Daily Issue 943: Mal-être - News in French
You're now reading:

Daily Issue 943: Mal-être

Listen to this newsletter

Bonjour à tous. C’est mercredi, le 13 juillet… Le jour de la naissance, en 1927, de Simone Veil. L’une des personnalités politiques les plus respectées de France, elle a survécu à l’Holocauste et a défendu les droits des femmes, luttant contre le sexisme institutionnel pour faire adopter une loi légalisant l’avortement en France. Elle n’était que la cinquième femme à être enterrée au Panthéon à sa mort, en 2017. Voici les News in French d’aujourd’hui.

«Pardon» (2022), de Mentissa. Parce que les erreurs peuvent parfois être bonnes… «Si tu pardonnes mes hier, je pardonne tes demain  / Les aujourd’hui je les espère, le coeur sur la main, / Je remercie mes erreurs, elles me rapprochent de toi, / Elles me rapprochent de toi et moi»… Disponible sur Youtube et Spotify.

La santé mentale des étudiants, pire que jamais? Chaque génération qui grandit est confrontée à des défis uniques. Sans surprise, si votre père était probablement préoccupé par les mêmes choses que vous lorsque vous aviez le même âge — certaines choses ne changent jamais — les différences entre votre monde et celui de votre père à votre âge choqueraient n’importe qui. Et grandir dans le monde d’aujourd’hui est particulièrement difficile pour les jeunes adultes, selon une nouvelle enquête, et semble devenir de plus en plus difficile… Du Huffington Post: «Les chiffres sont inquiétants, révélateurs aussi d’un contexte dégradé par la pandémie de Covid. Ce lundi 11 juillet, les conclusions d’une enquête menée par l’institut CSA pour la mutuelle étudiante LMDE évoquent un climat particulièrement difficile pour la jeunesse, entre pessimisme prégnant et souffrances psychologiques. Dans cette enquête menée sur plus de 3200 étudiants et révélée par franceinfo, 70% des personnes interrogées se disent ainsi en situation de mal-être, en augmentation (+5 points) par rapport à 2019 et 68% décrivent des symptômes dépressifs. “Une tendance de fond déjà identifiée” par la LMDE, mais dont l’ampleur inquiète “fortement” les responsables de la mutuelle. D’autant que ce chiffre s’accompagne d’un autre, tout aussi terrible: 36% des étudiants interrogés dans l’enquête (+6 points par rapport à 2019) disent avoir des pensées suicidaires. Et parmi ceux-là, la moitié n’en parlent pas. Un sentiment général de mal-être aggravé par la perception qu’ont les étudiants du monde qui les entoure, décrit l’enquête. En effet, les deux tiers des répondants se disent “très pessimistes” quant à l’avenir de la société française et des générations futures et 80% se déclarent pessimistes par rapport aux questions liées au changement climatique. Un dernier point sur lequel Fabrice Grière, directeur général de la LMDE, précise sur franceinfo que cette ”éco-anxiété ferait le lit d’autres troubles”. Résultat: les trois quarts des étudiants qui se disent stressés et pas uniquement pas leurs études, la moitié est concernée par des problèmes financiers au point de renoncer à des soins médicaux, l’insécurité en inquiète un grand nombre etc. Et cela en prenant aussi en compte la pandémie qui a aggravé tous ces problèmes en y ajoutant bien souvent une rupture de lien social. Bref, un ensemble de paramètres qui conduisent à ce bilan très sombre de la santé psychique de la jeunesse française»… Ces résultats vous surprennent-ils? Selon vous, qu’est-ce qui peut aider à améliorer la santé mentale des étudiants partout dans le monde? Pourquoi?

L’euro atteint la parité avec le dollar. Sous pression, la monnaie européenne a chuté hier pour valoir à peu près la même chose que le dollar américain. Un signe avant-coureur de temps encore plus turbulents pour le Vieux Continent? Du Monde: «L’euro est tombé, mardi 12 juillet, à 1 dollar, seuil qui n’avait pas été atteint depuis l’année de sa mise en circulation, il y a deux décennies. La monnaie unique européenne est plombée par le risque de coupure des approvisionnements russes en gaz pour l’Union européenne. Les investisseurs privilégiaient le billet vert, qui a gagné près de 14% depuis le début de l’année et s’est brièvement échangé à 1 dollar pour 1 euro quand les interrogations sur la toute nouvelle monnaie unique pesaient sur son cours. Le marché s’inquiète d’une crise énergétique majeure sur le Vieux Continent, doutant du rétablissement, par la Russie, des flux de gaz après une interruption pour maintenance sur le gazoduc Nord Stream 1. Cette situation accentue les craintes de récession en Europe. L’énergie en provenance de Russie “est au cœur de la tourmente en Europe” et l’annonce, par le Canada, samedi, qu’il restituerait à l’Allemagne des turbines destinées au gazoduc Nord Stream pour atténuer la crise énergétique avec la Russie “est sans impact positif”, commente Jeffrey Halley, analyste chez Oanda. Lundi, le groupe russe majeur de l’énergie Gazprom a entamé dix jours de maintenance sur le gazoduc Nord Stream 1. L’Allemagne et d’autres pays européens attendent de voir si la livraison de gaz sera rétablie. “La question-clé est de savoir si le gaz reviendra après le 21 juillet. Les marchés semblent avoir déjà pris leur décision”, note M. Halley»…

À la découverte… des nouvelles images du plus puissant télescope de la Nasa.