Daily Issue 510: T’es belle

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 510: T’es belle

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 9 octobre… le jour de la naissance, en 1947, de la chanteuse ingénue France Gall. Elle a popularisé le style yé-yé de la musique pop et a gagné le Concours Eurovision de la chanson à l’âge de 17 ans avec «Poupée de cire, poupée de son». Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 510: T’es belle

«T’es belle» (2020), de Cœur de Pirate. Parce qu’ils vous donnent toujours des conditions…  «T’es belle, c’est c’qu’on m’a toujours dit, / Mais juste quand tu souris, / Pourquoi c’est toujours un non-dit, / Que pour être aimée, faut être soumise?»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 510: T’es belle

Quel est le rôle que les réseaux sociaux jouent dans notre politique?  Ils peuvent aider à établir des relations, à favoriser l’empathie, et à vous faire rire des blagues. Ils peuvent aussi être un cloaque de toxicité, de haine et de perte de temps… On parle beaucoup des avantages, ou de l’absence d’avantages, des réseaux sociaux. Mais dans une année électorale comme celle que connaissent les États-Unis en ce moment, où la polarisation est élevée et où tout semble politisé, quel rôle Facebook ou Twitter devraient-ils jouer dans le processus démocratique? Du Point: «C’est le thermomètre de nos passions comme de nos névroses, ou encore celui du fonctionnement de nos sociétés. Les réseaux sociaux jouent un rôle crucial dans nos vies et dans les grands événements politiques, la campagne présidentielle américaine par exemple. Mais tous les réseaux sociaux, de Twitter à Facebook en passant par Snap, Instagram ou encore TikTok, ne pensent pas de la même manière. Là où Twitter, à l’occasion de la maladie contractée par Donald Trump, a rappelé être prêt à suspendre (ou mettre en lecture seule) le compte de quiconque revendique souhaiter la mort du président américain, comme le veut une règle en vigueur depuis avril, Facebook veut miser sur la liberté de parole tant que la personne ciblée n’a pas été taguée. “Le contenu qui appelle de ses vœux, espère ou exprime le désir d’une mort, d’une blessure corporelle ou bien d’une maladie fatale contre un individu est contre nos règles”, a précisé Twitter. (…) Alors que les réseaux sociaux continuent d’ajuster le tir pour mieux orienter le rôle qu’ils jouent dans la campagne américaine, nous avons demandé son avis à Olivier Babeau, le directeur du think tank Institut Sapiens. Dans Le Nouveau Désordre numérique (éd. Buchet et Chastel), le professeur à l’université de Bordeaux explique à propos des réseaux sociaux: “La raison ne fait pas recette, c’est l’émotion qui est le déclencheur le plus efficace des réactions espérées par celui qui veut maximiser son nombre de ‘like’ et de ‘retweet’”, avant d’ajouter: “Pour chaque mot d’indignation ajouté à un tweet, le taux de partage augmente en moyenne de 17%. Ceux qui essaient d’apporter un peu de raison et d’apaisement dans le flux de messages où dominent l’émotion et les expressions excessives rencontrent beaucoup de difficultés”. Est-ce toujours le cas face aux derniers événements? Décryptage»… L’interview avec le professeur Babeau vaut la peine d’être lue ce week-end. Quelle est votre opinion sur les réseaux sociaux? Et quand il s’agit de politique? Y a-t-il du bon à en ressortir?

Daily Issue 510: T’es belle

La libération de la dernière otage française dans le monde. De bonnes nouvelles du Sahel pour finir la semaine! Du Huffington Post: «Après pratiquement quatre ans de captivité, Sophie Pétronin, la dernière otage française dans le monde a été libérée au Mali. L’annonce a été faite par la présidence malienne ce jeudi 8 octobre, dans la soirée. Soumaïla Cissé, une haute personnalité malienne, a aussi été libéré. La présidence de la République malienne “confirme la libération de M. Soumaïla Cissé et Mme Sophie Pétronin. Les ex-otages sont en route pour Bamako”, a-t-elle indiqué sur Twitter. Aucun détail n’a été fourni dans un premier temps sur les circonstances de cette libération annoncée, qui se dessinait depuis le week-end, ni sur l’état de santé de Sophie Pétronin et Soumaïla Cissé. Emmanuel Macron “a appris avec un immense soulagement la libération” de Sophie Pétronin, a indiqué l’Élysée dans un communiqué ce jeudi soir. “Heureux de la savoir libre”, le président de la République “remercie tout particulièrement les autorités maliennes pour cette libération” et “les assure de l’entière volonté de la France de soutenir le Mali dans la lutte qu’il mène avec persévérance contre le terrorisme au Sahel”, ajoute la présidence»…

Daily Issue 510: T’es belle

À la découverte… de cette toile d’araignée spectaculaire.