagion, le film de 2011 qui a prédit très précisément l’origine et la propagation mondiale d’un virus un peu comme le coronavirus. Mais les faits restent les mêmes: un virus commence quelque part, peut-être de manière assez anodine, et finit par faire des ravages chez de nouveaux hôtes et dans de nouveaux environnements. Toutefois, si l’on prend du recul, quelles sont les raisons sous-jacentes de l’augmentation de ces maladies infectieuses? Du Monde (article payant): «Elevage intensif, destruction de l’habitat, pollution des terres… Depuis plusieurs années, il est prouvé que l’accroissement du bétail à l’échelle mondiale entraîne une perte de biodiversité. Mais ces deux phénomènes pourraient également être liés à l’augmentation des maladies infectieuses chez les humains et les animaux, selon une étude publiée, le 22 juillet, dans la revue Biological Conservation. Pour établir ce lien, Serge Morand, auteur de l’étude et chercheur au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement en Thaïlande, a croisé plusieurs bases de données ouvertes sur les santés humaine et animale, l’augmentation du bétail et la perte de biodiversité. Une première analyse montre que le nombre d’épidémies répertoriées chez les humains dans le monde – 16 994 épidémies pour 254 maladies infectieuses entre 1960 et 2019 – augmente en corrélation avec la perte locale de biodiversité mais aussi avec la densité croissante d’animaux d’élevage. “Ce rapport est particulièrement important, car c’est une des rares études qui analysent des données factuelles pour trouver des corrélations positives entre ces trois éléments”soutient Muriel Vayssier, cheffe du département scientifique de santé animale de l’Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement, qui n’a pas participé à l’étude»… Cette étude vous surprend-elle? Selon vous, que peut-on faire de plus pour arrêter la propagation des maladies à l’avenir?

Daily Issue 463: Pas bête

TikTok, vendu… ou interdit? C’est tout l’engouement des enfants (et des adolescents, et de certains adultes…) ces jours-ci. Mais à en croire le gouvernement américain, les fans du réseau social pourraient bientôt se trouver dans l’impossibilité d’accéder à l’appli sur leur téléphone, à moins d’un changement du statu quo… De 20 Minutes: «Donald Trump a déclaré lundi que le très populaire réseau social TikTok, propriété du Chinois ByteDance, devrait être vendu avant la mi-septembre pour pouvoir continuer à opérer aux Etats-Unis. “J’ai fixé une date autour du 15 septembre, à compter de laquelle ils n’opéreront plus aux Etats-Unis”, a déclaré à la presse le président américain. “Il fermera le 15 septembre à moins que Microsoft ou une autre entreprise soit en mesure de l’acheter et de trouver un accord”, a-t-il ajouté. Dans un contexte de tensions politiques et commerciales avec la Chine, Washington accuse depuis des mois l’interface d’être utilisée par le renseignement chinois à des fins de surveillance. TikTok a toujours fermement nié tout partage de données avec Pékin. Vendredi soir, le locataire de la Maison Blanche avait déclaré vouloir bannir l’application de partage de vidéos légères, et être opposé à son rachat par un groupe américain. Mais dimanche, Donald Trump a échangé avec Satya Nadella, le patron du groupe Microsoft, qui mène des négociations en vue de racheter la branche américaine de TikTok à sa maison-mère»… 

Daily Issue 463: Pas bête

À la découverte… de l’histoire des maillots de bain.