Daily Issue #170

Bonjour à tous. C’est lundi, le 20 mai… Le jour où Charles Lindberg commence le premier vol transatlantique solo sans escale, en route pour Paris, en 1927. En espérant que votre semaine décolle aussi bien… Voici les News in French d’aujourd’hui.

Daily Issue #170

«J’ai su» (2019), de Anaïs Delva. Quand vous trouvez la bonne personne, c’est comme si le soleil brillait que pour vous deux: «Elle marche vite dans les ruelles / Le visage éclairci / Il n’a pas dit qu’il la trouvé belle / Mais elle l’a senti / Elle repart le corps en voyelle / Le cœur ébloui / Il n’a pas dit qu’il la trouvé belle / Il l’a rendu jolie»… (Youtube / Spotify)

Daily Issue #170

Pourquoi avons-nous si peur des «spoilers»? C’est une vérité presque universelle: personne ne les aime. Qu’il s’agisse du dernier épisode de Game of Thrones (hier soir!) ou des Avengers dans les cinémas, quelqu’un qui divulgacherait le déroulement d’une histoire ruinerait l’expérience de beaucoup. Mais d’où vient notre peur? Tout d’abord, le mot «spoiler» a son origine dans le vieux français, de «espoillier». Il a été utilisé pour la première fois en 1971 et a fait sa première apparition en ligne en 1982, sur un forum qui a révélé les détails de l’intrigue de Star Trek 2: La Colère de Khan. Et c’est grâce à l’Internet que les «spoilers» d’aujourd’hui sont si omniprésents: nos obsessions pour les réseaux sociaux qui connectent des millions d’utilisateurs dans le monde font que même si les intentions sont bonnes (ce qui est peu probable) les fuseaux horaires pourraient rendre une expérience sans «spoiler» difficile… Qu’en pensez-vous? Vous vous souciez des «spoilers» ou pas? (Le Figaro)

Daily Issue #170

C’est officiel: Nous avons maintenant une nouvelle définition mondiale du kilogramme. (Et oui, puisque la mesure de la livre est dérivée des kilogrammes, c’est important pour les Américains aussi.) Depuis 1889, la définition du kilogramme est «Le grand K», un cylindre métallique au sous-sol du bureau international des poids et mesures, à Versailles. C’est-à-dire, un objet physique. Mais à partir d’aujourd’hui, la définition devient un peu plus scientifique, un peu plus constante et un peu plus «parfaite»: une formule mathématique. La constante de Planck de la physique quantique (6.62607015 × 10-34m2kg/s, pour les fanas de maths) sera maintenant utilisée pour définir les kilogrammes. Essentiellement, si nous voulons être un peu poétique, le kilogramme transcende maintenant les gouvernements, les objets et les autorités dirigeantes pour devenir une vérité fondamentale de l’univers… (Le Monde)

Daily Issue #170

Un week-end plutôt culturel en France. Ce samedi soir avait lieu la 15e édition de la Nuit européenne des musées, qui a vu 1 300 institutions à travers le pays (et 3 000 en Europe) ouvrir leurs portes gratuitement, beaucoup offrant une programmation hors-norme. Un «succès» qui «témoigne de l’engouement des publics pour la richesse des collections», selon le ministre de la Culture Franck Riester: Plus de deux millions de personnes ont visité les musées cette nuit-là, à peu près le même nombre que l’an dernier. Rien qu’à Paris, les musées du Louvre, d’Orsay, du Quai Branly, et d’Histoire naturelle, ainsi que le Centre Pompidou, ont attiré environ 52 000 visiteurs nocturnes. (France Info)

Daily Issue #170

Le pot-pourri, l’amuse-bouche, une femme fatale, un billet doux, ou même un ménage à trois: Cinq expressions que les anglophones adorent. Voici un peu de contexte sur ces formules familières… (Le Figaro)