Daily Issue 527: Bébé requin

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 527: Bébé requin

Bonjour à tous. C’est mardi, le 3 novembre… Le jour où, en 1792, la dramaturge et militante politique Olympe de Gouges est exécutée par guillotine, pendant le règne de la Terreur. Une des premières à revendiquer les droits des femmes et a remettre en question le statu quo de l’inégalité entre les sexes en France, elle a également été un fervent adversaire de la traite des esclaves dans les colonies françaises. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 527: Bébé requin

«Les belles histoires» (2020), de Bénabar. Parce qu’on pourrait dire que le romantisme moderne a beaucoup à désirer…  «Où sont passés les passants qui flânaient le nez en l’air, / Jolis coeurs au fil du vent et n’ont pas de Tinder, / Où sont passés les trépassés les Roméos, les Juliettes, / Qui enlacés sans s’en lasser meurent depuis 1597»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 527: Bébé requin

Les librairies «non essentielles» doivent-elles rester ouvertes? Face à une deuxième (ou troisième) vague de coronavirus, le monde ferme à nouveau des portes et des commerces, se préparant à un hiver qui, espérons-le, ne sera pas long et morne. Nous sommes tous d’accord sur ce point… Mais quand il s’agit de décider ce qui reste ouvert et ce qui ne l’est pas, c’est souvent l’objet d’un débat. En France, la fermeture des librairies, considérée comme “non essentielle”, ne fait pas l’unanimité… Du Huffington Post: «Fnac-Darty, “face au constat de l’impossibilité d’une ouverture de l’ensemble des acteurs de la vente de livres” dans le cadre du reconfinement des commerces “non essentiels”, a annoncé ce vendredi 30 octobre fermer “l’ensemble des rayons culture” des magasins Fnac pour les 15 prochains jours. Cette fermeture (…) a été décidée “dans un souci de responsabilité”, selon les termes de son directeur général Enrique Martinez, alors que les librairies indépendantes sont contraintes de rester fermées. Ces magasins ne font en effet pas partie de la liste des commerces dits “essentiels” autorisés par le gouvernement à rester ouverts durant le confinement. Ils peuvent toutefois effectuer des livraisons ou proposer le retrait de commandes, à la porte du magasin (click and collect). Sur les réseaux sociaux, certains écrivains et acteurs du monde du livre ont trouvé la décision de la Fnac-Darty complètement absurde. Joann Sfar y voit ainsi un “championnat du monde de la connerie”, pendant que Christian Delporte se demande si la prochaine étape va être de fermer “les rayons librairie des supermarchés” ou “les étagères livres des maisons de la presse”. Pour faire évoluer le statut des librairies indépendantes durant ce reconfinement, des acteurs du monde littéraire se mobilisent, à commencer par François Busnel, le journaliste et présentateur de l’émission de France 5 “La grande librairie”. Celui-ci s’est fait ce vendredi le porte-voix du monde culturel en lançant une pétition en ligne pour réclamer la réouverture des librairies. “Il y a des millions de personnes dans ce pays, et on l’a vu juste après le premier confinement, qui ont envie de lire, qui ont besoin de lire. Fermer les librairies, c’est condamner tout un pan de l’économie culturelle, sans doute à vaciller, pour certains à disparaître”, a déclaré François Busnel sur franceinfo»… Êtes-vous d’accord avec Monsieur Busnel? Pensez-vous que les librairies devraient rester ouvertes pendant le confinement? Sont-elles essentielles? Pourquoi (pas)?

Daily Issue 527: Bébé requin

L’incroyable succès de Baby Shark.  Si vous êtes un parent avec un jeune enfant… cette chanson résonne dans vos oreilles probablement plus que vous ne le voudriez. Si vous n’avez jamais entendu cette chanson… considérez-vous chanceux!  D’Ouest France: «C’est une comptine qui détient désormais le record de plus grand nombre de vues sur YouTube. Baby shark (“Bébé requin”, en français) culmine à plus de sept milliards de visionnages. Elle a détrôné, ce lundi, Despacito, le single de Luis Fonsi et Daddy Yankee sorti en 2017 et qui, lui aussi, compte un peu plus de sept milliards de vues. À la base, la chanson qui a été mise sur YouTube en juin 2016 est le remix d’une chanson américaine par la société de production Pinkfong, basée à Séoul. Le morceau très répétitif produit en Corée du Sud est sorti du simple cadre enfantin pour devenir un phénomène viral mondial, des images colorées ajoutant à l’impact d’une mélodie et de paroles accrocheuses. Son succès sur YouTube a été suivi d’un triomphe dans les classements musicaux, le morceau atteignant en janvier 2019 la 32ème place du Billboard Hot 100. Deux des quatre dernières chansons ayant eu le record du nombre de vues sur YouTube sont désormais sud-coréennes. Avant Baby Shark, le rappeur Psy avait également affolé les compteurs en 2012 avec Gangnam Style qui avait été en tête du nombre de vues pendant trois ans avant d’être détrôné par See You Again de Wiz Khalifa»… 

Daily Issue 527: Bébé requin

À la découverte… d’un bunker rempli d’Oreos. Parce que «même en pleine apocalypse, avoir de bons gâteaux est important!»