Daily Issue 532: Manger lentement

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 532: Manger lentement

Bonjour à tous. C’est mardi, le 10 novembre… Le jour de la naissance, en 1620, d’Anne “Ninon” de l’Enclos, autrice, courtisane et mécène du XVIIe siècle. Figure populaire des salons parisiens, elle a aidé Molière et Voltaire à se lancer, et s’est distinguée par son esprit et son indépendance. Elle a une fois remarqué: «Ce qui est beau et frappant n’est pas toujours bon, mais ce qui est bon est toujours beau»… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 532: Manger lentement

«Ne reste pas de glace» (2020), de Léa Paci. Parce que la vie est trop courte…  «Des peurs plein la tête à ton réveil, / Toujours pas d’réponses aux questions de la veille, / La même impression qu’tout va trop vite, / Comme un tourbillon quand on parle de la suite»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 532: Manger lentement

Une pause déjeuner de deux heures, ça vous tente? Il existe de nombreuses différences culturelles entre la France et, disons, les États-Unis, et l’une des plus révélatrices est la pause déjeuner. Si les Américains sont habitués à prendre une pause de 30 minutes pour manger un morceau, souvent sans même quitter leur bureau, cela ne conviendrait tout simplement pas aux Français. D’une durée habituelle d’une heure, c’est l’occasion de se retrouver entre collègues, de réfléchir, de socialiser et — bien sûr — de digérer correctement… Aujourd’hui, une experte suggère que, en ces temps inhabituels, il faut prolonger cette pause à deux heures. Impensable — ou quelque chose à souhaiter de l’autre côté de l’Atlantique?  Du Huffington Post: «Nous sommes de plus en plus nombreux à travailler de chez nous depuis le coronavirus. À ce titre, nous bénéficions d’une légère flexibilité. Les enquêtes laissent toutefois entendre que, pour beaucoup, les journées de travail sans heure de début ni de fin, et sans le décrochage que représentent les trajets, ont été plus dures que jamais. Les jours qui raccourcissent ont toujours servi de déclencheur à ceux qui souffrent de déprime saisonnière, et le confinement, en nous privant de soirées bien éclairées dans les bars, restaurants ou salles de sport, ne fait qu’exacerber notre besoin de lumière du jour. Avec l’hiver qui s’annonce, de nombreux travailleurs se sentent pris au piège. Mais il est possible de profiter d’une sortie. Le flou qui entoure notre “nouvelle normalité” offre la possibilité d’une pause déjeuner de deux heures qui permet littéralement aux employés de voir le jour. Il suffit de la demander. S’il vous paraît compliqué d’effectuer cette demande, il existe un moyen équitable d’aborder la question, tant pour l’employé que l’employeur. “Au bureau, vous iriez aux toilettes, boire un café, papoter. Tout cela vous manque”, souligne la coach Erica Wolfe-Murray, autrice de Simple Tips, Smart Ideas, pour qui sortir pendant qu’il fait jour est essentiel. “C’est indispensable à votre santé, votre cerveau, vos yeux. Vous ne devez pas rester assis derrière un écran trois heures d’affilée. Il faut se lever toutes les 25 ou 35 minutes.” Tout d’abord, lisez bien votre contrat d’embauche, recommande Erica. La plupart vous accordent une pause déjeuner d’une heure. Commencez par la prendre tous les jours. C’est un minimum. Lors de la négociation, Erica conseille de se mettre à la place de l’employeur afin d’augmenter vos chances. “Dites-vous: si, en tant que dirigeant d’une entreprise, j’étais responsable des salaires et de la sécurité de mon personnel, quelle serait la façon dont j’aimerais être abordé? Vous pouvez également vous renseigner pour savoir si d’autres seraient intéressés par cette demande”»… Si votre employeur vous donnait le choix, voudriez-vous avoir deux heures libres au milieu de la journée? Pensez-vous que cela devrait être la norme en France et ailleurs? Pourquoi (pas)?

Daily Issue 532: Manger lentement

Un vaccin efficace contre le Covid-19? Même s’il faudra peut-être encore des mois avant que nous puissions tous jeter nos masques à la poubelle, ce pourrait être le début de la fin de la pandémie. On peut espérer…  De L’Express: «Le vaccin contre le Covid-19 développé par Pfizer (Etats-Unis) et BioNTech (Allemagne) est “efficace” à 90% pour prévenir les infections à Covid-19 selon l’essai à grande échelle de phase 3 en cours, dernière étape avant une demande d’homologation, ont annoncé ce lundi conjointement ces sociétés. Sur la base de projections, les entreprises ont déclaré qu’elles prévoyaient de fournir jusqu’à 50 millions de doses de vaccins dans le monde en 2020 et jusqu’à 1,3 milliard de doses en 2021.  “Plus de huit mois après le début de la pire pandémie en plus d’un siècle, nous pensons que cette étape représente un pas en avant significatif pour le monde dans notre bataille contre le Covid-19“, a déclaré le président-directeur général de Pfizer, Albert Bourla, dans un communiqué. “Le premier ensemble de résultats de notre essai de vaccin Covid-19 de phase 3 fournit la preuve initiale de la capacité de notre vaccin à prévenir le Covid-19“, ajoute-t-il. Cette “efficacité vaccinale” a été mesurée en comparant le nombre de participants infectés par le coronavirus dans le groupe qui a reçu le vaccin et dans celui sous placebo, “sept jours après la deuxième dose” et 28 jours après la première, explique le communiqué»… 

Daily Issue 532: Manger lentement

Parce qu’en 2020, rien n’est impossible… D’Ouest France: Dans ce village américain, le nouveau maire est… un chien!