Daily Issue 467: Sans fil

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 467: Sans fil

Bonjour à tous. C’est lundi, le 10 août…  Le jour où, en 1792, après des mois de tensions croissantes, le palais des Tuileries, résidence du roi Louis XVI, est pris d’assaut par des milliers de révolutionnaires parisiens (les «sans-culottes»). Après une journée sanglante, la monarchie française est renversée, la famille royale jetée en prison, et un nouveau régime républicain est … Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 467: Sans fil

«Plus jamais» (2020), de Hélène Ségara. Parce que les malheurs du monde ne doivent pas être là pour toujours… «Tous les mots qui nous blessent, / Les poisons que l’ont dit, / Les regrets qu’on disperse, / Qu’on laisse dans l’oubli, / Tous les coups que l’on tait, / Les silences qu’on brise»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 467: Sans fil

Les chargeurs sans fil en valent-ils vraiment la peine? L’évolution naturelle des choses, semble-t-il, est assez simple en ce qui concerne la technologie. Supprimez l’inutile, rendez-les plus élégantes. Cela signifie, au fil des ans, la lente disparition des fils. Vous vous souvenez sans doute du moment où Apple a retiré la prise casque de ses nouveaux modèles d’iPhone — un geste surprenant à l’époque, mais qui semble normal aujourd’hui. De plus en plus de gens ont également abandonné l’enchevêtrement des fils lorsqu’il s’agit de charger leurs appareils. Mais cette nouvelle technologie est-elle vraiment meilleure que l’ancienne méthode? De la publication tech OneZero (article en anglais): «La recharge sans fil est de plus en plus courante dans les smartphones modernes, et on spécule même qu’Apple pourrait abandonner complètement la recharge par câble dans un avenir proche. Mais le léger avantage de pouvoir recharger son téléphone en le plaçant sur une tablette plutôt qu’en le branchant, s’accompagne d’un coût environnemental beaucoup plus élevé. Selon de nouveaux calculs de OneZero et iFixit, le chargement sans fil est nettement moins efficace que le chargement par câble, à tel point que l’adoption généralisée de cette technologie pourrait nécessiter la construction de dizaines de nouvelles centrales électriques dans le monde entier. (À moins que les fabricants ne trouvent d’autres moyens de compenser la perte d’énergie, bien entendu). Sur le papier, la recharge sans fil semble séduisante. Il suffit de poser un téléphone sur un chargeur pour qu’il commence à se recharger. Les ports de chargement ne s’usent pas et les chargeurs peuvent même être intégrés aux meubles. Cependant, toute l’énergie qui sort d’une prise murale ne se retrouve pas dans la batterie d’un téléphone. Une partie se perd sous forme de chaleur. Si cela est vrai pour toutes les formes de chargement dans une certaine mesure, les chargeurs sans fil perdent beaucoup d’énergie par rapport aux câbles. Ils deviennent encore moins efficaces lorsque les bobines du téléphone ne sont pas correctement alignées avec celles de la tablette de chargement, un problème étonnamment courant»… Que pensez-vous de cette découverte? Utilisez-vous régulièrement des chargeurs sans fil? Est-ce que les avantages en valent encore la peine pour vous?

Daily Issue 467: Sans fil

Les dinosaures: Également sensibles aux cancers? Je pensais que la vie d’un dinosaure — du moins celle d’un prédateur ultime comme le tyrannosaure rex — devait être plutôt agréable. Être le roi de la jungle, ne pas avoir à se soucier des humains qui vous chassent… Mais il s’avère que les dinosaures n’étaient pas à l’abri des problèmes de santé qui affligent les animaux d’aujourd’hui. D’Ouest France: «Des chercheurs canadiens ont découvert le premier cas de cancer connu chez un dinosaure, selon une étude publiée dans le numéro du mois d’août de la revue scientifique The Lancet Oncology. Un os de jambe provenant d’un Centrosaurus avait été découvert par des paléontologues en 1989 dans la province canadienne d’Alberta. Les experts pensaient initialement que l’ossement, déformé, avait subi une fracture qui avait guéri. Mais de récents examens, au microscope et au moyen de technologies avancées, comme la tomographie haute résolution, ont révélé qu’une grosseur sur l’os, de la taille d’une pomme, était en fait une tumeur cancéreuse. “Les dinosaures n’avaient pas une vie facile, plusieurs d’entre eux avaient des fractures qui guérissaient, ou des infections des os”, explique à l’AFP l’un des auteurs de l’étude, Mark Crowther»…

Daily Issue 467: Sans fil

Saviez-vous quesamedi dernier, c’était la Journée internationale du chat? En l’honneur de nos amis félins: Que se passe-t-il dans la tête des chats?