Daily Issue 520: Bonjour les méduses

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 520: Bonjour les méduses

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 23 octobre… le jour de la naissance, en 1698, d’Ange-Jacques Gabriel, architecte principal de Louis XV qui dessina la Place de la Concorde, l’Ecole Militaire, et de multiples œuvres au château de Versailles. Son père, Jacques, est également l’auteur de nombreuses réalisations pour le roi. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 520: Bonjour les méduses

«T’aimerais que ce soit vrai» (2020), d’Alice et Moi. Parce que l’amour ne se passe pas derrière les écrans…  «Les yeux dans les yeux, tu oses enfin lui dire, / Que c’est elle que tu veux et que tu la désires, / T’as couru dans le froid comme un fou pour lui dire, / Et t’as pas attendu des mois pour revenir»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 520: Bonjour les méduses

Manger des méduses, ça vous tente? Cette semaine, nous avons beaucoup parlé de nourriture dans la newsletter: Est-il temps de renoncer à la noix de coco? Allons-nous tous manger de la nourriture en poudre à l’avenir? Et ici, nous avons une autre proposition. Qu’il suffise de dire que les sushis seront beaucoup moins appétissants une fois que le thon et le saumon auront disparu… D’Ouest France: «Fini les poissons, bonjour les méduses. Une étude publiée par l’Université du Queensland à Brisbane, en Australie, a récemment soumis l’idée d’une alternative à la consommation de poisson. En effet, après avoir montré que plus de 90 espèces de poissons sont aujourd’hui concernées par la surpêche, les chercheurs invitent à se tourner plutôt vers la pêche de méduses, qui prolifèrent dans les océans. En cherchant dans les registres de la pêche industrielle, les chercheurs ont identifié près de 100 espèces menacées vendues comme produits de la mer, et de façon légale. “Les pays européens (Allemagne, Royaume-Uni, Espagne, etc.) et les États-Unis comptent parmi la plupart des principaux importateurs d’espèces menacées, en volume et en valeur”, écrit l’équipe de chercheurs dans son article, paru dans la revue Nature Communications. Pas une bonne nouvelle pour ceux qui apprécient le poisson, mais les chercheurs  ont trouvé une autre façon de consommer des produits de la mer: manger des méduses. Ces animaux font partie d’une minorité d’espèces sauvages dont les scientifiques pensent qu’elles pourraient augmenter en nombre dans le monde entier. Une information confirmée par l’observatoire océanologique de Villefranche-sur-Mer (Alpes-Maritimes). Lucas Leclère, chercheur au CNRS et membre du laboratoire de biologie du développement de l’observatoire, explique: “Les proliférations de méduses sont dues en partie à la surpêche. Les poissons mangent des méduses, les adultes sont en compétition pour les mêmes sources de nourriture. Si on surpêche les poissons, on va créer des conditions favorables au développement des méduses”. En 2017, des chercheurs danois avaient fabriqué des chips à partir de méduses, tandis qu’en Chine, les gens apprécient les méduses depuis plus de 1 700 ans. “Les Chinois cultivent beaucoup l’espèce nommée Rhopilema esculentum”, reprend Lucas Leclère. “Ils l’utilisent notamment en salade, mais c’est plus pour la texture qu’autre chose”. Car au-delà de l’intérêt de consommer des méduses pour réguler leur prolifération et éviter la surpêche de poisson, leurs valeurs nutritives restent bien moindres»… Pensez-vous que nous allons un jour commencer à manger des méduses? Voudriez-vous en goûter une? Pourquoi (pas)?

Daily Issue 520: Bonjour les méduses

La laïcité en France: En danger? C’est l’un des principaux piliers de la république. Mais l’attentat brutal de la semaine dernière — qui a vu un professeur décapité pour sa classe sur la liberté d’expression — a ravivé les craintes des Français selon un nouveau sondage. Du Figaro: «L’assassinat de Samuel Paty le 16 octobre près de son collège à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) après avoir montré des caricatures de Mahomet à ses élèves, a relancé des inquiétudes sur la liberté d’expression et la place des religions, notamment à l’Ecole. Selon un sondage de l’Ifop pour Cnews et Sud Radio publié jeudi 22 octobre, 78% des Français soutiennent les professeurs qui montrent des caricatures moquant les religions en classe. Cette position est partagée à un niveau équivalent par les sondés qui se déclarent proches politiquement du Rassemblement national (89%), du Parti socialiste (88%), de La République en marche (87%) ou des Républicains (82%). Les sympathisants de la France insoumise sont, eux, en retrait (69%). Sur la question de la laïcité, 87% des sondés estiment qu’elle est “en danger” en France et 79% sont d’accord avec l’idée que “l’islamisme a déclaré la guerre à la France et la République”. Plus on se déplace vers la droite de l’échiquier politique, plus ces deux assertions trouvent de l’écho»…

Daily Issue 520: Bonjour les méduses

Pour finir la semaine… une photo émouvante qui vous donnera de l’espoir.