Daily Issue 568: Mon robot compagnon

Want to take it to the next level and improve your French listening and speaking skills? The audio recording of today’s News in French is only available to members. Sign up today to gain full access immediately.  Membership is just $5/month with a five-day free trial. (Want a custom subscription plan? Let me know.)

Are you already a member? Sign in.

Daily Issue 568: Mon robot compagnon

Bonjour à tous. C’est mercredi, le 13 janvier…Le jour où, en 1898, Emile Zola publie sa célèbre lettre ouverte, «J’Accuse…!», dans un journal parisien. Dans cette lettre, l’écrivain a dénoncé le gouvernement français pour avoir injustement condamné l’officier Alfred Dreyfus, exposant l’affaire et le forçant à quitter le pays pour éviter d’être lui-même emprisonné pour diffamation… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue 568: Mon robot compagnon

«Tombé» (2019), de M. Pokora. Parce que parfois, on ne se relève jamais… «On se perdra, c’est sûr, / Mais jamais longtemps, / On se retrouvera, j’suis sûr, / Comme un jeu d’enfants»… Disponible sur Youtube et Spotify.

Daily Issue 568: Mon robot compagnon

Les robots compagnons interactifs, solution à l’isolement des personnes âgées? S’il y a quelque chose que 2020 nous a appris, c’est la valeur du lien humain, que nous tenons souvent pour acquis en des temps plus… normaux, disons. La situation de chacun est différente, mais vous aussi vous vous êtes peut-être senti un peu seul cette dernière année, peut-être en raison du manque d’interaction avec vos amis, votre famille ou même l’étranger au supermarché. Pour les personnes âgées, c’est une situation encore plus isolée… De L’Express: «”La pandémie a été un accélérateur pour nous, c’est presque notre raison d’être aujourd’hui!“, remarque Antoine Bataille, fondateur de Cutii, un robot mobile à écran, présenté pour la deuxième fois au CES (Consumer Electronics Show) de Las Vegas, le grand rendez-vous de l’électronique et des technologies qui s’est ouvert en ligne lundi. Cutii permet aux utilisateurs de participer à des activités à distance (jeux, cours de gym, etc.) et de parler à leurs proches en visioconférence, sur commande vocale. Il peut être mis à jour à distance et être doté d’autres fonctions d’assistance ou de sécurité, en donnant l’alerte en cas de problème. L’entreprise a déployé ses robots en France en 2020, dans une trentaine d’Ehpad, ces établissements pour personnes âgées. Les Cutii étaient destinés à la vente aux particuliers mais le confinement a changé la donne. “On gère de l’isolement dans le collectif“, raconte le patron de la start-up française, à la recherche de partenaires pour conquérir le marché américain. “On n’aurait jamais imaginé ça.” L’entreprise appréhende désormais mieux les besoins des animateurs d’Ehpad. Cutii peut distraire les patients pendant la toilette, par exemple, ce qui fait gagner du temps au personnel. Les spécialistes de la robotique sont aujourd’hui capables de réaliser des prouesses: les robots articulés de Boston Dynamics font sensation sur YouTube avec leurs chorégraphies en rythme, tandis que des chercheurs de la Cornell University travaillent sur des robots microscopiques, capables d’inspecter le corps humain de l’intérieur, en se déplaçant dans les tissus et vaisseaux sanguins. Mais les robots compagnons, eux, doivent surmonter des obstacles plus psychologiques que technologiques»… Pensez-vous que les robots compagnons sont une bonne idée? Le fait d’en avoir un chez vous deviendra-t-il un jour la norme? Pourquoi (pas)?

Daily Issue 568: Mon robot compagnon

Un froid «historique» en Espagne. Quand on pense au climat de la péninsule ibérique, les adjectifs qui viennent d’abord à l’esprit peuvent être chaud, ensoleillé et sec. Mais ce n’était certainement pas le cas cette semaine… De L’Express: «Une grande partie du centre et de l’est du pays était toujours couverte de neige mardi après le passage d’une tempête inédite. Baptisée Filomena, cette dernière a aussi entraîné de fortes pluies ailleurs en Espagne et causé la mort de trois personnes ce week-end.  Alors qu’une grande partie du pays est maintenant frappée par une vague de froid, deux sans abris ont été retrouvés morts lundi à Barcelone, selon les autorités locales. Les corps présentaient des signes d’hypothermie. Dans le centre et l’est de l’Espagne, le mercure est descendu jusqu’à -25,4 degrés dans un village de la région d’Aragon, au nord-est de Madrid, a indiqué l’agence météorologique AEMET, en évoquant des températures “historiques“. Selon le porte-parole de cette agence, il est “possible” qu’il s’agisse de l’une des nuits les plus froides dans le pays depuis “plusieurs décennies“.  Avec -10,8°C, Madrid a affiché sa plus basse température depuis un demi-siècle, son aéroport de Barajas affichant même un -13,2 degrés, a indiqué AEMET.  Le gouvernement a de nouveau appelé mardi les habitants des régions touchées à ne pas se déplacer à pied ou en voiture. “Il faut continuer à être extrêmement prudents” alors que l’alerte météo n’a pas été levée, a insisté le ministre de l’Intérieur, Fernando Grande-Marlaska»…

Daily Issue 568: Mon robot compagnon

Pourquoi… l’Union européenne a désormais ses propres uniformes.