Daily Issue 951: Vieillir (ou pas) - News in French
You're now reading:

Daily Issue 951: Vieillir (ou pas)

Listen to this newsletter

Bonjour à tous. C’est mardi, le 26 juillet… Le jour de naissance, en 1885, d’André Maurois, pseudonyme d’Émile Herzog, romancier et essayiste surtout connu pour ses biographies engageantes et psychologiques d’auteurs célèbres tels que Marcel Proust, Victor Hugo, Lord Byron, Percy Shelley, et bien d’autres. Voici les News in French d’aujourd’hui.

«Le temps de l’amour» (2021), de Bon Entendeur and Françoise Hardy. Parce que parfois, rien ne peut aller mal…. «C’est le temps de l’amour, / Le temps des copains, / Et de l’aventure, / Quand le temps va et vient, / On ne pense à rien, / Malgré ses blessures, / Car le temps de l’amour, / Ça vous met au cœur, / Beaucoup de chaleur, / Et de bonheur»… Disponible sur Youtube et Spotify..

L’âge, est-ce vraiment un simple chiffre? Vous êtesseulement aussi vieux que vous agissez. Dans quelle mesure cette affirmation est-elle vraie? S’il est vrai que l’on peut être une vieille âme à l’adolescence, et toujours plein d’entrain dans la seconde moitié de sa vie, on ne peut nier que le vieillissement est une partie inexorable de la vie. À un moment donné, vous ne pouvez pas fuir la réalité — mais pouvez-vous la retarder en adoptant une attitude positive? Une nouvelle étude affirme que oui… De Slate France: «Peu de gens aiment se dire vieux. À 40 ans, on savoure les articles qui considèrent cet âge comme la nouvelle trentaine. À 70 ans, on espère que les progrès médicaux augmenteront notre espérance de vie. La vieillesse est une réalité à laquelle on refuse souvent de se confronter. Peut-on la retarder avec une attitude positive? C’est bien possible, selon les dernières études conduites à ce sujet dont se fait écho la BBC. En 2003, les chercheurs Hannah Kuper et Michael Marmot ont mené l’étude Whitehall II auprès de 10.000 fonctionnaires travaillant à Londres. Dans le cadre de cette recherche, ils posé la question suivante aux participants: “Quand la vieillesse commence-t-elle?” Les chercheurs ont découvert que les personnes qui pensaient que la vieillesse commençait tôt étaient plus susceptibles d’avoir, six à neuf ans après avoir répondu à la question, une crise cardiaque, de souffrir d’une maladie cardiaque ou d’être en mauvaise santé physique en général. Ainsi, Kuper et Marmot ont établi que l’âge que l’on attribue à la vieillesse aurait des conséquences sur notre façon de vieillir. Imaginer que la vieillesse débute tardivement permettrait aux individus de chercher à garder une bonne forme physique, préserver leur santé et se comporter de manière plus jeune. A contrario, vouloir se vieillir trop tôt dénoterait une certaine forme de fatalisme, et les individus seraient alors moins enclins à chercher de l’aide pour résoudre leurs problèmes de santé ou à adopter des habitudes plus saines. De plus, se conformer aux stéréotypes de la personne âgée pourrait accroître d’autres problèmes, comme ne plus chercher à se fier à sa mémoire»… Essayez-vous de résister au vieillissement, ou l’acceptez-vous? Selon vous, qu’est-ce qui est le mieux pour votre santé? Pourquoi?

La variole du singe inquiète le monde entier. Après le Covid-19, voici la prochaine pandémie? On espère que non… mais la propagation de la variole du singe est devenue suffisamment grave pour que l’Organisation mondiale de la santé tire la sonnette d’alarme.  Du HuffPost: «Le 6 mai, sept premiers cas de variole du singe étaient identifiés en dehors des pays d’Afrique centrale et de l’ouest, où la maladie infectieuse est endémique. Deux mois et demi après, plus de 15.000 cas ont été recensés dans 71 pays du monde, avec l’Europe comme épicentre, même si aucun décès n’y a été signalé à ce jour. Le continent représente près des trois quarts des cas recensés en ce mois de juillet. L’OMS a d’ailleurs déclenché ce samedi l’urgence de santé publique à portée internationale. En France, 1567 cas ont été recensés à la date du 21 juillet, dont près de la moitié en Île-de-France. 40 personnes ont été hospitalisées. Lors d’une réunion du Comité d’urgence ce jeudi 21 juillet, le directeur général de l’OMS s’est dit “inquiet” de la diffusion de la maladie et de l’augmentation du nombre de cas, même si les patients se remettent le plus souvent bien de leurs symptômes (boutons, démangeaisons, fièvre, maux de tête, courbatures..). L’Organisation mondiale de la santé a déclenché ce samedi son plus haut niveau d’alerte pour tenter de juguler la flambée de variole du singe, qui a frappé près de 17.000 personnes dans 74 pays, a annoncé son directeur général. “J’ai décidé de déclarer une Urgence de santé publique de portée internationale”, a déclaré Tedros Adhanom Ghebreyesus lors d’un point de presse, précisant que le risque dans le monde était relativement modéré à part l’Europe où il est élevé»…

Comment… un enfant jouant aux échecs a eu le doigt cassé par son adversaire robot.