Daily Issue 539: Votre mémoire confinéeDaily Issue 539: Votre mémoire confinée

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 539: Votre mémoire confinée

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 19 novembre… Le jour de la mort, en 1703, du mystérieux homme au masque de fer, qui a languit dans des prisons françaises pendant plus de 30 ans. Apparaissant dans de nombreuses œuvres de fiction, son identité, jamais révélé, a longtemps fait l’objet de spéculations, y compris pour des écrivains tels que Voltaire et Alexandre Dumas. Mais qui était-il vraiment? Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 539: Votre mémoire confinée

«Jusqu’ici tout va bien» (2020), de Gims. Parce qu’il ne faut jamais désespérer… «Malgré le temps qui passe, j’espère, / Pourquoi je gagne et puis je perds? / Comme un enfant à qui l’on raconte une histoire, je dois y croire, / Malgré les hauts, les bas, je sais, / M’accorder un dernier essai»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 539: Votre mémoire confinée

Comment le confinement affecte-t-il votre mémoire? Revenons au printemps, lorsque les premières mesures sanitaires restrictives ont été annoncées. Par rapport à février, le mois — ou l’année? — de mars semblait interminable pour ceux qui étaient confinés chez eux, mais avril est passé en un clin d’œil. Avec la remise en place du confinement dans la plupart des régions du monde, notre perception du temps peut recommencer à être vraiment bizarre. Si vous avez du mal à vous souvenir de certaines choses ces jours-ci, ce n’est pas seulement vous. Comme pour tout le reste, blâmez la pandémie… De Slate France: «Le confinement pourrait nuire à notre mémoire. Bien qu’il soit encore trop tôt pour comparer scientifiquement nos capacités de mémorisation avant et après la pandémie de Covid-19, de nombreuses personnes témoignent d’un sentiment de défaillance de leur mémoire. Des travaux de recherche sur la façon dont fonctionne notre mémoire indiquent quelques pistes qui permettraient d’expliquer en quoi notre environnement pourrait avoir un impact sur nos souvenirs. Tout d’abord, l’isolement et la diminution de nos interactions sociales affectent le fonctionnement de notre cerveau. Confiné·es, nous n’avons plus l’occasion de discuter à plusieurs autour d’un café ou lors d’une soirée. Ces conversations, qui peuvent paraître sans intérêt, sont en réalité l’occasion de répéter nos souvenirs et de consolider notre mémoire épisodique. Sans contact humain, notre mémoire flanche plus facilement. Certaines personnes essayent de compenser leur manque d’interactions sociales par l’utilisation de nouvelles technologies qui permettent de continuer à communiquer. Toutefois, ces conversations sont différentes. Il est par exemple moins courant de mentionner des petites choses sans importance lors de discussions en ligne. Ces détails sont alors plus facilement oubliés. Pour beaucoup, l’anxiété s’ajoute au manque d’interactions sociales. La psycho-biologiste Daisy Rancourt et son équipe de l’University College London ont observé que la moyenne de personnes souffrant d’anxiété au Royaume-Uni est actuellement particulièrement élevée parmi les individus jeunes, ceux qui vivent seuls ou avec des enfants, qui ont de faibles revenus ou qui habitent dans des grandes villes. Or, l’anxiété et la dépression affectent notre mémoire. Le confinement empêche de se fabriquer divers moyens mnémotechniques en utilisant des repères. En temps normal, nos déplacements dans la ville et au sein de notre espace de travail permettent de ponctuer nos journées et d’associer nos souvenirs à des lieux différents. Néanmoins, en travaillant depuis chez soi, le cadre spatial reste toujours identique, quelles que soient nos activités»… Avez-vous remarqué que votre perception du temps a changé cette année? Certaines périodes vous ont-elles semblé étrangement longues ou courtes? Comment cela vous a-t-il affecté?

Sponsored
Today’s newsletter is sponsored by Yabla — much appreciated! Have you ever tried to watch French videos, films, or TV shows, but just found it too hard to understand the native speakers? Yabla’s custom video player and lessons module ensures that authentic content becomes a fun and painless resource instead of something to be afraid of. If you’re a teacher, you’ll enjoy the online workbook tool to assign videos and various activities to students, and follow along with their progress. The best part is that schools get Yabla free for 90 days — just contact schools@yabla.com to get started! Or if you’re learning on your own, try Yabla free now for 15 days.

Daily Issue 539: Votre mémoire confinée

Les villes les plus chères du monde. Pouvoir vivre à portée de vue de la tour Eiffel et siroter des cafés à de jolies terrasses n’est pas donné, comme le montre un nouveau classement… De L’Express: «Paris et Zurich ont rejoint Hong Kong au rang des villes au coût de la vie le plus cher au monde, tandis que Singapour et Osaka ont cédé leur place dans le trio de tête, d’après une enquête publiée mercredi par l’hebdomadaire The Economist. Le plus gros mouvement a été enregistré par Téhéran, qui a bondi de 27 rangs à cause de l’impact des sanctions américaines, selon le rapport 2020 sur le Coût de la vie dans le monde publié par The Economist.   L’impact de la pandémie sur le dollar est le principal facteur de variation du coût de la vie dans de nombreux pays, souligne le rapport.  “La pandémie de Covid-19 a fait perdre en valeur le dollar américain tandis que les monnaies d’Europe de l’ouest ou du nord de l’Asie se sont renforcées, ce qui a eu des conséquences sur le prix des biens et services“, remarque Upasana Dutt, l’une des responsables de l’étude. “Paris et Zurich ont rejoint Hong Kong en haut du classement à cause de la hausse de l’euro et du franc suisse par rapport au dollar“, note le rapport, qui précise que les prix à Singapour ont notamment reculé à cause d’une moindre demande suite à une exode de travailleurs étrangers»… 

Daily Issue 539: Votre mémoire confinée

C’est jeudi… l’heure d’un quiz! Un qui mettra à l’épreuve vos connaissances des films de l’Hexagone… D’Ouest FranceÊtes-vous incollable sur le cinéma français?