Daily Issue 516: Le professeur

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 516: Le professeur

Bonjour à tous. C’est lundi, le 19 octobre… le jour de la naissance, en 1862, d’August Lumière. Avec son frère Louis, cet ingénieur et industriel est considéré comme le premier cinéaste de l’histoire grâce à leur invention du «cinématographe» — inspiré du Kinetoscope de Thomas Edison — avec lequel ils ont créé le premier film. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 516: Le professeur

«Bons vivants» (2018), de Tim Dup. Parce que les plaisirs de la vie sont à vous…  «Sans limites et sans règles, / Sans mythes et sans oseille, / On avance dans le brouillard, / Guidés par nos plus grands espoirs, / Sans pères et sans envies, / Sans tune, mais en vie»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 516: Le professeur

La gratuité des transports publics, un véritable «mirage»? Il existe de nombreux arguments en faveur de la gratuité du bus ou du train que vous prenez pour vous rendre au travail. Le plus important est que la suppression des tarifs permet de lutter contre les inégalités, en garantissant que chacun puisse se rendre là où il doit se rendre. C’est aussi meilleur pour l’environnement et cela pourrait éviter les problèmes de circulation dans les zones urbaines encombrées. Mais, comme toujours, la question est: qui va payer pour cela? Une grande ville de France mène l’expérience… De L’Express (article payant): «C’était la promesse phare de sa campagne municipale. Michaël Delafosse, le maire (PS) de Montpellier, l’a mise en oeuvre début septembre, en offrant à quelque 470 000 habitants l’accès gratuit le week-end aux bus et tramways qui circulent dans sa métropole. “D’ici à trois ans, au plus tard, cette mesure sera aussi valable en semaine”, confie l’élu à L’Express. “Elle fera de nos transports publics une alternative attractive à la voiture, au bénéfice de la transition écologique”.  Selon l’Observatoire des villes du transport gratuit, une bonne trentaine d’autres agglomérations françaises proposent déjà ce dispositif – Niort, Châteauroux, Aubagne, Libourne, Dunkerque, Calais… Mais la métropole montpelliéraine est de loin la plus grande à le déployer. “Dans l’intérêt général, il est temps d’appliquer ce modèle sur tout le territoire”, réclame Bruno Cialdella, retraité grenoblois et membre de la Coordination nationale des collectifs pour la gratuité des transports publics.  Mais comment généraliser ce système en assurant une qualité de service suffisante sans plomber les finances des collectivités? “Jusqu’ici, les villes qui ont rendu leurs transports totalement gratuits partageaient un point commun: leur réseau de bus souffrait d’être sous-utilisé et leurs recettes de billetterie étaient particulièrement faibles”, note Michèle Vullien, ancienne sénatrice (Union centriste) du Rhône dans un rapport consacré au sujet. Le virage de la gratuité était donc moins brutal, car le manque à gagner moins lourd à absorber. Ce passage au non-payant est plus délicat à envisager dans les grandes métropoles dotées de modes de transports plus lourds, à la fréquentation élevée, parfois proche de la saturation. Un temps envisagée à Paris, l’idée de gratuité totale a d’ailleurs été abandonnée l’an dernier après qu’un rapport a analysé son impact financier. Selon les experts, la mesure aurait nécessité de combler un trou de 2,5 milliards d’euros par an, soit une hausse des impôts de 500 euros en moyenne pour chaque ménage francilien… “Inimaginable alors que les transports publics en Ile-de-France sont déjà très subventionnés et que les usagers ne paient que 20% du coût réel d’un ticket de métro”, renchérit l’économiste Christian Saint-Etienne»… Souhaitez-vous que les transports publics soient gratuits? Pourquoi (pas)? Pensez-vous que c’est réaliste pour la plupart des villes et des pays?

Daily Issue 516: Le professeur

Le mort de Samuel Paty. La France est en état de choc, de deuil, et d’indignation à la suite du meurtre brutal d’un enseignant, ce qui a relancé le débat sur la liberté d’expression et la radicalisation de la société française. Samuel Paty, professeur d’histoire et de géographie dans un collège d’une banlieue de Paris, a été décapité en plein jour vendredi après avoir montré à sa classe des caricatures du prophète Mahomet. De L’Express: «Contre l’horreur, la mobilisation: des dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dimanche partout en France en hommage au professeur décapité vendredi, un attentat islamiste qui a conduit l’exécutif à décider d’actions “concrètes” rapides contre la propagande en ligne et pour la sécurité des établissements scolaires. Emmanuel Macron l’a martelé lors d’un Conseil de défense: “La peur va changer de camp” et ‘les islamistes ne doivent pas pouvoir dormir tranquilles dans notre pays”, a rapporté la présidence, confirmant des informations de BFMTV.  A l’issue de la réunion de 2H30 dans la soirée avec Jean Castex, cinq ministres ainsi que le procureur anti-terroriste, Jean-François Ricard, l’Elysée a annoncé un “plan d’action” dès cette semaine contre “les structures, associations ou personnes proches des milieux radicalisés”, qui propagent des appels à la haine et à la violence pouvant encourager les attentats»…

Daily Issue 516: Le professeur

À la découverte… du premier écomusée sous-marin de France.