Daily Issue #91: À chacun son Big Mac

«Comment je vais faire», de Hoshi. Le premier single de la jeune chanteuse, sur l’angoisse de l’incertitude et la «jolie mélancolie» mêlée d’espoir…


Les enseignants vont-ils bientôt faire la grève partout aux États-Unis? Plus de 50 000 enseignants et parents  d’élèves ont manifesté lundi à Los Angeles après l’échec de plus de vingt mois de négociations entre les syndicats et le district scolaire. La grève menace de se répandre dans tout le pays alors que le mécontentement grandit avec le service scolaire public et qu’un mouvement de solidarité se développe…


Le temps presse pour l’accord sur le Brexit. Le seul plan censé gérer la sortie du Royaume-Uni de l’UE a été massivement rejeté hier par les députés britanniques avec 432 voix contre 202. Une défaite historique pour la première ministre Theresa May. Elle a maintenant qu’une semaine pour présenter un plan B pour atténuer la sortie potentiellement chaotique du Royaume-Uni, qui est toujours prévue pour fin mars. La pression est forte alors que les dirigeants de l’UE soulignent l’importance d’une «période de transition» sereine tout en se préparant au pire. Comme on dit, les adieux sont toujours les plus durs


McDonalds vient de perdre ses droits de propriété intellectuelle sur l’un de ses hamburgers les plus célèbres. Le géant américain de la restauration rapide n’est plus le détenteur de sa marque «Big Mac» en Europe après avoir perdu la bataille juridique avec la petite chaîne irlandaise Supermac. Cela signifie surtout que Supermac, qui a salué la victoire comme étant «la fin du “McBully”», peut qualifier n’importe lequel de sa nourriture de «Big Mac» car l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle n’était pas convaincu que McDonalds montrait un «usage réel» de la marque. Vous ne savez pas ce que vous avez jusqu’à ce qu’il soit parti


La pollution est si grave à Bangkok que la ville dépend de la pluie artificielle pour lutter contre le smog. Dans une stratégie apparemment contre-intuitive, les avions déversent des produits chimiques dans les nuages pour provoquer la pluie, ce qui, selon de nombreux critiques, ne fait que causer davantage de pollution…