Daily Issue 472: Ce quotidien morose

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 472: Ce quotidien morose

Bonjour à tous. C’est lundi, le 17 août…  Le jour de la mort, en 1955, de l’artiste français Fernand Léger. Avec ses œuvres graphiques audacieuses, il a développé son propre style personnel de cubisme (avec un accent sur les formes cylindriques) et est considéré comme un précurseur du Pop Art. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 472: Ce quotidien morose

«Bien sûr» (2019), de Jean-Louis Aubert. Parce qu’il n’y a pas de doute quand on le sait…  «Bien sûr mon amour, on va traverser, / Bien sûr mon amour, presque arrivés, / Bien sûr mon amour, il faut pas douter, / On s’aime si fort ensemble, on va gagner»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 472: Ce quotidien morose

Comment lire des livres peut aider à réduire l’anxiété? Je ne lis pas autant de livres que je le voudrais. Il peut être difficile de trouver le temps, dans notre existence bien remplie, de simplement s’asseoir et de se concentrer sur les mots d’une page. Mais se pourrait-il que ce soit exactement le moment où les livres peuvent être les plus bénéfiques? Du Huffington Post: «Quel moment plus propice que l’été pour se plonger dans un bon livre? Que l’on puisse partir en vacances ou pas, loin de chez nous ou à proximité, la lecture est toujours un excellent moyen de s’évader. Et c’est certainement plus vrai encore lorsque l’on traverse un moment difficile. Preuve en est, pendant le confinement mis en place entre mars et mai pour endiguer l’épidémie de coronavirus, les Français ont lu plus que jamais. Un sur deux (54%) a lu au moins un ouvrage pendant cette période, selon un sondage Harris réalisé pour le site Actualitte. Et en moyenne, ils ont lu 2,5 livres. Bien sûr, vider sa pile à lire ou découvrir de nouveaux ouvrages était un moyen de passer le temps, parfois long. Mais, comme le souligne par exemple une enseignante interviewée par Le Figaro, la lecture a été pour certains un véritable moment “pour s’échapper de ce quotidien morose”. Un “antidote”, pour reprendre le terme du quotidien. Aujourd’hui, le confinement est derrière nous, mais la situation sanitaire est toujours anxiogène. L’inquiétude des Français repart même à la hausse en juillet, selon un sondage Ifop pour L’Express: 69% d’entre eux sont préoccupés pour eux-mêmes ou leur famille. Même si les autorités se veulent rassurantes à propos d’une deuxième vague, la menace de celle-ci plane dans les esprits et rend difficile toute anticipation de l’avenir, même proche, pour programmer, par exemple, des vacances d’été.  Dans ce contexte, la littérature, quelle que soit sa forme, a de nombreux bienfaits à nous apporter et peut nous permettre d’oublier, le temps d’un livre, l’anxiété ambiante. Selon les principes de la bibliothérapie, un roman peut même “soigner les problèmes de la vie”, comme l’expliquent les bibliothérapeutes Ella Berthoud et Susan Elderkin, co­-auteures de “Remèdes littéraires”»… Avez-vous déjà vécu cette expérience? Comment les livres vous aident-ils à traverser la vie?

Daily Issue 472: Ce quotidien morose

Marée noire à l’île Maurice. Une catastrophe environnementale menace déjà l’île située à environ 500 miles à l’est de Madasgacar. Et les craintes se multiplient quant à sa propagation à une île voisine… De L’Express (article payant): «2020, une année noire pour l’île Maurice. En plus de la mise à l’arrêt de l’économie liée au tourisme par la crise sanitaire, une marée noire est venue assombrir l’avenir de l’île paradisiaque de l’Océan indien, réputée pour sa barrière de corail colorée et son écosystème précieux. A 45 minutes à vol d’avion de là, l’île de La Réunion retient son souffle. Sera-t-elle épargnée par la catastrophe environnementale qui a déjà vu se déverser environ 1000 tonnes d’hydrocarbures dans le récif mauricien depuis le 25 juillet, jour où le vraquier s’est échoué? Alors que les autorités françaises se montraient rassurantes jusqu’ici, le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu est finalement dépêché sur place pour “superviser le dispositif” de nettoyage des hydrocarbures. Il “fera également un point sur le dispositif antipollution mis en place et l’état d’avancement des opérations de pompage avec les équipes françaises mobilisées depuis La Réunion“, selon son ministère. Il s’est dit inquiet pour les plages de La Réunion ce dimanche matin sur BFMTV alors que le navire responsable de la marée noire s’est brisé en deux au cours du week-end»…

Daily Issue 472: Ce quotidien morose

Pourquoi mange-t-on plus de glaces en Scandinavie qu’au bord de la Méditerranée? Ouest France mène une enquête