Daily Issue 535: La bicyclette volante

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 535: La bicyclette volante

Bonjour à tous. C’est vendredi, le 13 novembre… Le jour où, en 1907, l’ingénieur Paul Cornu effectue le premier vrai vol en hélicoptère du monde. Doté d’un moteur de 24 chevaux-vapeur, son engin primitif — nommé une «bicyclette volante» — a réussi à se soulever 1,5 mètre du sol, pendant 20 secondes, sans aucun support! Pas très impressionnant aujourd’hui, mais à l’époque… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 535: La bicyclette volante

«Quand je marche» (2020), de Ben Mazué. Parce que la recherche de la perfection peut souvent mener au malheur… «Faut que j’envoie ces lettres, faut que je rappelle mon père d’abord, / Faut que je prévoie cette fête que j’ai promis de faire pour le disque d’or, / Faut que je pense à l’été, trouver des colos pour les gamins»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 535: La bicyclette volante

A quoi ressembleront nos quotidiens sur une autre planète? Que nous puissions ou non quitter la Terre et coloniser avec succès une autre roche, il est amusant d’imaginer à quoi ressembleront nos vies si une telle transplantation de notre civilisation se produit réellement. Surtout les choses les plus banales — quand nous nous réveillerons dans nos chambres sur Mars, à quoi ressembleront-elles? Quelles seront nos nouvelles routines? Un étudiant français a donné sa meilleure idée… Du Point: «Le confinement nous prépare-t-il sans le vouloir à la conquête spatiale? C’est la piste explorée par Anthony Vacter, jeune diplômé de 24 ans, qui présente cette semaine à la Dubai Design Week le projet “Une Vie sur Mars”, fiction (prémonitoire?) dans laquelle l’humanité se verrait contrainte de quitter la Terre pour sa voisine, à la suite d’un énième désastre écologique. En s’appuyant sur la technologie et l’ingénierie, il imagine une série de concepts en 3D, censés accompagner nos quotidiens emmurés sur la planète rouge. On pourrait notamment produire notre propre oxygène et cultiver des denrées en parfaite autonomie grâce au “jardin aquaponique”; s’offrir un shot de vitamine D dans une capsule de sommeil dotée d’un néon à la lumière solaire; faire la cuisine dans un espace végétalisé recyclant la vapeur de cuisson dans des jardinières…Ces œuvres futuristes sont exposées jusqu’au 14 novembre au pavillon de l’Institut français des Émirats arabes unis, dans le cadre d’un triptyque présentant aussi un luminaire monumental (4,50 mètres de hauteur sur 5 de largeur) en forme d’étoile conçue par le studio LUX; ou le teaser d’une chaîne météo d’un nouveau genre qui installe le climat comme objet de design en délivrant, sur fond vert, les données brutes des satellites. Rappelons que les Émirats ont lancé en juillet la sonde Hope, dont l’objectif est d’enregistrer les données climatiques de Mars sur une année entière. De son côté, Ikea plancherait sur les futurs habitats des colons martiens… Un scénario d’anticipation qui ne relève plus tellement de la science-fiction»… À quoi pourrait ressembler la vie sur Mars, selon vous? Aimeriez-vous vous réveiller sur la planète rouge ou ailleurs? Pourquoi (pas)?

Daily Issue 535: La bicyclette volante

Les addictions des jeunes. Quelques bières le week-end? C’est du passé. Les adolescents d’aujourd’hui, du moins en Europe, se concentrent surtout sur d’autres vices, révèle une nouvelle étude….  Du Huffington Post: «Moins d’alcool et de tabac pour les adolescents européens. Oui, mais il y a un mais. Selon une étude européenne publiée ce jeudi 12 novembre, ils sont plus attirés par le cannabis, tandis que se développent de “nouvelles conduites addictives” en ligne. Le Projet européen d’enquête en milieu scolaire sur l’alcool et les autres drogues (ESPAD), mené depuis 1995 en collaboration avec l’Union européenne, a interrogé en 2019 près de 100.000 jeunes âgés de 15 à 16 ans et dans 35 pays du continent européen. L’étude fait apparaître une baisse régulière de l’attrait des jeunes pour la boisson, principalement en raison du durcissement des lois sur la vente d’alcool aux mineurs. La consommation d’alcool reste cependant élevée: en moyenne plus des trois quarts des ados de 15 à 16 ans ont consommé de l’alcool au cours de leur vie et près de la moitié (47%) en ont consommé au cours du dernier mois, contre 63% en 2003. “L’alcoolisation ponctuelle importante” tombe à son niveau le plus bas. Cette tendance – notamment à travers le “binge drinking” qui consiste à boire beaucoup dans un court laps de temps – avait culminé en 2007»…

Daily Issue 535: La bicyclette volante

À la découverte… de «la magie des îles bretonnes vues du ciel».