Daily Issue 564: La poursuite du bonheur

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 564: La poursuite du bonheur

Bonjour à tous. C’est jeudi, le 7 janvier… Le jour où, en 1558, les clés de la ville de Calais sont remises aux Français par les Anglais — qui la gouvernait depuis la guerre de Cent Ans — après un long siège. En raison de son importance stratégique, le grand port du nord de la France a longtemps été contesté, y compris pendant la deuxième guerre mondiale, lorsqu’il a été presque entièrement rasé par les forces allemandes. Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 564: La poursuite du bonheur

«Pauline» (2017), de Pomme. Parce que nous connaissons tous au moins une Pauline dans notre vie… «Ça fait depuis l’enfance, / Que je connais Pauline, / Je n’ai jamais eu la chance, / D’être sa copine, / Elle avait l’air plus grande, / Ses jambes étaient si fines, / Il n’y avait dans sa bande, / Que les plus jolies filles»Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 564: La poursuite du bonheur

La poursuite du bonheur en vaut-elle vraiment la peine? Le bonheur est relatif, mais tout le monde le veut. Que ce soit l’extase de réaliser quelque chose de grand ou la satisfaction tranquille d’avoir du temps pour soi le matin, il prend aussi de nombreuses formes. Certaines personnes sont heureuses sans jamais le chercher, d’autres sont malheureuses toute leur vie et pourtant se fixent comme objectif d’être heureuses… Que faire? Une question éternelle.  De Slate France: «Lorsque nous faisons des choix de vie, nous les prenons généralement avec l’espoir qu’ils nous apportent du bonheur. Être heureux est une obsession pour beaucoup d’individus, ce qui peut paradoxalement les rendre parfois malheureux et dépressifs. Malgré l’intérêt philosophique pour la question, peu de recherches scientifiques ont permis d’analyser notre quête du bonheur. Toutefois, dans un sondage américain de 2016 dans lequel il était demandé à des individus s’ils préféraient accomplir de grandes choses ou être heureux dans leur vie, 81% des personnes disent préférer la seconde option. Comment définir le bonheur, et surtout comment l’atteindre? Qu’ont dit les grands philosophes occidentaux sur notre poursuite acharnée du bonheur? Une première réponse consiste à dire qu’une personne vit de façon heureuse si elle fait des choses qui lui plaisent. Cependant, maximiser les plaisirs n’est pas la seule façon de vivre une vie heureuse, et la peine est une conséquence inévitable de la vie. Selon le philosophe grec Épicure, minimiser ses peines permet de vivre de façon heureuse et d’atteindre l’état d’ataraxie, celui de la tranquillité de l’âme. Mais l’absence de douleurs permet-elle vraiment d’atteindre le bonheur? Pour vivre une vie heureuse, n’est-il pas nécessaire de faire l’experience de la douleur? Par exemple, écrire un livre, courir un marathon ou donner la vie sont des expériences dont les finalités sont a priori heureuses, mais qui peuvent s’avérer pénibles dans leur accomplissement. Pour Épicure, il faut minimiser la peine. Si écrire un roman vous fait plus de mal qu’il ne vous procurera de bonheur une fois fini, mieux vaut l’arrêter. Au contraire, la difficulté à arrêter de fumer est moins pénible que la douleur provoquée par un cancer, par exemple. Par conséquent, la première peine est justifiée»… Essayez-vous activement de trouver le bonheur, ou n’y pensez-vous pas? Vous considérez-vous comme heureux? Pourquoi (pas)?

Daily Issue 564: La poursuite du bonheur

L’amour de la Norvège pour les voitures électriques. Verrons-nous vraiment un jour un monde où chaque véhicule roulant à grande vitesse sur l’autoroute ne sera plus alimenté par des combustibles fossiles?  Dans ce pays européen, cette réalité est déjà à mi-chemin pour être réalisée… D’Ouest France: «La Norvège est devenue en 2020 le premier pays au monde où les voitures électriques ont représenté plus de 50% des nouvelles immatriculations annuelles, selon les chiffres d’un organisme spécialisé publiés mardi 5 janvier 2021. Selon le Conseil d’information sur le trafic routier (OFV), les véhicules électriques ont eu une part de marché de 54,3% l’an dernier contre 42,4% un an plus tôt. Les ventes de voitures électriques pour décembre ont battu un nouveau record mensuel, à 66,7%, portées par l‘ arrivée de nouveaux modèles, montrent les chiffres de l’OFV. Les quatre modèles neufs les plus vendus dans le pays nordique – Audi e-tron, Tesla Model 3, Volkswagen ID.3 et Nissan Leaf – étaient tous à propulsion électrique. Le cinquième – la Golf de Volkswagen – a une version rechargeable mais les statistiques ne distinguent pas les types de motorisation. Plus gros producteur d‘ hydrocarbures d’Europe de l’Ouest, la Norvège est aussi une pionnière de la mobilité électrique grâce à une politique fiscale extrêmement avantageuse»…

Daily Issue 564: La poursuite du bonheur

C’est jeudi… l’heure d’un quiz! Et un qui mettra à l’épreuve vos connaissances en histoire de l’art… D’Ouest France: Saurez-vous reconnaître ces tableaux célèbres?